Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

P.K. Subban surprend un groupe de jeunes à Toronto

par Staff Writer / Montréal Canadiens

TORONTO (LNH.com) – Le défenseur des Canadiens de Montréal P.K. Subban a toujours été fier d’aider les autres, même longtemps après avoir atteint la LNH en 2010.

« Quand il était plus jeune et qu’il était encore enfant, il donnait toujours son dîner », a mentionné sa mère, Maria Subban. « Il disait, ‘Maman, ils n’ont rien à manger’. Il voulait toujours prendre soin des autres enfants. »

Un groupe de 110 jeunes du quartier Jane et Finch de Toronto ont récemment joué à Jeopardy contre un groupe de jeunes Américains, une activité organisée et soutenue par le chanteur Pharrell Williams. Les jeunes Canadiens ont remporté l’événement et Subban et sa famille trouvaient qu’ils méritaient d’être récompensés.

Subban a donc rassemblé les enfants gagnants, qui sont présents à un camp de vacances appelé Success Beyond Limits (le succès au-delà des limites) à l’Université York, et avec l’aide de Gatorade, leur a remis des prix.

« Je suis de Toronto, alors chaque fois que je peux redonner à la communauté ici, je le fais, a dit Subban. Je sais que je joue à Montréal et évidemment je donne beaucoup au Québec et à la ville de Montréal, mais de temps en temps, tu dois te rappeler d’où tu viens. Même si je n’ai pas grandi dans le quartier Jane et Finch, beaucoup d’amis et de membres de ma famille ont vécu ici. »

La sœur de Subban, Nastassia, a rassemblé les enfants dans une grande salle de réunion et leur a montré une vidéo contenant les faits saillants de la carrière de son frère. Elle a ensuite annoncé que P.K. était désolé de ne pas pouvoir être présent, mais qu’il avait enregistré un message vidéo.

À mi-chemin dans le message vidéo, P.K. est entré dans la pièce et les enfants ont immédiatement commencé à crier et à chanter « P.K.! P.K.! P.K.! ».

Subban a dit aux enfants à quel point il était fier de leur accomplissement et de leur dévouement dans leur programme estival quand il leur a remis leurs cadeaux qui, entre autres, incluaient un chandail de P.K. Subban. Le groupe en entier s’est ensuite rassemblé pour prendre un égoportrait avec le joueur étoile.

Subban, qui a remporté le trophée Norris à titre de meilleur défenseur de la ligue en 2013, a dit que de pouvoir donner des cadeaux aux jeunes et leur donner des tapes dans le dos tout en espérant leur donner un semblant de chemin à suivre à un moment si critique de leur vie était inspirant. En plus de sa mère, deux des sœurs de Subban (Natasha et Nastassia) étaient là pour donner un coup de main. Ils espèrent tous que la Fondation P.K. Subban pourra en faire encore plus dans le futur pour aider des enfants.

« C’est un projet familial, a dit Subban. Tout est une question de travail d’équipe. C’est ce qu’on essayait d’enseigner à ces jeunes. Une grande part de mon succès est attribuable à du travail d’équipe et au soutien de ma famille. »

Subban sait que plusieurs de ces enfants à qui il a parlé mardi feront face à plusieurs décisions difficiles au cours des prochaines années. Il avait un message pour eux.

« Dans la vie, tout est une question de prendre les bonnes décisions », a déclaré Subban, à l’aube de sa sixième saison avec les Canadiens. « Certaines personnes obtiennent une deuxième chance lorsqu’ils ont pris de mauvaises décisions, mais nous tentons de donner à ces enfants l’occasion de prendre les bonnes dans la vie. C’est un âge délicat quand ils arrivent à l’école secondaire. Ils passent d’être des enfants à être de jeunes adultes, et c’est autour de cette période qu’ils sont tenus responsables de leurs actions. Ça peut les frapper en plein visage. »

Il a dit qu’une de ses missions était d’essayer d’ouvrir les yeux des jeunes qu’ils rencontraient par rapport aux ressources auxquelles ils ont accès.

« J’ai été très chanceux d’avoir le soutien de mes parents et de mes frères et sœurs, et c’est sur cela que je m’appuyais lorsque je vivais des moments plus difficiles et que je devais faire face à de l’adversité, a évoqué Subban. Certains de ces enfants n’ont malheureusement pas cette chance, alors nous essayons de leur enseigner des manières de demeurer positifs et de se concentrer sur leurs objectifs et sur l’importance du travail d’équipe. On les aide à développer des habiletés sociales qu’ils pourront utiliser dans leur vie. Si tu ne peux pas travailler avec tes pairs, tu n’iras pas très loin. »

Mike Brophy | Correspondant LNH.com

LIRE AUSSI
Retour aux sources
Vers la LNH : Brendan Gallagher
CH à coeur: Kevin Durand

Nouveau départ

En voir plus