Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Exploiter son plein potentiel

Michael Pezzetta s'est dit très à l'aise à son deuxième camp de développement avec les Canadiens

par Dan Braverman, traduit par Vincent Régis @canadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Michael Pezzetta admet qu'il a eu la chair de poule la première fois qu'il a sauté sur la glace au camp de développement en 2016. À sa deuxième présence, cette année, il a pu se concentrer pleinement à la tâche.

«L'an passé, je suis venu et j'ai profité de l'expérience, j'ai pu voir ce que c'était. C'était quelque chose de nouveau et d'assez surréel d'enfiler le chandail des Canadiens pour la première fois, a souligné Pezzetta, le choix de sixième tour du Tricolore (160e au total) en 2016, qui a pris part à son deuxième camp de développement cet été.
 
«Je savais à quoi m'attendre en venant aux matchs, j'ai eu un bon aperçu l'an dernier. Cette année, je savais quoi faire et ça faisait du bien.»
 
Si le natif de Toronto a eu le coup de foudre en enfilant le bleu, blanc et rouge pour la première fois, quelques-uns de ses amis ont eu la réaction inverse.
 
«Certains de mes amis ont aimé et d'autres m'ont dit qu'ils arrêteraient de me parler, a-t-il lancé à la blague. C'est une expérience assez cool. J'ai toujours été fan des Canadiens et des Maple Leafs - j'ai beaucoup de famille à Montréal. Ils étaient assez fébriles. Ils sont venus voir plusieurs matchs du camp de développement, c'était le fun de les voir ici.»
 
Pezzetta, un joueur infatigable qui ne recule devant pratiquement rien, a complété sa troisième saison dans la Ligue de hockey de l'Ontario avec les Wolves de Sudbury en 2016-2017. Il a notamment aidé son équipe à accéder aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2014. Le centre de 6 pi 1 po et 201 livres a inscrit 10 buts - comme la saison précédente, en 10 matchs de moins toutefois - et a aussi remporté les honneurs du joueur le plus travaillant des Wolves au mois de janvier.
 
Cette reconnaissance n'est toutefois pas la seule que Pezzetta a obtenue de son équipe en 2016-2017, alors qu'il a également été l'un des trois joueurs dont l'implication communautaire a été soulignée, entre autres pour sa contribution dans la collecte de fonds du tournoi Big Nickel de Sudbury.
 
«Je fais différentes choses pour les oeuvres caritatives : visiter les écoles, marcher pour le syndrome de Down, donner un coup de main à la communauté, a expliqué Pezzetta, qui avait déjà participé au tournoi Big Nickel, avant même qu'il joigne l'organisation des Wolves, alors qu'il n'évoluait pas encore dans la OHL.
 
«Je cherche toujours à aider et à redonner.»


 
Les Wolves pourront compter sur le leadership de Pezzetta alors qu'il amorcera sa quatrième et dernière année au hockey junior cet automne. L'attaquant, qui a été nommé adjoint au capitaine en 2016-2017, a inscrit deux buts lors des séries de premier tour contre les Generals d'Oshawa et aussi été nommé à deux occasions troisième étoile du match.
 
Si Pezzetta aborde avec enthousiasme le dernier chapitre de sa carrière junior, où il aura à exercer un rôle de leader auprès de ses plus jeunes coéquipiers et à aider l'équipe à retourner en séries, il regarde aussi un peu plus loin.
 
«J'essaie d'améliorer mes habiletés pour avoir des mains plus agiles, notamment. J'ai toujours été bon en gymnase, donc je vais continuer à travailler là-dessus aussi. Travailler sur mes habiletés est ce qui me mènera au prochain niveau», a conclu Pezzetta.

 

En voir plus