Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Lettre de la famille Béliveau

par Staff Writer / Montréal Canadiens


Bonjour à tous et à toutes,

Immanquablement, notre grand-père aurait été incapable de se prononcer avant de vous avoir exprimé la grandeur de sa gratitude devant les hommages qui lui ont été rendus ces derniers jours. Laissez-nous, tout d’abord, vous dire merci.

Merci à tous ses admirateurs et admiratrices pour votre ferveur. Il vous respectait inconditionnellement. Merci à tous ses médecins qui l’ont accompagné pendant de nombreuses années: Dr Douglas Kinnear, Dr David Mulder, Dr Maurice Godin, Dr Michael Churchill-Smith, Dr Robert Côté et Dr Pierre Lanouette. Vous avez été d’un soutien infini pour notre famille et aviez toute son admiration. Merci à tout le personnel soignant qui a été au chevet de notre grand-père avec douceur et dévotion jusqu’au dernier jour. Merci à l’organisation des
Canadiens de Montréal, à la famille Molson et tous ceux qui ont oeuvré à bâtir ces hommages mémorables.

De plus, merci à Madame Suzanne Pelletier et le personnel du complexe funéraire Urgel Bourgie de Longueuil d’avoir pris soin de lui avec compassion et dévouement, même après son décès.

Dernièrement, famille, anciens coéquipiers et amis avez eu la chance, comme nous, de vous préparer à son départ et venir lui dire au revoir. Impossible, malgré les pleurs et la souffrance, de ne pas voir toute la beauté qui émanait de vos rencontres. Nous le savions profondément ému.

Les valeurs qui animaient notre grand-père telles que l’humilité, la générosité et l’abnégation existaient autant dans notre intimité familiale qu’à l’extérieur de celle-ci. Nous avons également eu la chance de côtoyer sa curiosité, sa bienveillance, sa patience, son humour… Nous pouvons valider que l’intégrité qu’on lui concède n’est pas un leurre. Il liait à tout instant la parole et l’action.

À travers notre peine, nous nous efforçons à chaque jour à reconnaître que dans la mort, il y a la délivrance.

Vous êtes nombreux à avoir exprimé votre désir qu’il repose en paix. En ces moments difficiles, on ne lui aura jamais souhaité si vrai.

Au nom de notre grand-mère Élise, notre mère Hélène, nos conjoints Robert, Vincent, Mathieu et nous-mêmes, nous vous serons éternellement reconnaissantes.

Ses petites-filles, Mylène et Magalie.
En voir plus