Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Cousins: Beaucoup de respect pour un ancien n° 21

L'attaquant des Canadiens a choisi d'honorer le nouveau membre du Temple de la renommée Guy Carbonneau lors de la Réunion des capitaines le 3 décembre

par Dan Braverman, traduit par Thibault Deneufbourg @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Quand est venu le temps pour Nick Cousins de choisir la légende des Canadiens qu'il devait honorer pour la Réunion des capitaines au Centre Bell, il n'a pas eu à réfléchir trop longtemps.

« Deux-un ! » s'est-il exclamé.

Cousins fait référence au numéro de chandail de Guy Carbonneau - 21 - que le jeune homme de 26 ans porte depuis qu'il s'est joint aux Canadiens à titre d'agent libre l'été dernier.

L'actuel numéro 21 des Canadiens n'était pas encore né lorsque Carbonneau a été le capitaine des Canadiens pour leur 24e Coupe Stanley. Le jour de la naissance de Cousins, le 20 juillet, Carbo était probablement encore bien occupé à célébrer.

Malgré tout, le natif de Belleville, en Ontario, était familier avec les exploits de l'ancien capitaine, en particulier le fait d'avoir limité Wayne Gretzky à un but et trois points lors des quatre derniers matchs de la finale de la Coupe. 

« Il ne l'a pas complètement arrêté, mais il l'a ralenti », décrit Cousins à propos Carbonneau. « Je ne sais pas si c'est possible d'arrêter Gretzky. [Carbonneau] est le genre de joueur avec qui on gagne. »

En tant que joueur défensif dans la Ligue, Cousins est un grand admirateur de la carrière de Carbonneau, forte de 1 318 parties en 19 ans.

« Il y a tellement de joueurs qui s'inspirent de lui. J'admire sa façon de jouer. Il jouait dur et il jouait de la bonne façon », explique Cousins. « C'était un joueur complet. Les entraîneurs adoraient sûrement l'avoir dans leur équipe. C'est un homme que j'admire, c'est sûr. »

Le fait de participer aux festivités entourant l'intronisation de Carbonneau au Temple de la renommée du hockey pourrait avoir joué un rôle dans la décision de Cousins de porter le chandail du natif de Sept-Îles lors de l'échauffement le 3 décembre.

« C'était cool de le voir l'autre soir, au Temple de la renommée. Il a joué ici pendant [13] ans. C'était un grand joueur. Il a remporté trois trophées Selke, » ajoute Cousins. « C'est une légende dans l'histoire des Canadiens de Montréal. »

Video: OTT@MTL : Le Tricolore rend hommage à Carbonneau

Les amateurs sont invités à prendre place avant 18 h 45 pour la cérémonie d'avant-match, qui mettra en vedette 11 des 12 capitaines retraités de l'équipe, ainsi que Shea Weber. Henri Richard ne sera pas présent pour des raisons de santé, mais sera honoré lors des festivités.

Des billets sont encore disponibles pour cette soirée historique et peuvent être achetés ICI.

Les chandails seront mis à l'encan et la totalité des profits sera remise à la Fondation des Canadiens pour l'enfance dans le cadre de la 11e édition de son RadioTéléDON #unBUTuneAIDE, qui se tiendra en marge du match la même soirée.

En voir plus