Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Passeports s'il-vous-plaît!

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL (PC) - Jaroslav Halak voyait tout, ou presque, devant lui au Centre Bell, lundi. Le gardien slovaque a réalisé la performance de sa carrière dans la victoire de 4-1 du Tricolore, qui a du coup égalé à trois partout la série quart de finale de l'Association Est l'opposant aux Capitals de Washington.


Halak a cédé devant Eric Fehr au 52e lancer de la soirée des Capitals, à 4:50 de la fin du dernier vingt. Fehr a habilement redirigé le tir du défenseur Mike Green.

Halak, ovationné à tout rompre à la fin, a couronné une des meilleures performances d'un gardien du Tricolore en séries depuis les glorieuses saisons de Patrick Roy, avec 53 arrêts. Absolument époustouflant!

Michael Cammalleri, auteur d'un doublé en plus d'avoir récolté une aide, Maxim Lapierre et Tomas Plekanec, dans un filet désert, ont été les buteurs du bleu-blanc-rouge, qui n'a mis Semyon Varlamov à l'épreuve que 21 fois.

Les Canadiens ont provoqué la présentation d'une septième rencontre pour la troisième fois depuis 1980. La dernière fois qu'il a évité l'élimination en remportant le sixième match d'une série, c'était en 2004. Cette année-là, il est allé vaincre les Bruins de Boston chez eux dans l'ultime confrontation. C'est d'ailleurs l'unique fois de son histoire qu'il complétait une remontée de 1-3 dans une série.

L'entraîneur des Capitals, Bruce Boudreau, sera impliqué dans un septième match pour la quatrième fois en autant de séries.

Halak, l'inspiration

  Informations reliées
Le choix des partisans
Discutez du résultat
Le match en images
Ça s'est joué devant le filet au premier vingt. Halak a bloqué les cinq premiers lancers de la soirée pour stimuler les siens tandis que Varlamov a été chancelant.

Cela dit, rendons à César ce qui lui revient: le Tricolore a livré toute une période pour se propulser en avant 2-0 au score.

Lapierre, qu'on a utilisé au sein de deux trios, a joué comme un possédé.

Cammalleri a réussi les deux buts et le duo de défenseurs formé de Hal Gill et de Josh Gorges s'est mis en évidence au cours d'une double supériorité numérique de 1:15 des Caps. Et Halak a repoussé 18 tirs.

En supériorité, à 7:30, Cammalleri a d'abord fait mouche à l'aide d'un lancer des poignets décoché du flanc gauche à la suite du tir de Marc-André Bergeron qui a dévié sur Eric Bélanger.

Le Torontois a ensuite fait mal paraître Varlamov à 9:09 en le déjouant de nouveau du côté du bloqueur, d'un long tir cette fois. Sur la séquence, le jeune P.K. Subban, fraîchement rappelé de Hamilton, a récolté une passe.

Les visiteurs se sont par la suite buté au mur Halak au cours d'une longue double supériorité aux 14e et 15e minutes. Le géant Gill a encore été bien servi par son «style pieuvre» près du filet. Gorges l'a superbement soutenu.

Halak, bis

La deuxième période a plus que jamais été l'affaire de Halak. Les Caps ont dirigé les 11 premiers lancers du tiers, que le Slovaque a tous bloqués.

Tom Pyatt a obtenu le premier tir du CH, à 10:14 exactement.

Au bout de 40 minutes de jeu, les Capitals avaient l'avantage net 33-13.

Le Tricolore a dû se tirer d'affaire en infériorité deux fois au cours de la première moitié de la période. L'arbitre Dan O'Rourke a puni Lapierre pour plongeon intentionnel.

Halak a effectué ses meilleurs arrêts en l'absence de Lapierre. Il a frustré, entre autres, le défenseur Joe Corvo d'un geste vif de la mitaine. Mike Green a vu une de ses frappes fouetter le poteau à la gauche de Halak, avant d'empêcher Ovechkin de marquer au terme d'une échappée partielle.

À un moment donné en deuxième moitié d'engagement, les Canadiens étaient tellement embourbés dans sa zone que le défenseur Ryan O'Byrne a commis un dégagement. L'entraîneur Jacques Martin s'est prévalu du temps d'arrêt à sa disposition afin que tout le monde retrouve son souffle.

Lapierre a par la suite raté la plus belle occasion des siens, à l'issue d'une belle poussée sur le flanc droit. Varlamov a étiré la jambière droite au bon moment.

Lapierre marque

En troisième, l'arbitre O'Rourke a soulevé le mécontentement des amateurs en décernant deux autres pénalités au Tricolore pour plongeon intentionnel. Après avoir sévi à l'endroit de Brian Gionta, il a repuni Lapierre.

Auparavant, à 4:17, Lapierre avait triplé l'avance des siens à l'aide d'une violente frappe haute.

A son retour sur la glace, il a failli marquer après avoir servi une tasse de café au défenseur John Carlson. Seul l'accrochage de Bélanger l'a privé d'un but.

En avant par trois buts, on ne pouvait pas voir comment Halak pouvait céder à trois reprises.

Voir aussi
Les mots manquent
Halak dans le livre des records
Images de la rencontre
Subban: De Bulldogs à Canadiens 
En voir plus