Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Les prédictions du Super Bowl LIII de Gallagher et Byron

Les capitaines adjoints des Canadiens parlent de leur pool de football, de leur équipe préférée de la NFL et de leur prédiction pour le Super Bowl LIII

par Shauna Denis, traduit par Thibault Deneufbourg @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL -- Brendan Gallagher et Paul Byron, deux joueurs connus pour leur ardeur sur la glace, adoptent une approche tout aussi passionnée pour tout ce qui concerne le football. 

Nous avons rencontré les deux experts autoproclamés de la NFL avant le Super Bowl LIII afin d'en savoir plus sur ce qu'il s'est passé dans le pool de football des Canadiens cette année, sur la performance de leur équipe favorite en saison régulière, et sur leur prédiction des vainqueurs du grand match de dimanche.

BRENDAN GALLAGHER : Commençons par un petit résumé de notre pool de football. Paul, tu veux y aller en premier ?

PAUL BYRON : Oh, mon équipe était pitoyable. C'était vraiment épouvantable. Le jour du draft, j'avais mon dernier rendez-vous avec mon médecin à New York et j'allais prendre l'avion, alors j'ai fait confiance à un bon ami pour le faire pour moi et il a pratiquement pris tous les gars que je ne voulais pas.

BG : C'est un ami passionné des statistiques, donc il faisait confiance aux chiffres.

PB : Je suis un gars qui aime juger par mes propres yeux. Il a fait le contraire. J'avais Sammy Watkins, Amari Cooper, Josh Gordon, qui n'ont même pas fini l'année. J'ai affronté [Shea] Weber lors du dernier match de l'année pour une place en séries éliminatoires. Donc je n'étais pas si mauvais.

BG : Tu avais Zeke Elliott.... 

PB : Gally a laissé passer A.J. Green et Joe Mixon.

Tweet from @BGALLY17: #Whodeyyyyyy @Bengals

BG : Oui, j'avoue. 

PB : Il avait littéralement le choix avant moi, et il ne l'a pas pris. 

BG : Non, je voulais Mixon, et tu l'as pris. J'ai pris Howard après. J'ai préféré Keenan Allen à A.J. Green, juste parce que je sais que Keenan Allen est un gars sur qui on peut compter en fin d'année. J'avais tort. 

Paul m'a battu en séries éliminatoires l'an dernier et a gagné, mais cette année, j'ai réussi à rebondir. J'ai gagné le championnat cette année. En fait, j'ai gagné contre Karl [Alzner]. Je n'aurais pas pu demander une meilleure fin de match - je n'avais que 4,5 points d'avance et il lui restait un botteur qui n'a réussi aucun placement en finale. Ils ont marqué deux touchés, donc il a obtenu deux points. Il avait l'opportunité de gagner sur un placement de 55 verges et il l'a raté. Il aurait gagné. Je pense que c'était la veille de Noël, donc c'était comme un cadeau en avance. 

PB : Avant même de gagner, il pensait déjà qu'il était le meilleur joueur de fantasy football de l'équipe.

BG : Je me suis toujours un peu considéré comme un gourou. J'ai fait plusieurs d'échanges qui ont marché. J'ai acquis Dalvin Cook, et même Joe Mixon de Paulie. Ces deux-là étaient très importants pour moi en séries éliminatoires. Pendant les semaines de bye, il faut des gars pour te venir en aide, alors j'ai fait quelques échanges, mais ces deux-là étaient vraiment importants. 

Instagram from @bgally.11: @nmanning8 #Whodey #Andy #SuperNerd

PB : Il a profité de quelques recrues qui n'avaient aucune idée de ce qu'ils faisaient. 

BG : J'avoue... J'ai échangé Carlos Hyde à Mike Reilly et [Max] Domi contre Matt Breida . 

PB : Un jour plus tard, le gars a été échangé et on ne l'a jamais revu. C'est un profiteur.

BG : Hyde n'a jamais joué un autre match et Breida a été très bon pour moi. Il m'a aidé à faire les séries, en fait. Ça n'allait pas super bien juste avant les séries, et ça m'a aidé. On était en équipe, donc j'étais avec Jeff Petry. Ça fait trois ou quatre ans maintenant. Jeff et moi avons gagné deux fois. Jeff est plutôt un partenaire silencieux. Il ne participe seulement quand ça ne va pas bien - ça me met de la pression. Mais il me laisse faire mon truc. Paulie était avec Phil [Danault] qui l'a largué cette année.

