Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

« Les Fêtes ont une signification beaucoup plus grande maintenant »

Nate et Sydney Thompson célèbreront Hanoukka au retour des Canadiens à la maison

par Matt Cudzinowski. Traduit par Visionnaire Communications. @CanadiensMTL / canadiens.com

WINNIPEG - Si Nate Thompson avait été chez lui pour le premier soir de Hanoukka, dimanche, il aurait certainement pris un repas traditionnel des Fêtes.

Le joueur de centre de 35 ans, qui a complété sa conversion au judaïsme en juillet 2018, a un réel faible pour les latkes, galettes de pommes de terre traditionnelles, et il en rêve à ce temps-ci de l'année.

« J'adore les latkes, vraiment », a affirmé Thompson la semaine dernière, après un entraînement au Downtown Community Arena, à Edmonton. « J'adore les latkes et la soupe aux boulettes de matzo. Ce sont probablement mes deux mets favoris. Il y a aussi le pain challah. Tout est bon. »

Shabbat Shalom! #Natan

A post shared by Nate Thompson (@nthompson44) on

Thompson n'en est qu'à quelques jours de sa ration annuelle de latkes. Il ne reste plus qu'un seul match au voyage des Canadiens dans l'ouest du pays avant que l'équipe ne rentre au bercail pour profiter d'un congé de trois jours.

Son épouse, Sydney, a bien l'intention de le rassasier de son plat préféré de Hanoukka dès son retour. Elle compte en préparer elle-même une quantité qu'ils pourront savourer à leur « souper officiel de Noël-Hanoukka », le 26 décembre.

Il n'y aura pas que des latkes au menu pour célébrer la fête des Lumières.

« Je ferai probablement des blintzes, aussi. C'est ce que je préférais en grandissant. Et nous aurons aussi des rugelach (petits croissants). C'est vraiment ce que je préfère en ce moment », a admis la conjointe de Thompson, qui est née et qui a grandi dans la religion juïve dans le sud de la Californie. « On va allumer nos menorah et il y aura du gelt de Hanoukka (argent en chocolat). On va faire comme si l'on était tous ensemble, avec nos familles, mais il n'y aura que nous deux. » 

Si le repas officiel mettra l'accent sur Hanoukka, Sydney a bien l'intention aussi de reconnaître l'héritage de son mari.

Ce mélange de Noël et de Hanoukka demeure une priorité cette semaine.

« C'est important pour moi qu'il ne perde pas le fait qu'il a célébré Noël toute sa vie jusqu'à ce qu'il me rencontre. Le matin de Noël, on va quand même se réveiller pour s'offrir des cadeaux. Nous aurons aussi les petits cadeaux pour les huit jours de Hanoukka. »

Ces « petits cadeaux » vont probablement être cachés dans les bas bleus et blancs de Hanoukka que Sydney a fièrement placé dans le condo du couple à Montréal.

Connaissant sa femme, Nate soupçonne qu'il pourrait y avoir d'autres surprises des Fêtes en réserve qu'il n'a pas encore découvert.

« Elle me surprend habituellement avec quelques petites attentions, que ce soit des cadeaux ou des repas. Je vais essayer de lui rendre la pareille, mais je ne suis peut-être pas aussi bon qu'elle, blague Thompson. C'est un peu notre tradition. »

Bien qu'il ait absolument raison à propos des surprises de Sydney qui l'attendent, nous allons garder le secret.

À quel rang Hanoukka se situe sur la liste des fêtes juives favorites de Nate?

« C'est probablement près du sommet avec Yom Kippur et la Pâque, affirme Thompson. J'aime vraiment cette fête. Elle est tellement axée sur la famille et tout le monde est toujours ensemble. C'est l'élément principal qui me saute aux yeux. »

« Il a tellement appris dans le processus de conversion »

Si le vétéran de 13 saisons dans la LNH est encore relativement jeune dans la foi juive, Sydney croit qu'il a bien progressé.

Elle dit qu'il a vraiment investi son cœur et son âme pour connaître les détails de la religion avant leur mariage du mois d'août 2018 et il en a intégré chaque élément.

« Il a tellement appris dans le processus de conversion. Il a étudié intensément pendant de longues heures et il connaît maintenant tous les petits détails. Pour lui, c'était important de tout connaître, dit-elle. Alors que nous grandissons dans notre mariage et que nous élevons nos enfants, il veut être certain que nous faisions les choses de la bonne façon avec les bons aliments et et en prononçant les bonnes prières au moment de célébrer les Fêtes. Il veut aussi s'assurer que nous faisions les choses de la bonne façon pour que nous puissions l'expliquer correctement à son fils, Teague. Quand nous célébrons une fête comme Hanoukka, il veut le faire de la bonne façon. Il ne veut pas faire d'erreur et moi non plus. »

À la fête de Noël des Canadiens il y a quelque semaines, les Thompson portaient des chandails personnalisés de Hanoukka que Sydney avait elle-même confectionné. Ils ont même remporté le concours des « chandails laids ».

La conversion de Nate a été un sujet de conversation à cette fête et la discussion ouverte sur le sujet a vraiment mis les choses en perspective.

« Nous en parlions avec d'autres couples, comment son processus était important. Les Fêtes ont une signification beaucoup plus importantes maintenant. Je suis tellement plus fière de lui qu'il sache tout ce qui accompagne cette fête, ajoute Sydney. Puisqu'il est un nouveau Juif, que nous sommes relativement de nouveaux mariés, c'est très emballant de célébrer ces fêtes ensemble. »

Pas de doute, le respect que Sydney a pour son mari va au-delà des mots.

« J'ai beaucoup de gratitude et d'amour pour lui, pour tout ce qu'il a fait et pour notre relation. Je ne sais pas si je pourrais vraiment l'exprimer adéquatement, conclut-elle. J'ai un mari qui a traversé ce processus de conversion, non seulement pour moi, mais pour lui et pour cette foi qu'il aime vraiment et dont il apprécie tous les aspects. Pour moi cela indique à quel point il est une belle personne. »

En voir plus