Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Thompson : « J'adore le hockey et tout ce qui en fait partie »

Nate Thompson s'entraîne fort en Californie du sud pour préparer la saison 2019-2020

par Matt Cudzinowski. Traduit par Thibault Deneufbourg. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Nate Thompson a décidé d'adopter une approche différente pour son entraînement cet été.

Le vétéran de 12 ans de la LNH s'entraîne sous l'œil attentif du Dr Chad Moreau - un chiropraticien sportif renommé et entraîneur de force et de conditionnement physique - au Back to Function (BTF) à Lomita, CA, pas loin de sa résidence à Hermosa Beach.

C'est la première fois que Thompson fait de BTF son terrain d'entraînement, et il ne pourrait être plus heureux de sa décision de travailler avec Moreau et le reste de son personnel. Il est également accompagné de ses anciens coéquipiers des Kings de Los Angeles, Dustin Brown et Jake Muzzin.

« Tout est personnalisé en fonction de tes besoins et de la façon dont ton corps fonctionne et de ce dont tu as besoin. C'est une façon intelligente de s'entraîner », a déclaré Thompson, qui a signé un contrat d'un an avec les Canadiens à la fin avril. « Tu peux y rester toute la journée tu auras tout ce dont tu as besoin. Juste après ta séance d'entraînement, tu peux sauter sur la table dans la pièce d'à côté pour recevoir quelques traitements. C'est un peu la beauté de la chose. C'est vraiment agréable à avoir. »

Lorsque le centre de 34 ans s'est assis avec Moreau pour discuter de ses objectifs d'entraînement, il s'est fait un devoir de bien insister sur plusieurs objectifs clés en vue de la campagne 2019-2020.

« Une des choses que je lui ai dites, c'est que je voulais faire des activités qui aideraient à prévenir les blessures. Je voulais aussi faire des choses qui m'aident à bien me sentir bien tout au long d'une saison de 82 matchs. Je veux aussi être rapide. C'est comme ça que la LNH fonctionne en ce moment, tout le monde est rapide. Je veux m'assurer que je suis rapide et que je suis explosif. Je travaille sur tout cela », révèle Thompson, qui n'est plus qu'à trois matchs des 700 matchs en carrière. « J'essaie d'incorporer cela en sautant plus souvent sur la glace pour être plus en confiance et en travaillant sur mes habilités. Je sais que ça a l'air fou, mais je pense toujours que je peux m'améliorer en tant que joueur. J'essaie, comme chaque année, d'avoir ma meilleure saison l'année prochaine. »

Working hard on a Friday! #hockey #nhl #ahl

A post shared by Back to Function (@btfdoc) on

C'est dans cet esprit que Thompson a également demandé l'aide du membre du Temple de la renommée et consultant Adam Oates qui l'aidera lorsqu'il enfilera ses patins.

« Je patine seul quelques jours par semaine pour rester à l'aise avec la rondelle. Ce sont des choses qu'on ne peut jamais assez faire et qui aident grandement. Non seulement cela t'aide à t'améliorer, mais cela t'aide aussi à avoir confiance en toi avec la rondelle », explique Thompson. « La répétition aide à t'améliorer ».

Accepter la charge de travail

S'entraîner en Californie présente de nombreux avantages.

« Il y a beaucoup de bonnes choses, mais la routine est géniale. Il y a toujours quelque chose qui se passe. C'est la Mecque de l'entraînement aux États-Unis », explique Thompson. « Si tu as besoin de te changer les idées parce que tu as été trop souvent au gym et que tu veux faire une pause mentale, tu peux aller t'entraîner à la plage et parfois on joue au volleyball le samedi. Tu trouveras toujours une façon de faire de l'exercice. »

Mais il est essentiel de s'en tenir au programme élaboré par Moreau.

« Nos journées sont toutes planifiées. On est au gymnase lundi, mercredi et vendredi pour de la musculation. Mardi et jeudi, on fait plutôt de la course. Mais, ces jours-là, je fais aussi du Pilates avant d'aller sur la piste, » mentionne Thompson. « Je fais du Pilates deux fois par semaine. C'est bon pour les hanches et le tronc, et c'est particulièrement bon pour un gars comme moi. Chad s'en charge aussi. Il a une section pour ça dans son gymnase. »

Un programme d'entraînement d'été peut être pénible pour certains vétérans avec le temps, mais ce n'est pas le cas pour Thompson jusqu'à maintenant.

Il aime toujours se surpasser dans l'espoir de prolonger sa carrière de joueur bien au-delà de la saison à venir.

« Je le fais depuis si longtemps maintenant, mais j'ai encore cet esprit de compétition. On fait des compétitions au gymnase et je veux toujours battre les plus jeunes. Je veux jouer le plus longtemps possible. La seule façon d'y parvenir, c'est d'investir du temps. Il faut quand même être compétitif et aimer ce que l'on fait. C'est mon cas. J'en profite. J'adore aller au gym et transpirer. Je me sens mieux quand je le fais », conclut Thompson. « Parfois je me dis que j'ai de la chance de jouer pendant si longtemps et même que je pense encore pouvoir jouer plus longtemps. L'entraînement est une grande partie du sport et j'adore ça. J'aime tellement le hockey. Je suis un peu un nerd de hockey. J'adore le sport et tout ce qui en fait partie. »

En voir plus