Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Une victoire tant attendue pour Niemi

Les amis et la famille de Niemi ont démontré un incroyable support après la récente victoire du gardien, sa première depuis avril 2017

par Matt Cudzinowski. Traduit par Joanie Godin. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Quand Anti Niemi repense à sa victoire de vendredi dernier à Washington, le mot «émotion» revient encore et encore.

Ç'a été un grand moment pour le Finlandais de 34 ans, qui a signé sa première victoire depuis le 4 avril 2017, alors qu'il était toujours avec les Stars de Dallas.

À la fin du mois de juin, les Stars l'ont placé au ballottage en vue de racheter la dernière année de son contrat. Puis, il a fait de courts séjours à Pittsburgh et en Floride pour amorcer la saison 2017-2018, avant que les Canadiens le réclament au ballottage à la mi-novembre.

En d'autres mots, la victoire contre les Capitals était vraiment attendue - et le cellulaire de Niemi a été particulièrement occupé après coup.

«J'ai reçu des messages de mes parents, de ma femme et de mes amis le lendemain matin, a dit Niemi, qui a repoussé 24 tirs dans un gain de 3 à 2 au Capital One Arena. C'était cool de même recevoir des textos de gens à qui je n'avais pas parlé depuis un bout, des gens que j'ai côtoyés il y a quelques années et qui suivent toujours ma carrière.»

Instagram from @canadiensmtl: Félicitations pour ta première victoire dans l'uniforme des Canadiens, Antti! / Congrats on your first win as a Hab, Antti! #GoHabsGo

Parler à sa tendre épouse Jonna après avoir vaincu les meneurs de la section Métropolitaine a été particulièrement spécial.

«Elle regarde la plupart des matchs, surtout quand je joue. Quand elle m'a téléphoné, c'était émouvant. Elle a été très, très importante dans ma carrière, a expliqué Niemi, qui a fait ses débuts dans la LNH au cours de la saison 2008-2009 avec les Blackhawks de Chicago et qui est devenu le premier gardien natif de la Finlande à remporter la coupe Stanley la saison suivante.

«Je pense que ç'a été difficile pour les deux cette année, mais elle m'a aidé en me démontrant son support et simplement en étant là pour moi.»

Jonna, qui habite présentement dans la résidence du couple à Dallas, connaît bien les aléas de la vie d'un hockeyeur professionnel, parce qu'elle a grandi dans l'environnement du hockey. Son père est Timo Nummelin, membre du Temple de la renommée finlandais et son frère, Petteri Nummelin, a joué pour les Blue Jackets de Columbus et le Wild du Minnesota et évolue toujours dans la Ligue d'Asie à l'âge de 45 ans.

«Elle comprend tout ce qui passe. Elle sait aussi ce dont les joueurs ont besoin. C'est comme naturel pour elle.»
Aucun doute que Jonna était avec son mari en pensées entre les poteaux dans la capitale américaine, l'encourageant pour filer vers une des victoires récentes la plus significative.

«Ç'a été une soirée émotive parce que la route pour y arriver a été tellement longue et ardue. C'est incroyable de penser à toutes les heures de travail que j'avais faites depuis ma dernière victoire, pendant combien de mois j'ai dû bûcher. C'était vraiment génial. Même si c'est juste une victoire, elle veut dire beaucoup», a admis Niemi.

Video: MTL@WSH : Niemi freine la poussée de Wilson

Le natif de Vantaa espère que sa première victoire dans l'uniforme des Canadiens est un signe que de belles choses sont à venir.

Pour le moment, toutefois, il aime la vie dans sa nouvelle ville de hockey, particulièrement le court trajet pour aller au bureau les soirs de match.

«C'est tellement une ville agréable pour marcher. J'habite près du Centre Bell, alors c'est cool. C'est bien de pouvoir marcher pour aller aux matchs», a conclu le numéro 37.

En voir plus