PB: Oui, Phil m'a viré. La saison n'était même pas encore terminée. 

BG : Il a juste pris le contrôle.

PB : Je chercherai un nouveau partenaire l'année prochaine. Il profitait de mon talent depuis quelques années. Il verra bien ce qu'est la vie sans moi.

Video: Les Canadiens surprennent les jeunes

BG : Parlons de la saison régulière. Je suis un partisan des Bengals, évidemment, et ils ont bien commencé. Ils étaient à 4-1, puis les blessures ont frappé. On a perdu A.J. Green. Ça a fait mal. Il a été blessé deux fois cette année. Andy Dalton s'est blessé et plusieurs secondeurs se sont blessés.

PB : Je supporte les Browns de Cleveland.

BG : Pas depuis très longtemps.

PB : Je n'étais pas un grand amateur de football en grandissant. Mon père était un grand admirateur des Cowboys, mais je ne les aimais pas vraiment. J'ai déménagé à Abbottsford, alors Seattle était toujours à la télé, donc je suis devenu un partisan des Seahawks. Marshawn Lynch était mon joueur préféré. Bien sûr, tout le monde a commencé à se moquer de moi en disant que j'étais un chasseur de gloire. Donc j'ai choisi la pire équipe de la NFL, les Browns de Cleveland.

BG : Même qu'il aimait Atlanta avant ça.

PB : Non, j'avais seulement une casquette. Mais j'aimais beaucoup Julio Jones. J'aime encourager les gars que j'ai dans mon pool, et les Browns maintenant. J'avais l'impression que personne ne pouvait se moquer de moi d'avoir choisi les Browns. Cette année, ils étaient pas mal.

BG : Ils étaient meilleurs que les Bengals, malheureusement.... 

PB: Pour le Super Bowl, je pense que les Pats vont probablement gagner. Mais vous savez, les Patriots ont battu les Rams sur cet échappé de Tom Brady qui n'a pas été jugé comme échappé dans ce premier Super Bowl où tout a un peu commencé pour les Pats. J'ai l'impression que si le karma existe, il va se passer quelque chose qui ira dans le sens des Rams.

PB : Les matchs de championnats de l'AFC et de la NFC étaient incroyables. Deux matchs en prolongation - tu ne peux pas demander mieux. Il y a eu la mauvaise décision évidente contre les Saints, mais les arbitres font de leur mieux pour les laisser jouer au football et ne pas faire ces choix difficiles. Celui-là était assez gros, donc il paraît mal, mais vous pourriez probablement revenir en arrière et en trouver un ou deux qui sont peut-être allés contre des Rams et qui auraient pu changer le résultat. Finalement, Drew Brees s'est fait intercepter en prolongation. Ils ont gagné le tirage au sort - s'ils font le travail et obtiennent un touché, personne ne parlerait de la pénalité. Il a eu la balle et ils ont eu la chance de gagner. Greg Zuerlein a réussi un placement de 57 verges, ce qui est assez incroyable à réaliser en prolongation. Et voir les possessions de Patrick Mahomes en fin de match était vraiment cool.

BG : J'aurais aimé que Mahomes ait eu la balle. J'aimerais qu'ils changent cette règle.

PB : Oh, si Mahomes a le ballon, ils marquent le touché, j'en suis convaincu. 

BG : Oui. Les Patriots ont le ballon, puis Mahomes a le ballon, et on continue comme ça... nous aurions pu assister à l'un des plus grands événements sportifs de tous les temps si les deux équipes avaient eu le ballon.

PB : J'aimerais les voir faire en sorte que si une équipe réussit la transformation après un touché, l'autre équipe ait la chance d'avoir le ballon. Mais que si l'équipe décide de tenter les deux points, elle peut mettre fin au match directement en y parvenant. Comme ça, elle risque de perdre le match si elle rate le point supplémentaire.

BG : Oui, ce serait plus excitant. Je pense que les Saints auraient été plus intéressants à voir au Super Bowl. Je ne sais pas si je veux voir les Rams gagner, juste parce que tout le monde essaie de copier leur entraîneur en ce moment. J'aime une bonne défense, et maintenant tout le monde ne pense qu'à l'attaque. 

PB : J'aime regarder les Rams. Ils sont vraiment bons. Bon porteur du ballon, excellents joueurs de ligne offensive. Ils ont de bons joueurs défensifs qui peuvent mettre la pression sur Brady. 

