Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Vejdemo: « C'est agréable d'être proche de lui »

Même s'il demeure en Suède, Roland Vejdemo ne manque que très rarement l'occasion de voir son fils en action

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Le décalage horaire entre Montréal et Stockholm n'a jamais posé de problème à Roland Vejdemo.

Le père de l'espoir des Canadiens Lukas Vejdemo estime qu'il regarde environ 90% des matchs de son fils, même si c'est le milieu de la nuit en Scandinavie.

Alors lorsque le Suédois de 24 ans a inscrit son premier but en carrière dans la LNH le 10 mars dernier contre les Predators de Nashville au Centre Bell, Roland était bien installé devant sa télévision, comme à l'habitude.

Il était un peu plus de 2 heures du matin.

Tweet from @CanadiensMTL: Un premier but dans la LNH pour Lukas Vejdemo! 👏First NHL goal for Lukas Vejdemo!#GoHabsGo pic.twitter.com/ePGcgxs9Xz

« J'ai crié tellement fort », s'est souvenu M. Vejdemo après avoir vu Lukas compléter une passe parfaite pour déjouer le gardien Juuse Saros en troisième période. « Je pensais que j'allais réveiller les voisins. »

Que pense Lukas de la réaction de son père?

« J'aurais aimé voir sa réaction en vidéo. Cela aurait été amusant », a dit en riant l'ancien choix de troisième tour, qui a pris part à sept matchs avec la troupe de Claude Julien cette saison et 47 rencontres avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine. « C'est un but inscrit dans la LNH, et ça fait tellement longtemps que je travaille pour y parvenir. C'était un moment spécial pour lui aussi. »

Ce genre de soutien est inestimable.

Il sait qu'il peut compter sur les conseils de son père, même à 6000 km de distance.

« Il met généralement une alarme pour se réveiller et regarder les matchs. Il est impliqué dans le domaine du hockey depuis mon enfance, et il aime suivre mon parcours. C'est différent maintenant que je joue au Canada et qu'il ne peut pas venir aux matchs tout le temps, mais il est toujours aussi passionné. C'est un vrai partisan », a dit Vejdemo. « Mais je peux toujours lui parler. Il est toujours là pour moi. C'est bien d'être proche de lui et de savoir qu'il me suit vraiment. »

Le sentiment d'exaltation que procure le fait de marquer un but avec Montréal a poussé Vejdemo à redoubler d'efforts durant ses séances d'entraînement depuis son retour en Suède.

Le produit de Djurgardens IF repense souvent à ce moment.

« J'ai encore ce but en tête. C'est presque la dernière chose que j'ai faite avant l'interruption des activités. C'est une source de motivation pour cet été lors de mes entraînements », a expliqué Vejdemo à propos du dernier but inscrit par un joueur des Canadiens avant la pause. « Je travaille dans la salle d'entraînement avec cela en tête. Ça me motive encore plus. »

En ce qui concerne ses temps libres, Vejdemo joue au golf et il a aidé son père à construire une toute nouvelle piscine.

D'ailleurs, il a récemment suivi des cours en ligne dans le but d'obtenir un diplôme en économie et commerce.

« J'ai étudié le comportement des consommateurs. Je l'ai aussi fait durant la saison. Je pense que c'est bon pour moi de faire autre chose que de jouer au hockey, même durant la saison », a déclaré Vejdemo, qui a obtenu 60 des 180 crédits nécessaires pour obtenir son diplôme. « C'est bien de s'éloigner un peu du hockey et de continuer à utiliser son cerveau. J'ai plus de temps et je peux me consacrer à cela. »

Vejdemo se tient très occupé, alors «les jours passent vite» en ce moment.

Mais il a toujours le même objectif en tête.

« J'ai eu un avant-goût de la LNH. C'était mon objectif avant la saison, de jouer quelques matchs avec Montréal, et je veux certainement y retourner et passer à la prochaine étape », a conclu Vejdemo. « Après cet avant-goût, je veux jouer à Montréal. C'est mon objectif.»

En voir plus