Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Reculer pour mieux avancer

Mikhail Sergachev aura un seul objectif avec les Spitfires : être le meilleur

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Le séjour de Mikhail Sergachev avec les Canadiens est maintenant terminé. Du moins, pour le moment. Car c'est avec un tout nouveau bagage d'expérience que le jeune défenseur retourne avec les Spitfires de Windsor, avec un seul objectif en tête, soit d'être le meilleur. Tout simplement.

Le défenseur de 18 ans a appris en début d'après-midi qu'il était retourné à son club junior, dans la Ligue de l'Ontario. Déçu à prime abord, Sergachev a rapidement compris que l'important pour lui était de jouer au hockey, peu importe où.

«Je ne m'y attendais pas alors je n'étais pas heureux, mais maintenant oui, car je sais que je dois simplement jouer plus. Si l'équipe croit que c'est la meilleure chose pour moi, alors ça veut dire que ce l'est», a-t-il dit avant de quitter Montréal.

Le directeur général, Marc Bergevin, a lui aussi rencontré les médias pour expliquer sa décision. Selon lui, le Russe n'est pas encore tout à fait prêt pour faire le saut dans la grande ligue.

«Je n'aimais pas le voir assis sur la passerelle pendant les matchs. On l'aurait peut-être fait jouer plus si on avait eu des blessures, mais je n'ai pas de boule de cristal pour prévoir ça. Mais comme je le dis souvent, ce sont les joueurs qui prennent les décisions pour nous, a mentionné Bergevin.

«Je l'ai regardé jouer et il a fait de belles choses, mais il n'est tout simplement pas encore prêt. De plus, je crois que tu dois atteindre ton plein potentiel à un niveau avant de passer au suivant», a-t-il poursuivi.

Et ce plein potentiel, Sergachev aura amplement d'occasions de l'atteindre. Son équipe accueillera le tournoi de la Coupe Memorial. Mais d'ici là, il participera sûrement au Championnat mondial de hockey junior, où il tenterait d'aider la Russie à remporter l'or. D'ailleurs, la ronde des médailles aura lieu à Montréal. Ce sont là des expériences qui ne pourront qu'être bénéfiques.

«C'est certain que de gagner à n'importe quel niveau est très important parce que tu deviens un gagnant», a souligné Bergevin.

Video: Marc Bergevin sur le renvoi de Sergachev à Winsdor

Quelques points à améliorer

Bergevin a été clair dans ce qu'il veut voir Sergachev améliorer. Il doit travailler sa vitesse d'exécution et de prise de décisions.

«Il doit tout faire plus rapidement. Dans le junior, tu as plus de temps, mais dans la LNH, le temps et l'espace sont limités. Même dans le junior, on voit qu'il prend son temps pour faire ses jeux, parce qu'il sait qu'il en a. Il doit travailler sur ça», a précisé le directeur général.

C'est une affirmation avec laquelle le principal intéressé était d'accord. «Je dois être plus rapide partout sur la glace, autant en zone offensive que dans ma propre zone. C'est ce que je me suis dit après le premier match du calendrier présaison à Ottawa et c'est ce que je pense encore aujourd'hui», a-t-il admis.

Même si son choix de premier tour lors du dernier repêchage n'a disputé que trois matchs avec le Tricolore - n'amassant aucun point -, Bergevin a eu le temps de voir de belles choses sur la glace.

«Il patine bien, manie bien la rondelle et a une bonne vision. C'est un jeune de 18 ans avec un bon gabarit, il est fait fort, il est costaud. Ce sont des atouts importants dans la ligue. Mais il a encore beaucoup à apprendre», a ajouté le d.g.

Une autre chose que le jeune doit comprendre, c'est de ne pas changer le style qui l'avait mené jusqu'ici.

«Si tu atteins ton plein potentiel dans les juniors, tu n'as plus rien à faire là, mais encore là, tu dois être capable de jouer dans la LNH. Et j'ai l'impression qu'il allait changer son jeu juste pour jouer ici, comme s'il tentait de survivre pour simplement rester à Montréal. Ce n'est pas ce que je veux. Je veux qu'il soit le même joueur qu'il était à Windsor, et ça, ça veut dire qu'il n'est pas prêt», a dit Bergevin.

Video: Sergachev sur son renvoi à Windsor

Des conseils

Le grand patron a prodigué quelques conseils à son jeune poulain avant qu'il quitte la métropole.

«Je lui ai dit d'aller à Windsor et d'être le meilleur joueur possible. Je lui ai aussi fait comprendre que ce n'est pas parce qu'il a commencé l'année à Montréal que ce sera automatiquement la même chose l'an prochain. Tout est basé sur les performances», a mentionné Bergevin.

Une leçon que Sergachev a déjà assimilée.

«Je sais sur quoi travailler. Je vais jouer beaucoup de minutes. Je pourrai aussi prendre part à la Super Série Canada-Russie. J'ai juste hâte d'aider les Spitfires à gagner. Mes buts cette année : gagner le championnat de l'Ontario, la coupe Memorial et être… le meilleur», a dit le défenseur.

Il a conclu en rappelant qu'une des expériences les plus inestimables qu'il aura vécues à Montréal est d'avoir côtoyé des joueurs élites à la ligne bleue.

«J'ai parlé avec (Andrei) Markov et (Shea)Weber, parce qu'ils ont de l'expérience. C'est assez incroyable. Ce ne sont pas tous les joueurs de 18 ans qui peuvent jouer et s'entraîner avec eux. Moi, j'ai eu cette chance», a conclu le jeune homme.

En voir plus