BG : Les deux entraîneurs sont des génies. Ce que Sean McVay a fait en deux ans est incroyable. Ils sont passés de 4-12 en 2016 à environ huit défaites en deux ans. 

PB : Ce serait le passage du flambeau, et c'est ce que je voulais avec Mahomes. Brady a une fiche de 5-3 en carrière au Super Bowl.

BG : J'aimerais voir Brady gagner. C'est cool de pouvoir dire que tu as pu regarder le meilleur joueur de tous les temps. Mais s'il passe à 5-4....

PB : Mais il est déjà le meilleur. Je ne pense pas que gagner ou perdre change grand-chose.

BG : Mais s'il passe à 5-4, les gens diront qu'il ne l'est pas. 

PB : Je ne suis pas d'accord, parce que même s'il est 5-4, il a quand même atteint le Super Bowl neuf fois. Si tu perds, tu perds contre la meilleure équipe de la NFL. Ça ne devrait pas être vu négativement, surtout pour Brady. Ce n'est pas comme s'il se faisait humilier.  

BG : Je suis tout à fait d'accord. C'est le meilleur, mais j'aimerais le voir en rajouter. J'ai vu une statistique l'autre jour : c'est son neuvième Super Bowl alors qu'aucune autre franchise de la NFL n'a participé à neuf Super Bowls. 

PB : Oui. On ne devrait pas le comparer à Joe Montana. Joe Montana a déjà gagné le Super Bowl après avoir eu une saison de 8-8.  

BG : Eli Manning a fait pareil contre Brady aussi. En tout cas, j'espère qu'il gagnera. Mais pour que les Rams gagnent, ils devront probablement arrêter leur jeu au sol.

PB: C'est ce qu'ils ont fait contre la Nouvelle-Orléans. Ils ont une très bonne ligne défensive. 

BG : Aaron Donald est probablement le meilleur joueur défensif de la ligue. C'est lui ou Khalil Mack. Ils vont devoir probablement forcer des revirements et marquer des points de cette façon. Ils vont pouvoir marquer. Ils ressemblent beaucoup aux Chiefs. Ils ont une bonne défensive. 

PB : Je pense qu'ils seront capables d'arrêter le jeu au sol. Contre les Chiefs, c'est ce qui leur a causé des tas d'ennuis. Je pense que les Rams sont encore mieux équipés pour jouer contre les Patriots qu'ils ne l'étaient contre les Saints. Sur papier, je pense que l'opportunité est là.

BG : Ils peuvent tous les deux marquer. 

PB : Ce ne sera pas un match du style 50-49, mais les deux équipes obtiendront facilement 27 ou 30 points. 

BG : Ils vont probablement avoir besoin que Gurley soit en santé. Ils peuvent gagner. Ils auront besoin de leurs unités spéciales.

PB : Personne ne peut battre les Patriots en matière d'unités spéciales.

BG : Bill Belichick a des jeux préparés pour toutes les situations possibles. Tous les scénarios. Contre Atlanta, ils avaient besoin de trois conversions de deux points pour gagner le match. Rien ne va surprendre les Patriots. Ils ont pris beaucoup de pénalités contre les Chiefs cependant, ce qu'ils ne font pas normalement. 

PB : Ça leur a vraiment fait mal à la fin. Beaucoup de pénalités d'interférence de passe. 

BG : L'expérience va faire la différence.

PB : Bien sûr.

BG : Quand on se retrouve dans ces situations, les émotions prennent le dessus et cela change notre façon d'agir. Goff est encore jeune, Brady est là depuis des années. Tout le monde fait face à la pression différemment, mais l'expérience, ça aide. 

PB : Si tu as Tom Brady dans ton équipe, tu n'as pas peur de faire une erreur, parce que tu sais que dans le feu de l'action, ce gars va mener son équipe et marquer, peu importe ce qui s'est passé plus tôt dans le match. On ne sait pas si Goff peut faire ça : le Super Bowl en jeu, une minute restante, plus de temps d'arrêt, est-ce qu'il va être capable de marqué un touché ? Nous savons que Tom peut le faire. 

BG : Si les Rams tirent de l'arrière tôt dans le match, c'est possible qu'ils paniquent. Si les Patriots se retrouvent dans cette situation, ils ne paniqueront pas. Ils ne s'avouent jamais vaincus. Je pense que les Pats vont gagner 31-28.

PB : C'est le score auquel je pensais aussi. Je dirais 34-30. 

En voir plus