Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Les deux font la paire

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Ils n’ont peut-être pas souvent évolué ensemble par le passé, mais Max Pacioretty et Tomas Plekanec démontrent match après match qu’ils sont très à l’aise au sein du même trio.


Tomas Plekanec et Max Pacioretty ont chacun amassé sept points en sept rencontres depuis qu’ils ont été réunis.
Il faudrait être une autruche pour ne pas voir que les récentes performances de Carey Price ont été l’une des principales raisons – sinon la raison principale – de l’actuelle séquence de cinq victoires consécutives des Canadiens. En plus d’avoir enregistré quatre d’entre elles et d’avoir réussi deux jeux blanc d’affilés, dont un de 1 à 0 samedi après-midi face aux Capitals, le gardien du Tricolore ne fait qu’affirmer davantage son statut parmi la crème de la crème à sa position.

Mais depuis le moment où Michel Therrien a réuni Max Pacioretty et Tomas Plekanec il y a deux semaines, les noms des deux comparses se retrouvent soir après soir sur la feuille de pointage. Ils n’ont pas fait que jouer de grands rôles dans différentes situations de ces rencontres, mais ils en décident aussi l’issue, comme ce fut le cas samedi au Centre Bell.

« Dès que j’ai déposé mon bâton sur la glace, il savait qu’il avait une ligne de passe. Simplement en allant au filet, de bonnes choses arrivent », indique Pacioretty à propos de la séquence préparée par Plekanec en prolongation, lui permettant d’inscrire un deuxième but gagnant en autant de matchs. « C’était un beau jeu de sa part de simplement poursuivre la séquence et de créer du temps et de l’espace pour nous permettre de marquer ce but. »

Dans une rencontre où l’offensive montréalaise a pris du temps avant de se mettre en marche, le duo Plekanec-Pacioretty a tout de même réussi à mettre à l’épreuve le gardien Braden Holtby à quelques reprises, notamment lorsqu’ils étaient employés en infériorité numérique. Mais comme le reste de leurs coéquipiers, ils ont été encore plus menaçants à partir de la fin du troisième vingt et cela s’est poursuivi en prolongation.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ont décidé d’étirer un peu plus leur présence sur la glace en surtemps, présence qui a mené au but décisif. Même s’ils étaient à bout de souffle, ayant tous deux confiances en leurs moyens dernièrement, ils ont voulu tenter une dernière percée, ce qui s’est avéré être une décision judicieuse.

« C’était en effet une longue présence. J’ai vu l’opportunité d’y aller avec tout l’espace libre devant moi. J’ai vu Max arriver et c’est pour cette raison que j’ai conservé la rondelle aussi longtemps que possible afin de lui donner le temps de se rendre au filet. Je suis heureux de la manière que ça s’est terminé », fait observer Plekanec, qui a été l’attaquant le plus utilisé face aux Capitals, passant 23:21 minutes sur la glace.

Revoyez le but gagnant de Pacioretty
Évoluant ensemble en désavantage numérique depuis le début du calendrier, Pacioretty et Plekanec ont vu leur relation passer à une étape supérieure le 14 janvier, lorsque Michel Therrien a décidé de les réunir au sein du même trio jusqu’à nouvel ordre. Ayant souvent eu la main heureuse lorsqu’il a voulu brasser les cartes durant toute la saison, l’entraîneur-chef du Tricolore ne peut que se réjouir de la production de son duo. Qu’ils aient été jumelés à Brendan Gallagher ou Dale Weise, ils ont toujours trouvé le moyen de s’illustrer et de tromper la vigilance des équipes adverses qui ne sont toujours pas capables de les neutraliser.

« J’adore jouer avec lui. Je me sentais vraiment mal durant la rencontre parce qu’il m’a donné tellement d’opportunités de marquer et je n’ai jamais été en mesure d’en préparer une pour lui. Hier, nous nous taquinions sur le fait que jeudi j’ai été incapable de marquer dans un filet désert lorsqu’il m’avait remis la rondelle. Ça fait donc du bien de pouvoir compléter un de ses beaux jeux », admet en riant Pacioretty qui, comme Plekanec, a récolté sept points depuis qu’il joue régulièrement aux côtés du joueur de centre tchèque. « Nous en avons obtenu plusieurs aujourd’hui. Nous sommes simplement heureux d’avoir pu mettre la rondelle dans le filet à la fin. Nous avons beaucoup de plaisir actuellement. »

Avec au programme un duel face aux Coyotes de l’Arizona dimanche après-midi, équipe qui occupe le 28e rang dans la LNH au chapitre des buts alloués, leur récolte pourrait continuer de s’accroître à quelques heures du Super Bowl.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres - 31 janvier 2015
Faits saillants Canadiens-Capitals
Échos de vestiaire
Des ailes et du hockey 
Je me souviens 
En voir plus