Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Mission accomplie

par Staff Writer / Montréal Canadiens

TORONTO – Gâcher la fête était l’objectif. Et les Canadiens peuvent dire mission accomplie.



Si la tradition veut que les Canadiens et les Leafs s’affrontent en ouverture de rideau, celle-ci voulait, jusqu’à mercredi, que le Tricolore s’incline lors de cette même rencontre. En effet les Canadiens avaient baissé pavillon lors des quatre derniers matchs d’ouverture contre les Leafs.

Mais il n’y a rien de mieux pour amorcer une saison que de briser la tradition. Dans un match avec une finale au photo-finish, ce sont les visiteurs qui quittent la Ville-Reine avec une victoire en poche.

«Tu respires toujours un peu mieux quand tu remportes le premier match. Nous avons eu quelques moins bons moments, surtout en première période. Nous avons encore quelques éléments à corriger pour connaître du succès sur la route», a lancé Tomas Plekanec qui a marqué ses deux premiers filets de la campagne 2014-2015, dont notamment le but de la victoire.

Après une première période où les choses ont été plus «chancelantes», au dire même de Michel Therrien, les hommes en bleu-blanc-rouge ont retrouvé leurs repères dirigeant notamment 13 tirs dans chacune des deux dernières périodes, contre seulement six en première.

«Nous avons beaucoup mieux joué. Nous mettions la rondelle où nous le voulions », a mentionné Plekanec, qui a terminé sa soirée de travail avec un total de cinq tirs au but, un sommet partagé avec P.K. Subban dans la rencontre. «Nous avons joué comme nous le voulions en offensive et nous sommes heureux de quitter avec la victoire. En plus, c’était le premier match de la saison à Toronto. Nous sommes contents d’obtenir ces deux points. »

Non seulement les deux premiers points de la saison 2014-2015 sont en banque pour le Tricolore, mais la rencontre a également permis de voir quelques performances individuelles qui sortent du lot. On pense notamment au travail du défenseur Alexei Emelin, qui a terminé la rencontre avec deux mentions d’aide et un différentiel de plus-3. C’est lui qui est à l’origine de la passe parfaite à Tomas Plekanec, qui a permis au Tchèque de s’échapper, puis de battre Jonathan Bernier d’un tir précis pour marquer le deuxième but du Tricolore.

«C’était un jeu parfait de la part d’Emmy. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé de leur côté, mais c’était toute une passe de sa part », a mentionné Plekanec au sujet du défenseur russe, qui a très bien paru aux côtés de P.K. Subban à la ligne bleue. «J’ai changé d’avis trois fois après avoir eu la rondelle [en échappée]. Ça va vite. Tu n’as pas beaucoup de temps pour penser. Je l’ai vu bouger et j’ai décidé de garder la rondelle une seconde de plus pour la loger dans un filet abandonné.»

Si d’un côté, les P.K. Subban, Tomas Plekanec et Max Pacioretty, trois joueurs qui ont été nommés assistants-capitaines à l’aube de la campagne, se chargeaient de remplir le filet adverse, de l’autre, Carey Price y allait une fois de plus d’une excellente performance, étant plus qu’heureux au final de voir Plekanec marquer le but victorieux avec 43 secondes à faire à la rencontre.

«C’était pas mal de hauts et de bas en fin de match. Mais c’était vraiment bien de pouvoir remporter ce match-là», a souligné Price qui a stoppé 24 des 27 tirs dirigés vers sa cage. « C’est bien de partir du bon pied. Ça ne veut pas dire grand-chose, mais on peut certainement bâtir là-dessus.»

Bâtir là-dessus est certainement une bonne option. Surtout que le Tricolore quitte Toronto avec deux points que les Maple Leafs n’auront pas lorsque le mois d’avril se pointera le bout du nez. Mais d’ici là, il y a encore 81 matchs à jouer, dont le prochain, dès jeudi, à Washington. Bonne saison 2014-2015!

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants
Le jeu des chiffres - 8 octobre 2014
Saisir les opportunités
Rivalités de match d'ouverture
Vote de confiance

En voir plus