Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

L'espoir des Canadiens Tim Bozon quitte l'hôpital

par Staff Writer / Montr��al Canadiens

SASKATOON (PC) - L'espoir des Canadiens de Montréal Tim Bozon a reçu son congé d'hôpital à Saskatoon, vendredi, quatre semaines après avoir été gravement atteint par une méningite bactérienne.

Tim Bozon avait l'air amaigri et il a parlé brièvement, la voix encore rauque après des semaines d'intubation.

« Je vais bien, a-t-il déclaré. J'ai connu une épreuve difficile et je me sens beaucoup mieux maintenant. »

Bozon et les membres de sa famille se rendront à Cranbrook, où le jeune hockeyeur français effectuera la mise au jeu protocolaire avant un match éliminatoire du Ice de Kootenay, son équipe dans la Ligue junior de l'Ouest.

« C'est une belle sensation de quitter l'hôpital, a dit Bozon. Ce sera formidable de retrouver mon club, de voir les gars et de leur dire au revoir avant de retourner en Europe. »

Son père, Philippe Bozon, était visiblement ému. Celui qui a joué dans la LNH avec les Blues de St. Louis, dans les années 1990 a remercié les membres de la communauté de hockey de Saskatoon et du pays pour leur générosité et leur soutien.

Il a reconnu que les traitements ont coûté cher. Il a encouragé le public à faire des dons pour un fonds de fiducie qui a été mis sur pied afin que la famille puisse payer les coûts, médicaux et d'autre nature, encourus durant cette épreuve.

« Je tiens à dire que nous sommes fiers de toi, Timmy, après t'avoir vu livrer un tel combat, a dit Philippe Bozon, en parlant au nom de son épouse et lui. Je sais que la lutte a été dure et je sais que tu continues de lutter, et je croirai toujours en toi. »

Après un séjour à Cranbrook pour recueillir les effets personnels de Tim, la famille Bozon se rendra à Montréal pour rendre visite aux membres de l'organisation des Canadiens. Pendant qu'il sera au Québec, Bozon consultera des médecins ainsi qu'un chirurgien-dentiste.

La famille quittera ensuite Montréal en direction de la France, où Bozon entreprendra un programme de réadaptation en clinique.

Le neurologue Gary Hunter a soigné Bozon dès le jour où celui-ci a été hospitalisé à l'Hôpital royal universitaire de Saskatoon. Il s'est dit d'avis que le fait d'avoir administré des soins rapidement et d'avoir provoqué un coma artificiel a eu un impact important sur la guérison du hockeyeur.

« Il a progressé de façon vraiment étonnante, alors je crois que le pronostic est très bon, a dit le médecin. Il est coriace et il est très motivé, alors je pense que ça va très bien se dérouler. »

Il est toutefois difficile de prédire, à ce stade, si Bozon pourra recommencer à jouer au hockey, a affirmé Hunter.

« C'est très difficile de spéculer sur son pronostic neurologique à long terme », a-t-il souligné.

L'agent de Bozon, Roly Thompson, s'est dit incrédule de constater à quelle vitesse son client a progressé. Il a dit avoir bon espoir qu'une guérison complète est possible.

« Évidemment, il y a encore beaucoup de chemin à faire, a-t-il noté. Il faut passer par la réadaptation et il est important que tout le monde réalise que ça ne se fera pas du jour au lendemain.

« Mais au fond de moi, j'ai le sentiment qu'il va jouer un jour pour les Canadiens de Montréal. »

En voir plus