Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Les pendules à l’heure

par Staff Writer / Montréal Canadiens
ATLANTA – Le meilleur échange est souvent celui qu’on ne fait pas.


C’est avec cette idée en tête que le directeur général des Canadiens Pierre Gauthier a abordé la date limite des transactions dans la LNH. Mis à part une transaction mineure qui a envoyé le défenseur Brett Festerling à Atlanta en retour du gardien Drew MacIntyre, tous les joueurs du Tricolore porteront encore les couleurs de la formation lorsqu’ils se réveilleront demain matin.

Conférence de presse de Pierre Gauthier
«Il y a eu seulement 16 échanges aujourd’hui et quatre d’entre eux n’incluaient aucun joueur de la LNH. Ce n’est pas beaucoup», a avoué Pierre Gauthier.

«Nous avons fait beaucoup de changements au cours de l’année, surtout en raison des blessures à nos défenseurs. Je me sens comme le genre de gars qui garde tous ses jours de vacances et son argent pour faire un beau voyage l’été, mais chez qui le toit coule alors il doit passer son été et son argent à le réparer », a lancé Pierre Gauthier, qui a rencontré les médias quelques heures après l’heure fatidique, à Atlanta.

«Plus tôt dans la saison, nous avions les ressources pour essayer d’améliorer notre équipe. Au lieu de ça, nous avons dû arranger les choses au fur et à mesure. Même aujourd’hui, l’échange que nous avons fait pour aller chercher MacIntyre, c’est parce que Sanford est blessé et que nous ne savons pas combien de temps ça va durer », a-t-il expliqué, ajoutant pour sa part que les transactions qui devaient être faites l’ont été dans les dernières semaines.

«Il y a toujours beaucoup de discussions à cette période-ci de l’année, que ce soit hier ou aujourd’hui, mais beaucoup de ce qui s’est passé aujourd’hui – aussi peu soit-il – est le résultat de choses qui sont arrivées dans les dernières semaines. La date limite des échanges est toujours bien chargée, puisque c’est notre travail de voir à tout ce qui se passé. Mais au final, beaucoup a été fait plus tôt dans la Ligue cette année. »

L’acquisition de James Wisniewski, de Paul Mara et de Brent Sopel en sont de parfaits exemples. Appelé à discuter de sa dernière acquisition, Pierre Gauthier n’a pas hésité à vanter le travail de Sopel.

«Avec l’incertitude quant à la blessure de Spacek, nous avions besoin de combler un trou. Sopel a remporté la coupe Stanley l’année dernière et c’est un vétéran qui peut amener beaucoup de leadership à notre équipe. Nous sommes heureux de l’avoir avec nous. »

En milieu de journée, les téléphones se sont mis à sonner un peu partout, alors qu’une rumeur concernant Dustin Penner et les Canadiens a fait son chemin dans la communauté médiatique. Questionné à savoir qui avait fait la meilleure affaire dans la transaction qui a finalement amené Penner avec les Kings, Gauthier y est allé d’un peu de philosophie.

«La beauté est dans les yeux de celui qui regarde. Tout le monde fait sa petite affaire et parfois, il y a des choix de repêchage et des jeunes joueurs impliqués, ce qui peut seulement être évalué avec le temps. Chaque organisation prend ses propres risques », a-t-il renchéri. «Nous aimons le groupe de leadership, combiné avec nos jeunes joueurs. C’est un équilibre que nous aimons, puisque les jeunes peuvent continuer à s’améliorer et les vétérans ne sont pas là depuis très longtemps non plus. »

Souvent critiqué pour un manque de robustesse, les Canadiens ont d’autres atouts de taille dans leur arsenal a tenu à rappeler le directeur général de l’équipe.

«Nous avons tous notre identité. C’est difficile de jouer contre nous – peut-être pas de la façon que vous le croyez. C’est difficile, surtout en raison de notre vitesse, de notre jeu systématique et notre niveau de cohésion. C’est certain que nous allons affronter des équipes plus physiques, mais il y a des éléments qui s’équivalent tout dépendant de l’équipe qu’on affronte.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Les Canadiens obtiennent Drew MacIntyre
Canadiens cette semaine – 28 février 2011 
Le métronome 
Le Tricolore obtient Brent Sopel et Nigel Dawes des Thrashers 
En voir plus