Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Une équipe qui se serre les coudes

Max Pacioretty défend son coéquipier Alex Galchenyuk

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - On le sait, les changements de trio font beaucoup jaser à Montréal. Ç'a été le cas encore mercredi matin après l'entraînement. 

Pour la petite histoire, Artturi Lehkonen prend maintenant la place de Brendan Gallagher au sein du premier trio avec Max Pacioretty et Jonathan Drouin, Paul Byron a patiné avec Tomas Plekanec et Gallagher. Charles Hudon a pris la place d'Alex Galchenyuk aux côtés de Phillip Danaut et Andrew Shaw, et Galchenyuk se retrouve avec Torrey Mitchell et Ales Hemsky.

Voilà pour le jeu de la chaise musicale. Mais tout ça peut évidemment changer d'ici au prochain match, prévu samedi contre les Maple Leafs de Toronto au Centre Bell.

Un autre sujet qui fait couler beaucoup d'encre est la place du numéro 27 dans la formation. Mais Galchenyuk assure que peu importe le numéro du trio au sein duquel il se retrouve, son boulot reste le même.

«Je me présente et je continue à travailler sur mon jeu», a dit le principal intéressé.

Video: Alex Galchenyuk sur le début de saison

Charles Hudon a mentionné après le match de mardi qu'il tenait peut-être son bâton «un peu trop serré». Est-ce aussi le cas de Galchenyuk?

«Je ne joue pas vraiment avec de la nervosité, mais on essaie tous d'embarquer sur la glace et de faire une différence. Ça ne s'est pas produit jusqu'à maintenant, mais on doit demeurer positifs et continuer à aller de l'avant», a-t-il répondu.

Son capitaine s'est aussi porté à sa défense, alors que quelques représentants des médias soulignaient le manque d'apport offensif du jeune Américain.

«Je pense qu'Alex a frappé deux poteaux hier soir, n'est-ce pas? a-t-il demandé. 

«Il a frappé deux poteaux. Si ça entre dans le filet, il se sent bien par rapport à son jeu. Il doit juste continuer comme ça. Les chances sont là et c'est une question d'un pouce ou deux. Il faut continuer à travailler pour s'assurer que tu es du bon côté de ce pouce-là», a souligné Pacioretty.

Video: Max Pacioretty sur le trios et Galchenyuk

Et à ceux qui lui ont demandé si son coéquipier était malheureux, le numéro 67 a eu une réponse très directe.

«Je pense qu'il est heureux et je lui parle tout le temps. Ce sera ça notre équipe cette année, une équipe qui reste unie même si les choses ne vont pas bien. Il y a tellement plus dans ce vestiaire que ce que les gens croient. Je lui ai parlé souvent. C'est un de mes amis proches dans l'équipe et il veut faire tout le travail nécessaire pour aider l'équipe à gagner», a dit Pacioretty. 

Jonathan Drouin a souligné que Galchenyuk n'était pas le seul à avoir des problèmes à trouver le fond du filet en ce début de saison, alors que son équipe n'a inscrit que quatre buts en quatre rencontres.

«Je ne pense pas que ce soit juste lui. Il n'y a pas un gars qui a deux points (à part Gallager, NDLR), alors toute l'équipe est dans le même bateau. On doit trouver le fond du filet, trouver une façon d'aider offensivement, qu'on soit un défenseur ou un attaquant. Je ne pense pas que ce soit pire pour Alex que pour d'autres», a mentionné Drouin. 

Les Canadiens auront congé jeudi et seront de retour au boulot vendredi en vue de leur match face aux Leafs, leur dernier avant de s'envoler vers l'Ouest américain pour un voyage de trois rencontres.

Le défenseur David Schlemko, blessé à une main, devrait être de retour au jeu pour l'un de ces duels. il n'a pas encore disputé de match avec sa nouvelle équipe depuis son acquisition au cours de l'été.

En voir plus