Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

On se revoit en 2014

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – À son dernier match local en 2013, le Tricolore a offert un beau cadeau à ses partisans avant les Fêtes.



À l’image de leurs dernières rencontres, les Canadiens ont pris du temps avant de s’imposer dans le match. Étant dominés 15 à 3 au chapitre des tirs au but en plus de concéder une avance de 1 à 0 après le premier vingt, l’équipe locale semblait à court d’idées pour trouver une solution pour démystifier les coriaces Coyotes de Phoenix.
Faits saillants de la rencontre

En plus d’avoir connu quelques ennuis pour faire scintiller la lumière rouge au cours des dernières parties, Montréal s’est relevé les manches en deuxième moitié de rencontre et a inscrit trois buts sans riposte en troisième période pour soutirer une victoire de 3 à 1 mardi soir.

« Après la première période, nous n’étions pas heureux de notre performance. Nous sentions que nous nous laissions tomber et que nous ne jouions pas le match que nous voulions », explique Brendan Gallagher, qui a terminé la rencontre avec un différentiel de plus-2. « Je crois que nous avons renversé la vapeur durant les 40 dernières minutes de jeu. Nous avons seulement été plus agressifs en échec-avant. Lorsque nous faisons ces choses, lorsque nous utilisons notre vitesse, ça rapporte et ça a rapporté en fin de match avec ces gros buts. »

Ce revirement de situation était la première fois en 12 rencontres que le Tricolore réussissait à revenir de l’arrière pour l’emporter. Mieux vaut tard que jamais diront certains, mais les joueurs du bleu-blanc-rouge ne sont toutefois pas entièrement satisfaits de leur performance, même s’ils ont ajouté deux autres points à leur fiche. N’étant seulement que leur deuxième victoire à leur cinq dernières sorties, ils prendront malgré tout ce gain et l’utiliseront lors des matchs à venir.

« Nous ne sommes pas entièrement satisfaits du résultat. Nous avons trouvé une manière de gagner. C’est une victoire de caractère pour nous », admet Josh Gorges, qui a réalisé l’un des jeux du match en freinant une descente à quatre contre un vers le filet de son équipe en toute fin de troisième période. « Nous ne pouvons plus continuer d’amorcer nos matchs comme ce soir et nous avons vu pourquoi lors des cinq ou six dernières rencontres. Nous devons arrêter ça maintenant. C’est trop difficile de revenir de l’arrière et de voler une victoire. »

En plus des deux autres matchs qu’elle a au programme sur les patinoires adverses cette semaine avant la pause de Noël, la troupe de Michel Therrien disputera également ses quatre parties suivantes sur la route, ne revenant pas au Centre Bell avant le 4 janvier. Il était donc primordial pour le Tricolore de mettre la main sur la rencontre de mardi soir à domicile, même s’il est loin de faire mauvaise figure à l’étranger, comme le démontre son dossier de 9-5-1.

Le calendrier a peut-être été exigeant pour les Canadiens dernièrement, mais ils savent qu’un gain comme celui-là face à un adversaire de qualité pourrait être l’élément déclencheur à une autre belle séquence.

« C’était un gros match pour nous. Nous ne serons pas à la maison pour un bout de temps et le fait de vaincre une bonne équipe comme les Coyotes est définitivement une belle réussite », conclut Carey Price, qui a stoppé 26 des 27 lancers dirigés vers lui pour enregistrer sa 16e victoire de la saison, mardi. « Nous allons maintenant sur la route et nous tenterons maintenant de mettre la main sur quatre autres points avant la pause. »

Si les partisans du Tricolore ont reçu leur cadeau mardi, les joueurs eux voudront continuer d’en obtenir encore quelques-uns d’ici la fin du temps des Fêtes.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI:
Échos de vestiaire
Faits saillants
Sommaire
Le jeu des chiffres - 17 décembre 2013
Résumé de la rencontre

En voir plus