Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

L'influence des légendes

Paul Byron et Artturi Lehkonen ont été influencés à leur façon par les deux futurs membres du Temple de la renommée des Ducks, Paul Kariya et Teemu Selanne

par Hugo Fontaine @CanadiensMTL / canadiens.com

ANAHEIM - À moins d'un mois des intronisations de Paul Kariya et Teemu Selanne au Temple de la renommée du hockey, le passage du Tricolore dans leur ancien domicile a une touche spéciale pour certains joueurs du Bleu-Blanc-Rouge.

Même si cela ne fait pas 25 ans que les Ducks d'Anaheim font partie de la LNH, ils ont compté dans leurs rangs deux des plus grands joueurs des temps modernes en Kariya et Selanne. Durant respectivement neuf et 15 saisons, ils ont fait vivre plusieurs émotions fortes aux spectateurs de ce qui s'appelle aujourd'hui le Honda Center.

Mais ce ne sont pas uniquement les habitants du sud de la Californie qui ont savouré chacune des prouesses de ces deux légendes. Plusieurs jeunes joueurs de hockey de partout sur la planète ont passé de nombreuses heures à leur aréna local à tenter de répéter leurs manœuvres sur la patinoire.

À commencer par Paul Byron. Joueur de petite stature comme Kariya, le numéro 41 des Canadiens a toujours admiré la manière que l'ancien capitaine des Ducks se démarquait sur la glace. Même s'il n'en est pas à sa première visite à l'amphithéâtre d'Anaheim, l'attaquant originaire d'Ottawa savoure chacune des occasions qu'il a lorsqu'il a la chance de venir jouer où son idole de jeunesse a longtemps fait la pluie et le beau temps.

«C'est un endroit spécial. Je me rappelle encore des séries de 2003 contre les Devils en finale et la mise en échec qu'il a reçue de Scott Stevens. À l'âge que j'avais à l'époque (14 ans), je le voyais continuer d'avancer malgré tous les coups et qui évoluait contre les meilleurs défenseurs adverses. Il était tellement rapide et électrisant. Revenir ici me rappelle tellement de beaux souvenirs», a raconté Byron jeudi, à quelques mètres de la glace du Honda Center.

Admettant qu'il aurait aimé avoir l'occasion de participer à une course sur patins pour voir qui serait le patineur le plus rapide entre eux, Byron était très heureux d'apprendre cet été que Kariya ferait son entrée au Panthéon du hockey en novembre. Le fait que ce dernier ait réussi à avoir un impact dans la meilleure ligue au monde a donné à Byron la motivation de poursuivre la conquête de son rêve.

Comme plusieurs amateurs de hockey, il est certain que l'ancien ailier gauche aurait pu fracasser plusieurs records s'il n'avait pas été autant la victime de blessures.

«C'est un honneur pleinement mérité. S'il avait eu quelques commotions cérébrales de moins, il aurait eu une carrière encore plus impressionnante. Il a fait grandir le hockey Californie un peu comme l'a fait Wayne Gretzky», a admis Byron au sujet de celui qui a récolté 989 points en 989 parties dans la LNH.

Comme plusieurs Finlandais, Artturi Lehkonen a longtemps regardé les faits saillants à la télévision de son compatriote Teemu Selanne. Né deux ans après que Selanne eut mis la main sur le trophée Calder remis au joueur recrue de l'année en 1993 avec les Jets de Winnipeg, c'est lorsque ce dernier était à Anaheim que Lehkonen a apprécié l'ampleur de son talent.

À l'aube de ce qui sera son deuxième match en carrière au domicile des Ducks, l'attaquant du Tricolore, maintenant âgé de 22 ans, est bien au fait de ce qu'a accompli celui dont le légendaire numéro 8 est justement accroché dans les hauteurs du Honda Center.

Watch: Youtube Video

«C'est sûr que spécial jouer ici parce qu'il a connu une si grande carrière à cet endroit. Saku (Koivu) a également joué ici. Ils sont deux des plus grands joueurs de hockey venant de la Finlande, a mentionné Lehkonen. Je me rappelle quand Teemu a remporté la coupe Stanley (en 2007), il la voulait depuis tellement longtemps. Je me souviens d'avoir regardé le match décisif. J'étais tellement content pour lui.» 

Alors qu'il en est seulement à sa deuxième saison dans la LNH, Lehkonen sait qu'il a encore beaucoup de chemin à faire pour rattraper les 684 buts et 1457 points de Selanne en Amérique du Nord. Mais le fait qu'il ait atteint le circuit Bettman et qu'il ait réussi à avoir un impact à sa façon aussi rapidement ne se serait peut-être jamais produit si des joueurs comme le futur membre du Temple de la renommée n'avaient pas pavé la voie.

«Il a eu et a encore aujourd'hui une grosse influence sur les joueurs de hockey en Finlande. C'est un honneur d'être élu au Temple de la renommée. Je suis très heureux qu'il ait été choisi parce que c'est pleinement mérité», a conclu Lehkonen.

En voir plus