Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Aider Houston

Lorsque l'ouragan Harvey a causé des dommages au Texas, Jeff et Julie Petry ont rapidement fait des dons pour venir en aide

par Matt Cudzinowski. Traduit par Joanie Godin. @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Quand Houston a été secoué par les dévastations causées par l'ouragan Harvey, les Petry ont rapidement offert leur aide.

Julie Petry - épouse du défenseur Jeff Petry - est originaire de cette ville du sud-ouest du Texas qui a été ravagée par des vents violents, des pluies record et des inondations désastreuses après le passage de cette tempête de catégorie 4 qui a brutalement tout abattu sur son passage.

Les membres immédiats de la famille de Julie n'ont pas directement été affectés par le désastre, mais une tonne de résidents de Houston ont dû évacuer et abandonner leur maison et leurs affaires personnelles. Ç'a incité le couple à agir et à donner à diverses causes pour offrir une assistance immédiate.

Parents de deux jeunes garçons - Boyd, âgé de deux ans et Barrett, quatre mois -, les Petry ont priorisé l'aide pour le bien-être des enfants.

«En étant maman, la Banque de couche du Texas était une cause importante pour moi. Tu penses toujours aux bébés quand ça arrive. J'ai vu une quantité innombrable de photos de bébés qui flottaient dans des conteneurs Rubbermaid pour quitter leur maison et trouver refuge au George R. Brown Convention Center. Il y a tellement de mères et de pères qui n'ont pas de couches, de berceaux ou de parcs pour leurs enfants. Ça m'a vraiment frappée, a dit Julie.

«On voulait aider en fournissant des choses pour les nouveaux bébés qui arrivent dans ce monde et pour leurs parents, juste les biens essentiels dont ils ont besoin pour que leurs enfants survivent.»

Apporter leur appui pour le bien-être des animaux évacués en raison de Harvey était aussi important pour les Petry, qui sont eux-mêmes propriétaires d'un chien. C'est pourquoi ils ont fait un don à Friends For Life, un service qui vise à prêter assistance aux évacués et à leurs animaux de compagnie dans les refuges locaux.

Jeff et Julie font aussi partie des quelque 200 000 donneurs de la remarquable campagne de financement menée par la vedette de la NFL J.J. Watt, qui a amassé 30 millions $ au cours des deux dernières semaines pour les victimes de ce qui sera probablement le désastre naturel le plus coûteux de l'histoire des États-Unis.

À force d'assister de loin aux événements du Texas, les Petry étaient impatients de poser n'importe quel geste pour offrir leur aide à partir de Montréal.

«C'est très émouvant. Quand tu parles au téléphone avec ta mère et ton père tous les jours, que tu t'informes auprès d'amis et que tu entends les différentes histoires et que tu vois les endroits où tu avais l'habitude d'aller qui sont complètement recouverts d'eau, ça te frappe encore plus. Le fait d'être si loin, ça te fait sentir impuissant. Sur le coup, tu veux être là, mais tu ne peux pas. C'est horrible», a expliqué Julie.

Le défenseur des Canadiens n'est peut-être pas natif du Texas, mais les images des dégâts causés par Harvey sont tout aussi difficiles à endurer pour lui.

«C'est difficile à regarder, de voir des gens qui se retrouvent dans cette situation, qui se battent pour sortir de leur maison. À quelques milles au bout de la rue où se trouve la maison des parents de Julie, il y a l'hôtel où nous avons séjourné pour notre mariage [en juillet 2012], et l'eau a atteint le deuxième étage, a raconté Jeff.
«De voir des images comme ça, d'endroits inondés, c'est un gros choc pour moi.»

À travers toute la destruction et la tragédie de Harvey, les Petry ont toutefois vu briller le plus beau côté de cette ville qui a une si grande signification pour eux.

«C'est incroyable de voir la force que tout le monde a démontrée. Ils ont mis leur petite personne de côté et ont juste commencé à s'entraider. C'est probablement le seul bon point qui ressort de Harvey; de voir la ville et la communauté où j'ai grandi faire face à ce défi avec une telle force. Rien ne peut les mettre à terre, même si le pire est arrivé, a mentionné Julie.

«Tout le monde qui pouvait aider s'est levé. C'est ce qui est incroyable - quelque chose de si dévastateur a grandement fait ressortir ce côté.»

 

Maintenant, c'est aux gens de continuer à aider Houston dans sa convalescence à long terme, ce qui prendra sans doute des années.

«Ces gens ne devraient pas être oubliés. Ces gens ne veulent pas être oubliés. Il faut juste s'assurer qu'ils passent à travers, retombent sur leurs pieds et ne soient pas laissés là sans support. Quelques-uns n'ont pas de maison où retourner. D'autres n'ont pas d'assurances contre les inondations. Ils auront besoin d'aide pour un bon bout», a dit Julie.

En voir plus