Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Max Domi présente ses excuses

Après avoir été suspendu par la LNH pour le reste du calendrier préparatoire, l'attaquant Max Domi, a rencontré la presse vendredi à Brossard

par Olivier Beauregard @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Max Domi était parmi les joueurs les plus populaires dans le vestiaire vendredi matin après l'entraînement de l'équipe. Le numéro 13 a commenté son geste aux dépens du défenseur des Panthers, Aaron Ekblad.

«C'est évidemment une situation très difficile pour toutes les personnes impliquées et je me sens mal à ce sujet. Ce n'est pas de cette façon que je voulais gérer ça. C'est un sport d'émotions et je suis évidemment un joueur émotif. Je connais Aaron depuis longtemps, nous avons grandi en jouant l'un contre l'autre. Je ne voulais absolument pas le blesser. Je me sens mal et j'espère qu'il va bien» ,explique Domi. «Je dois en accepter les conséquences. C'est malheureux, mais je respecte leur décision.»

Video: Max Domi s'entraîne avec ses coéquipiers à Brossard

Le nouvel attaquant des Canadiens souhaite d'ailleurs que son geste ne fasse pas ombrage sur le camp d'entraînement.

«Bien sûr, je suis désolé, je ne voulais pas blesser le gars. Parfois, vos émotions prennent le dessus sur vous et c'était une erreur. Je n'aurais probablement pas dû le faire. Il existe de meilleures façons de gérer une telle situation. Je dois vivre avec les conséquences et je suis tout à fait prêt à le faire. C'est derrière nous maintenant et après aujourd'hui, je pense qu'il est temps de passer à autre chose et de ne pas laisser cela déranger les autres.»

Video: Max Domi sur sa suspension

Le fils de l'ancien pugiliste de la LNH a conclu en mentionnant que ce n'est pas l'impression qu'il désirait projeter à son premier match.

«Évidemment, je ne participerai pas à un autre match hors-concours, alors ce n'est pas amusant, et ce n'est certainement pas la première impression que je voulais donner. Cela fait partie du jeu, vous faites des erreurs et vous devez apprendre d'elles», de conclure Domi.

En voir plus