Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Domi : «Je suis très heureux»

Le nouvel attaquant des Canadiens a hâte d'amorcer le nouveau chapitre de sa carrière

par Dan Braverman, traduit par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Max Domi a grandi dans un marché de hockey de l'autre côté de la 401 et a pu voir ce que c'était de jouer pour l'une des six équipes originales.

Maintenant, il a l'occasion de vivre cette expérience lui-même.

Le père de Domi, Tie, a longtemps été l'homme fort de Toronto, et l'attaquant de 23 ans affirme que l'ancien des Maple Leafs est tout sourire depuis l'annonce de la transaction.

«Il est vraiment content; il est impatient que ça commence. C'est très près de chez lui, donc il sera capable de voir beaucoup plus de matchs, a expliqué le jeune Domi à propos de son père, qui a disputé 777 matchs dans un uniforme des Maple Leafs entre 1989 et 2006. 

«Il est vraiment excité. Toute ma vie, je l'ai vu évoluer sous les feux de la rampe. J'ai vu comment il a performé, j'ai vu Mats Sundin et tous les autres gars des Leafs montrer à tout le monde comment jouer sous la pression est une compétence, comment c'est dans l'ADN. C'est comme ça que j'ai été élevé.»

L'athlète de 23 ans est impatient de suivre les traces de son père et de faire sa marque à Montréal, et il pourra puiser dans ses souvenirs d'enfance pour se retrouver dans son nouveau chez lui.

«J'ai eu la chance de grandir dans une atmosphère comme celle de Toronto. C'est un peu différent de Montréal, mais Toronto est aussi l'un des plus grands marchés de hockey, et mon père en faisait partie. Il en fait toujours partie, a déclaré Domi, qui a obtenu 45 points [9B, 36A] la saison dernière en Arizona. 

«J'ai été témoin de ça, et c'était vraiment quelque chose à laquelle j'aspirais. Je voulais me voir dans ces chaussures un jour, et je pense que je l'ai dépassé en arrivant à Montréal. Je suis vraiment très heureux.»

Video: SJS@ARI: Domi bat Jones sur un tir vif

Après 222 parties dans l'uniforme des Coyotes, Domi - qui a confié avoir été un peu surpris par l'échange - vit un mélange d'émotions, mais l'idée d'enfiler un chandail des Canadiens le rend tout sourire.

«Les 12 dernières heures ont été assez folles, mais je suis absolument ravi. Ç'a été très émouvant, mais j'ai très hâte que ça commence, a déclaré Domi, qui a parlé aux journalistes via une conférence téléphonique samedi. 

«Il n'y a pas de franchise plus historique ou plus incroyable dans le sport professionnel, même au-delà du hockey. Je ne pourrais être plus excité de rejoindre mes nouveaux coéquipiers, et j'attends vraiment avec impatience la nouvelle aventure.»

L'un de ses nouveaux coéquipiers, Brendan Gallagher, a joué avec Domi pour l'équipe d'Équipe Canada qui a remporté l'or au Championnat mondial de hockey 2016, et l'a louangé pour son intensité et sa capacité à créer des jeux.

«Il joue extrêmement fort, il rivalise fort, mais il est du type à passer la rondelle en premier. C'était quelque chose à voir, comment lui voyait le match, a déclaré Gallagher à propos de Domi, qui a également remporté l'or au tournoi Ivan Hlinka Memorial en 2012 et au Championnat mondial junior 2015. 

«Si vous êtes sur la glace avec lui, vous devez être prêt à tirer la rondelle, car il cherche à alimenter ses compagnons de trio, ce qui est toujours agréable.»

Gallagher, qui a parlé brièvement à Domi après la transaction vendredi soir, croit que son enthousiasme pour sa nouvelle ville lui conviendra très bien.

«Je pense qu'il va bien réussir dans un marché comme Montréal. Je pense que les fans vont vraiment apprécier le style de jeu qu'il pratique et l'énergie qu'il va apporter. Je sais qu'il est vraiment excité par cette occasion, a déclaré Gallagher à propos de Domi, qui a accumulé 135 points (36G, 99A) en carrière depuis ses débuts dans la LNH, pour une moyenne de 0,608 point par match. 

«Il a hâte de venir à Montréal pour jouer devant des partisans comme les nôtres.»

Bien que Domi n'ait pas produit au niveau qu'il espérait en 2017-2018, il confirme que le côté mental a eu un grand impact sur son succès plus tard dans la saison, et que sa volonté de donner tout ce qu'il a devrait l'aider à continuer dans le prochain chapitre de sa carrière.

«Tout revient à la confiance, je pense, dans cette ligue. Quand vous savez ce que vous pouvez faire, vous le faites, a expliqué Domi, qui a marqué 19 points à ses 22 derniers matchs. 

«Dès que vous commencez à vous questionner ou à douter, c'est à ce moment que les problèmes surviennent.»

«J'ai toujours été un gars qui va travailler très fort à chaque présence, et faire tout ce qu'il a à faire pour aider l'équipe à gagner. C'est tout ce qui compte pour moi», a-t-il conclu.

En voir plus