Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Les rues de Philadelphie

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Ce n’est pas tous les jours qu’une équipe classée septième peut bénéficier de l’avantage de la patinoire.


Après s’être sortis d’un gouffre déficitaire de trois matchs face aux Bruins de Boston, les Flyers de Philadelphie ont réécrit l’histoire en obtenant leur billet aller-simple vers la ronde 3. Heureusement, les Canadiens aussi peuvent se vanter d’avoir réécrit l’histoire.

L’édition 2009-2010 des Canadiens s’est taillé une place confortable dans le livre des records de la LNH, en devenant la première équipe de huitième position à remonter un déficit de 3 à 1 pour battre les favoris. Ce n’est toutefois pas le seul élément historique qui tourne en faveur des Canadiens.

Malgré une rivalité éternelle, les Canadiens et les Flyers ne se sont rencontrés en séries éliminatoires qu’à cinq reprises. Le Tricolore a remporté trois de ces cinq duels. Le plus mémorable pour les Flyers est probablement la rencontre de 1976. Après avoir remporté deux coupes Stanley de suite à raison de mises en échec et de coups vicieux, les Flyers avaient rendez-vous avec les rapides joueurs des Canadiens.

Les gros bras contre le cerveau; intimidation versus talent. Ce printemps-là, Guy Lafleur, Larry Robinson, Bob Gainey et Ken Dryden et tous les futurs membres du Temple de la renommée ont la balayé les Flyers, mettant un terme au règne de terreur des Broad Street Bullies et ouvrant la voie à une nouvelle ère dans la LNH.
 
Il y a déjà 34 ans que Bobby Clarke, Dave Schultz et Bernard Parent ont vu leur rêve être brisé par les rapides et talentueux Canadiens, mais peu de choses ont changé dans le ville de l’Amour fraternel. Avec Dan Carcillo, le quatrième joueur le plus puni du circuit avec 207 minutes de punition – suivi de près par ses coéquipiers Ian Laperrière et Scott Hartnell – et Chris Pronger comme tête d’affiche d’une défensive robuste, il ne faudra pas beaucoup de temps pour que les Canadiens et les Flyers retrouvent leur bon vieux style d’antan.

Shauna Denis écrit pour canadiens.com

À voir également:
Quelle logique?
Leçon d’introspection 
Écrire l’Histoire 
Match 7: Gage de réussite? 
En voir plus