Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

L’inébranlable

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Carey a été Carey. Michel Therrien n’avait jamais aussi bien dit.



Les performances à couper le souffle de Carey Price se reproduisent encore et encore. Avec 40 victoires en 59 matchs, le gardien du Tricolore est en voie de connaître l’une des meilleures saisons en 105 ans d’histoire. En plus de procurer deux points à son équipe samedi soir, Price a offert aux partisans présents au match un deuxième blanchissage de suite au Centre Bell, un neuvième cette saison. Ses coéquipiers étaient littéralement sans mot après la rencontre, sa performance et son sang-froid dans les moments critiques prouvent qu’il a l’étoffe d’un grand gardien.

« Je ne sais pas quoi dire à son propos. Il faut le remercier d’être là où nous sommes, parce qu’il est sans conteste le meilleur », a admis Tomas Plekanec qui a marqué le but gagnant du match sur une passe précise d’Alex Galchenyuk en première période. « Évidemment, nous faisons de notre mieux pour l’aider à continuer à avoir du succès, mais il reste le meilleur de tous. »

L’arrêt de Carey Price en fin de match sur Tomas Hertl était sur toutes les lèvres dans le vestiaire. Avec une marque de 1 à 0, le gardien des Canadiens a sauvé la mise devant des Sharks désespérés de l’emporter, eux qui espèrent rester en vie dans leur course vers les séries éliminatoires. Depuis son arrivée avec l’équipe, le nouveau-venu Jeff Petry est stupéfait par les performances sans faille du numéro 31.

« L’arrêt de Carey en fin de match était incroyable, j’en suis encore bouche bée. Il en a fait plusieurs arrêts spectaculaires depuis que je suis avec l’équipe », a exprimé Petry, qui a terminé la rencontre avec un temps de glace de 22:14. « La constance dans son jeu démontre à quel point il est bon. Il a fait de gros arrêts ce soir. Sans lui, le match aurait pu basculer dans la direction opposée. Il nous donne confiance devant le filet et nous permet de réaliser des jeux importants. »

À maintenant neuf matchs du début des séries éliminatoires, les Canadiens ont eu un très bon avant-goût du tempo d’un match de printemps. Les Sharks de San Jose se sont présentés avec la rage au ventre devant une foule hostile au Centre Bell. Le match a été robuste du début jusqu’à la fin. Les mises en échec pleuvaient de part et d’autre et les échauffourées près des filets étaient fréquentes. L’entraîneur-chef était heureux de la performance de son équipe dans ce match préparatoire aux séries.

« On savait comment ils jouaient, c’est une équipe robuste qui possède de la vitesse et qui a une bonne relance. Ils dirigent beaucoup de tirs au filet », a expliqué Therrien, qui s’approche du cap des 100 points en une saison pour la 4e fois de sa carrière à la barre d’une équipe de la LNH. « Je crois qu’on a fait du bon boulot en appliquant constamment de la pression sur leurs défenseurs. La façon dont nous avons joué ce soir prouve que nous pouvons faire face à plusieurs situations. »

Malgré sa performance étincelante, Carey Price a tenu à donner crédit à ses coéquipiers qui lui ont facilité le travail devant sa cage. Les 22 tirs bloqués par les joueurs du Tricolore ont eu une influence significative sur l’allure de la rencontre, comme le mentionne le cerbère des Canadiens.

« Tu n’as pas le choix de donner crédit aux cinq joueurs devant toi. Ce n’était vraiment pas une équipe facile à affronter. Ils jouent à un rythme effréné », a affirmé Carey Price, qui est à trois gains de battre le record d’équipe de 42 victoires en une saison détenu conjointement par les légendaires Jacques Plante et Ken Dryden. « Je n’ai que des compliments à dire sur mes coéquipiers. À chaque match, ils enfilent leurs bottes de travail et ils bloquent des tirs…même avec leur visage! »

Avec maintenant 99 points en poche, les Canadiens auront un autre test de taille dès mardi prochain alors que ceux-ci affronteront les Predators qui ont, certes, connu une légère baisse de régime dernièrement mais qui  forment parmi les meilleures formations du circuit Bettman cette saison. Nous aurons droit à un duel de titans entre Carey Price et Pekka Rinne qui connait également une saison remarquable.

Philippe Frenette-Roy écrit pour canadiens.com

LIRE AUSSI
Faits saillants
Le jeu des chiffres - 21 mars 2015
L'inspiration
Les employés de soutien
Le Club de hockey Canadien annonce un partenariat avec les Stars de Montréal
Tout pour lui

En voir plus