Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Lorsqu'il n'y a pas de lendemain

par Staff Writer / Montréal Canadiens

Alex Kovalev a connu la victoire lors cinq matchs numéro 5 auxquels il a participé.

MONTRÉAL – Le septième match. Certains en rêvent, d’autres en font des cauchemars. Peu importe, une équipe se réveillera demain matin en deuxième ronde, l’autre en vacances.


Lorsqu’il n’y a pas de lendemain en séries éliminatoires, aucun joueur sur la glace ce soir au Centre Bell n’a vécu l’expérience aussi souvent que Bryan Smolinski. Le vétéran de 35 ans, qui en est à sa 19e série en carrière dans la LNH, a pris à sept reprises à un septième match, sortant vainqueur à deux reprises, dont l’an dernier avec les Canucks de Vancouver.

Alex Kovalev le suit de près avec cinq, lui qui tentera de conserver une fiche parfaite en pareilles constances avec cinq gains en autant d’occasions. Au cours de ces rencontres, Kovalev a récolté un but et trois passes.

Les 11 joueurs des Canadiens, qui ont disputé au moins un septième et ultime match en séries, ont tous connu la victoire à une reprise, dont huit étaient de l’alignement du Tricolore lorsque Montréal a disposé des Bruins en sept rencontres en 2004.

Même si l’entraîneur-chef des Canadiens Guy Carbonneau n’a jamais dirigé lors d’un septième match en séries, l’ancien capitaine du Tricolore connaît une chose ou deux en la matière. À l’époque où il chaussait encore les patins, Carbonneau a disputé 10 matchs numéro 7, passant à la ronde suivant à cinq reprises.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus