Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

MTL@TOR : Victor Mete s'illustre une fois de plus

Le défenseur de 19 ans a impressionné à son deuxième match préparatoire

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

TORONTO - Victor Mete continue de faire parler de lui. Pour les bonnes raisons.

À son deuxième match du calendrier préparatoire, le défenseur de 19 ans s'est illustré dans la défaite de 5 à 1 des Canadiens face aux Maple Leafs de Toronto, lundi soir au Ricoh Coliseum, en récoltant notamment une mention d'aide, sa deuxième du camp.

«Il a été un élément brillant de notre match ce soir. Je l'ai trouvé bon, il a bien bougé la rondelle, il patinait bien. On peut voir qu'il gagne en confiance, ça paraît. C'est bien de voir ça, a indiqué Claude Julien après la rencontre.

«Il s'est très bien débrouillé contre des joueurs de calibre LNH.»

Video: Victor Mete à propos de sa performance contre Toronto

Les Leafs avaient en effet - tout comme les Canadiens - plusieurs joueurs de leur formation régulière, dont Mitchell Marner, William Nylander, Patrick Marleau et Auston Matthews, qui a inscrit trois buts en plus d'amasser une passe.

«Je crois avoir bien joué. J'ai tenu mon bout [contre des joueurs de la LNH] et je crois que ç'a été un bon match pour moi, a analysé Mete, qui pouvait compter sur un bon nombre de supporters dans les gradins, lui qui est originaire de Woodbridge, à 30 minutes de Toronto.

«Quand j'ai regardé leur formation, je me suis dit "Oh, c'est pas mal leur formation complète". J'étais emballé par le défi de voir qu'est-ce que je pouvais faire contre des joueurs de cette trempe. J'ai grandi en regardant des joueurs comme Marleau. C'était aussi cool de jouer contre Marner à un niveau plus élevé [NDLR : Mete et Marner ont joué pendant deux saisons ensemble à London, dans la OHL].»

Utilisé à la droite de Mete lors des supériorités numériques, Jeff Petry s'est aussi dit impressionné par le calme du choix de quatrième tour des Canadiens en 2016.

«C'est la première fois que je le voyais vraiment et que je jouais avec lui. Il est très calme avec la rondelle, il ne s'en débarrasse pas trop rapidement et il patine vraiment bien, a mentionné Petry, auteur du seul but des Canadiens.

«Je me souviens d'une séquence où un joueur le suivait de très près dans le dos et il a quand même réussi à monter en territoire adverse en protégeant très bien la rondelle.»

Video: MTL@TOR : Petry marque sur réception

Ce joueur, c'était Auston Matthews, qui venait au préalable de compléter son tour du chapeau. 

«Je prends la chance lorsqu'elle se présente et lorsque je sais que quelqu'un me protège en arrière. Je ne la prends pas en sachant que ça pourrait créer un 2-contre-1 ou un 3-contre-2 contre nous, a indiqué Mete, qui était encore une fois jumelé à Shea Weber à la ligne bleue.

«Je sais qu'il protège mes arrières. C'est un joueur très expérimenté. C'est vraiment bon pour moi d'arriver ici et de jouer beaucoup avec un joueur comme lui, apprendre de lui, même si en bout de ligne je ne fais pas l'équipe cette année. Je sais que ce que j'apprends de lui va me servir pour plusieurs années.»

Video: Claude Julien revient sur la défaite contre Toronto

Julien avait d'ailleurs en tête de faire jouer Mete avec Weber depuis juillet dernier.

«Lorsque je l'ai vu joué au camp de développement pour la première fois, il a attiré mon attention, simplement de la façon dont il patinait et comment il bougeait la rondelle, a indiqué l'entraîneur-chef. C'est à ce moment que j'ai décidé de le jumeler à un défenseur d'expérience comme Weber. Au moment où on se parle, il répond très bien au défi.»

Et au moment où on se parle, mérite-t-il un poste permanent à la ligne bleue du Tricolore?

«En ce moment, je dirais que tout est possible. Il mérite la chance de se faire valoir encore», a répondu Julien.

«Je l'espère. Je vais simplement continuer à travailler fort et espérer pour le mieux», a conclu le principal intéressé.

En voir plus