Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

«Il était dans tous ses états lorsqu'il a reçu le bâton»

Le jeune Lucas Sousa a passé une soirée inoubliable au Centre Bell plus tôt cette semaine en compagnie de son père, Derek

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - La réaction de Lucas Sousa après avoir reçu un bâton autographié de Shea Weber lors de la période d'échauffement de mercredi soir était tout simplement magnifique.

Le résident de Rivières-des-Prairies, âgé de neuf ans, a versé des larmes de joie après avoir reçu un cadeau vraiment spécial de la part de son joueur préféré des Canadiens. Ce fut un moment rempli d'émotions pures.

Lucas a également quitté l'amphithéâtre avec quelques autres souvenirs, incluant une rondelle d'un membre du personnel de l'équipe et une autre de la part d'Ilya Kovalchuk.

C'est une bonne récolte pour une période d'échauffement, n'est-ce pas?

Crédit photo: Therese Sousa

En ce qui a trait à l'histoire, ça démontre que la créativité et la chance peuvent parfois porter fruit.

Lucas avait insisté pour créer une affiche demandant à quelques joueurs des Canadiens de réaliser trois de ses souhaits. Il peut dire mission accomplie.

Crédit photo: Therese Sousa

Lorsque Weber lui a remis le bâton, Lucas était dans tous ses états. Et son père Derek aussi.

« Le simple fait d'y repenser me rend un peu émotif. Il joue au hockey depuis l'âge de trois ans. On a fait beaucoup d'entraînements et de matchs les mardis, jeudis et samedis. C'est un enfant émotif et il était dans tous ses états lorsqu'il a reçu le bâton », a dit M. Sousa, qui a accompagné Lucas pour son premier match de la saison. « Il n'arrivait pas à y croire. Il n'avait jamais imaginé recevoir un bâton, surtout venant de Shea Weber. C'était vraiment spécial. »

Crédit photo: Therese Sousa

Est-ce qu'un moment de la sorte pourrait devenir encore plus spécial? Vous feriez mieux de le croire.

Les larmes de Lucas ont attiré l'attention d'un jeune enfant qui a un lien plutôt cool avec les Canadiens.

Il s'agissait de Barrett Petry, âgé de deux ans. C'est le deuxième fils du défenseur Jeff Petry qui est venu voir Lucas pour s'assurer que tout allait bien.

L'épouse de Jeff, Julie, n'a pas été du tout surprise de voir Barrett entrer en action.

« Chaque fois que quelqu'un pleure, Bear court pour voir si tout va bien », a dit Petry. « J'ai trouvé ça mignon qu'il le remarque avec ce garçon aussi. »

De retour à la maison, la mère de Lucas, Thérèse, ne pouvait pas croire la vague d'amour que son garçon a reçu sur les publications Twitter et Instagram.

« Lorsque Lucas s'est mis à pleurer, il a vraiment ressenti le moment », a déclaré Mme Sousa en réfléchissant aux événements survenus mercredi soir dans le centre-ville de Montréal. « Il a touché le coeur de plusieurs gens. Il m'a même fait pleurer. »

Thérèse ne pouvait pas être plus fière de Lucas et de ses réalisations.

Élève de 4e année à l'école primaire Dante, il est apparemment un franc tireur dans l'Atome A avec les Dragons de St-Donat/R.D.P. Il semble être voué à un bel avenir.

« Mon fils a le plus grand coeur au monde », a salué Mme Sousa. « C'est vraiment un très bon garçon. Il s'entend bien avec tout le monde. C'est un enfant incroyable et il est très travaillant. »

Crédit photo: Therese Sousa

Même si les Canadiens se sont inclinés aux mains des Blackhawks de Chicago lors de cette soirée, le duo père-fils a quitté l'aréna la tête haute.

« Ce moment a fait notre soirée. C'était notre victoire à nous », a dit M. Sousa. « Peu importe le résultat. C'était un moment incroyable qu'on a vécu ensemble. »

En voir plus