Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Nous sommes prêts

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Après avoir passé la dernière année à ratisser tous les coins de la planète, l’état-major des Canadiens est de nouveau fin prêt à s’asseoir à la table de repêchage cette fin de semaine et à remplir les étagères de jeunes espoirs.


« Le repêchage, c’est comme le Super Bowl des recruteurs », a lancé d’entrée de jeu, Trevor Timmins, le directeur du recrutement du Tricolore. « C'est un très grand week-end pour nous tous. »

Timmins, qui dirigera la circulation à la table des Canadiens pour la septième fois depuis son arrivée avec l’organisation en 2003 n’est toutefois pas prêt à mettre toutes ses cartes sur la table.

« Je ne suis pas prêt à dévoiler mon jeu. Le repêchage, c’est une véritable partie de poker », a indiqué Timmins. « Nous sommes en compétition avec les 29 autres équipes. En première ronde, il y a 17 équipes devant nous et il y en a 12 qui peuvent tenter de bouger pour nous devancer. Je ne peux donc rien dévoiler.»

Toutefois, la philosophie de l’équipe au moment de s’avancer au podium n’a pas changé… ou presque

« Nous avons changé le nom de l'expression », a expliqué Timmins, tout sourire. « On parle maintenant du meilleur atout au lieu du meilleur joueur disponible. Mais, nous avons fait nos devoirs. Nous sommes prêts. C’est le moment que nous attendons tous. »

S’exécutant pour la première fois devant ses partisans, Timmins est impatient de pouvoir se mettre à l’œuvre.

« Je regarde habituellement les matchs de la passerelle », a conclu Timmins. « Je vais maintenant avoir la chance d’être sur la glace et de connaître la même ambiance qui pousse nos joueurs et qui fait de nos partisans les meilleurs au monde. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Tout est en place 
En voir plus