Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

L’ultime aurevoir

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL -- M. Jean Béliveau a été porté à son dernier repos mercredi après-midi, alors que des funérailles nationales ont été célébrées en son honneur à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, à Montréal.

Pour l’occasion, tous les sièges de la cathédrale étaient occupés par la famille, les amis les dignitaires et les membres des Canadiens de Montréal, venus rendre un dernier hommage au légendaire numéro 4. La cérémonie, sobre, malgré le caractère grandiose de l’événement, était présidée par Monseigneur Christian Lépine, Archevêque de Montréal.

La cérémonie liturgique a été précédé de quelques témoignages, tous plus poignants les uns que les autres. Tour à tour, ses anciens coéquipiers Dickie Moore, Yvan Cournoyer, Ken Dryden et Serge Savard ont pris la parole pour célébrer la vie de cet homme plus grand que nature qu’ils ont eu la chance de côtoyer au cours des années. Puis, c’est le propriétaire des Canadiens Geoff Molson qui a pris le micro pour souligner, avec émotion, l’impact que M. Béliveau a joué dans sa vie et dans la vie de la famille Molson.

Parmi les dignitaires présents pour la cérémonie, les domaines du sport, mais aussi de la politique étaient bien représentés. C’est ainsi que des politiciens de toutes allégeances, tant au niveau fédéral, provincial que municipal étaient présents. Quelques anciens premiers ministres étaient également présents, tels que Lucien Bouchard, Jean Charest, Bernard Landry, de même que Jean Chrétien, et Brian Mulroney.

Bien sûr l’équipe actuelle des Canadiens de Montréal y était, accompagnée de l’ensemble du personnel d’entraîneurs. En plus des quatre joueurs à avoir rendu hommage à M. Béliveau dans leur discours, une pléthore d’anciens joueurs se trouvaient dans l’assistance, dont notamment une autre légende du Tricolore, Guy Lafleur.

Les anciens présidents de l’équipe Ronald Corey et Pierre Boivin, de même que le président de la LNH Gary Bettman et son adjoint Bill Daly étaient présents pour l’occasion.

La cérémonie, qui a duré environ deux heures, s’est conclue alors que le cercueil, enveloppé d’un drapeau des Canadiens, a doucement quitté l’enceinte de la cathédrale aux chants d’un chœur qui entonnait Hallelujah du « Messie » de Haendel.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
L’émotion à son comble
Je me souviens
Au revoir M. Béliveau
Une amitié éternelle
Célébrer le numéro 4
Hommage à Jean Béliveau
Des souvenirs indélébiles

En voir plus