Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Les espoirs des Canadiens à l'avant-plan au CMJ

À moins d'une semaine du Championnat mondial junior 2019, les joueurs et les entraîneurs en sont à leurs derniers préparatifs

par Olivier Beauregard @CanadiensMTL / canadiens.com

VANCOUVER - Les espoirs du Tricolore Nick Suzuki et Josh Brook seront en vitrine lors de ce tournoi avec l'équipe canadienne. Nous avons récemment discuté avec l'entraîneur adjoint du Canada, Marc-André Dumont, pour avoir le portrait de ces deux espoirs.

C'est lors de son trajet entre Victoria et Vancouver que Dumont a pris quelques minutes de son précieux temps pour répondre aux questions.

Une fois la formation dévoilée, l'équipe tente maintenant de bâtir une certaine chimie avant que la rondelle ne tombe sur la glace pour le début du tournoi le 26 décembre prochain.

« Nous sommes à l'étape de préparation présentement. C'est une phase importante. Nous sommes à solidifier les bases de notre équipe », mentionne l'entraîneur adjoint.

Dumont, qui est directeur général et entraîneur-chef des Screaming Eagles du Cap-Breton dans la LHJMQ, affirme que la sélection des joueurs a été un processus difficile.

« C'est difficile parce que nous avons accès aux meilleurs joueurs au Canada. Lorsque tu amènes 34 joueurs au camp final, la réalité c'est que les 34 peuvent jouer dans ce tournoi-là donc nous devons par la suite prendre des décisions. Nous avions déterminé des critères pour le type d'équipe que nous recherchions et c'est sur cela que nous nous sommes basés », explique-t-il.

En raison d'une ligue nationale de plus en plus rapide, l'équipe canadienne souhaite que sa formation soit au goût du jour et digne du meilleur circuit au monde.

« À la première rencontre dans les bureaux d'Hockey Canada à Calgary en juillet dernier, la première chose que nous avons faite c'est d'identifier la sorte d'équipe que nous recherchions. Nous voulions une équipe de vitesse. La vitesse de réaction, la vitesse de décision, d'exécution et d'adaptation également. Nous voulons vraiment être l'équipe la plus rapide du tournoi », souligne Dumont.

Suzuki et Brook dans des rôles de premier plan

Les espoirs des Canadiens Nick Suzuki et Josh Brooks ont réussi à se tailler un poste avec l'équipe la plus convoitée à cette période-ci de l'année.

Suzuki, qui évolue présentement avec l'Attack d'Owen Sound dans la LHO, connaît toute une saison.

Le centre de 19 ans a récolté 43 points (20b, 23a) en 28 matchs cette année.

Pour Marc-André Dumont, il va de soi que le natif de London en Ontario est voué à un bel avenir.

« C'est un attaquant qui est rapide et qui a de très bonnes mains », note l'entraîneur.  « Il a vraiment le sens offensif du jeu très développé. C'est un joueur à caractère offensif. Il aura besoin de maturer physiquement avant de pouvoir évoluer sur une base régulière dans la grande ligue, mais c'est certainement un espoir de grande qualité. »

Pour ce qui est de Josh Brook, lui aussi connaît une saison du tonnerre avec les Warriors de Moose Jaw dans la WHL. 

Le défenseur, qui a signé un premier contrat professionnel avec les Canadiens en septembre dernier, a récolté 33 points (9b, 24a) en 25 matchs cette saison.

Même s'il évoluera avec un groupe de défenseurs talentueux pendant le tournoi, Dumont assure que Brook fut un choix logique pour la formation canadienne.

« Josh connaît un bon camp jusqu'à présent. Il bouge bien la rondelle. Il joue très bien des deux côtés de la rondelle, ce qui est très important dans un tournoi comme celui-là. C'est un gars qui va apporter également une bonne dose de leadership puisqu'il est capitaine avec son équipe junior, donc nous savons qu'il sera en mesure d'amener de bonnes choses à notre groupe », précise Dumont.

Toujours selon l'entraîneur adjoint, le défenseur originaire de Roblin au Manitoba à plusieurs qualités qui seront utiles pour l'équipe canadienne, mais aussi pour percer l'alignement montréalais dans un avenir à moyen terme.

« Sa capacité de bien jouer défensivement tout en étant responsable. Bien couvrir l'adversaire en plus d'être solide à un contre un. Josh est à son meilleur lorsqu'il garde son jeu simple. Il devient très efficace. »

L'engouement à Vancouver

Le Championnat mondial junior est de retour en sol canadien cette année et la frénésie se fait sentir à travers le pays selon Marc-André Dumont.

« Peu importe l'année, le Championnat mondial junior est un événement très spécial d'un océan à l'autre. C'est un tournoi qui est une tradition, cela fait partie de l'histoire du Canada. Les gens sont présents pour encourager l'équipe, peu importe l'heure du match. On ressent l'engouement ici à Vancouver. Donc avec le tournoi en sol canadien cette année, c'est encore plus spécial. »

Le premier match d'Équipe Canada junior aura lieu le 26 décembre alors qu'elle affrontera le Danemark en lever de rideau.

En voir plus