Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Un chandail, six langues, un objectif

Les joueurs arborent fièrement des chandails personnalisés avec le slogan de l'équipe pour les séries

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - «Une opportunité nous attend». Voilà le slogan des Canadiens pour les séries 2017. Cette phrase courte, mais lourde de sens, est écrite à l'endos des chandails exclusifs que tous les joueurs ont reçus mercredi matin avant leur entraînement matinal en vue du match no 1 de la série de premier tour contre les Rangers de New York.

Cette phrase, elle est aussi écrite dans la langue de chacun des joueurs qui la porte. Pour le Norgévien Andreas Martinsen, c'est «Muligheter venter» et pour les anglophones, on peut lire «Opportunity awaits». Mais ce qui les unit tous, c'est ce qu'il y a à l'avant, sous le logo, soit «All in». En langage de poker, c'est le tout pour le tout. Au hockey, eh bien… c'est la même chose.

«Ce chandail signifie que nous sommes tous ensemble là-dedans. Peu importe qui tu es, d'où tu viens. Les gars sont tous originaires de différents pays ; on en a de la Russie, de la Finlande et de la République tchèque, entre autres», a souligné Martinsen, un des deux seuls joueurs originaires de la Norvège dans la LNH - l'autre étant Mats Zuccarello des Rangers.

Cette petite attention dans le vestiaire a non seulement plu, mais elle a donné lieu à quelques scènes rigolotes.

«C'est amusant parce que tout le monde essaie de lire ce qu'il y a derrière les chandails des autres. Quelques joueurs ont essayé de prononcer la mienne en norvégien et c'était comique. Disons que ce n'était assez raté! Mais ça ne fait que démontrer à quel point on est tous ensemble», a poursuivi Martinsen.

C'est l'équipe d'entraîneurs qui a eu cette idée. Tous espèrent maintenant que les joueurs sauront la saisir, cette opportunité. Que ce soit en français, en anglais, en tchèque, en norvégien ou en russe…

 

En voir plus