Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Un mot : caractère

Les Canadiens viennent de l'arrière pour vaincre le Lightning 3 à 1

par Joanie Godin canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Si l'on devait trouver un mot pour décrire la performance des Canadiens, jeudi soir contre le Lightning, ce serait sans aucun doute «caractère». Parce que c'est ce qu'ils ont dû démontrer pour venir à bout de leurs adversaires, par la marque de 3 à 1.

Les Canadiens tiraient de l'arrière par un but lorsqu'ils ont foulé la glace pour le début de la troisième période. L'énergie se faisait rare puisqu'il s'agissait d'un deuxième match en deux soirs… dans deux villes différentes. Mais les joueurs se sont rappelé leur devise : pas d'excuses.

«Il y a 21 000 personnes dans les estrades. Peu importe si on est fatigué ou non, il faut se présenter et laisser tout ce qu'on a sur la glace pour l'emporter à la maison, a reconnu Alex Galchenyuk.

«On est fiers de notre effort et on est contents de voir que notre série de victoires se poursuit», a poursuivi l'Américain, qui compte maintenant six points (2B-4A) en huit matchs cette saison.

Video: Galchenyuk sur l'énergie de l'équipe en 3e période

Carey Price avait d'abord donné le ton au troisième vingt avec un arrêt exceptionnel de la jambière. Bref, un arrêt à la Carey Price.

Cela a semblé fouetté ses coéquipiers qui ont trouvé leur deuxième souffle.

«Ce genre d'arrêt, c'est la norme. On n'est presque plus surpris. Pour la plupart des gardiens, ce tir se serait retrouvé dans le fond du filet. Ça nous a tellement donné un boost d'énergie. On peut voir la confiance avec laquelle on embarque sur la glace pour les deux ou trois présences qui suivent ce genre d'arrêt, a dit Torrey Mitchell, qui a scellé l'issu du match avec un but dans un filet désert.

«On est juste contents qu'il soit de notre côté», a-t-il ajouté en souriant.

Autre preuve du caractère que l'on retrouve dans cette formation, il s'agissait de la septième fois en huit matchs que les Canadiens marquaient deux buts ou plus au troisième tiers.

«On ne baisse jamais les bras. Ça peut sembler cliché, mais c'est ça. On sait qu'on peut gagner des matchs, qu'on ait l'avance ou pas. On ne lâche pas. On a beaucoup de joueurs de caractère, des leaders et des gars avec du talent dans cette équipe alors on sait que tôt ou tard, la rondelle va rentrer», a admis Galchenyuk, auteur du but égalisateur en avantage numérique en début de troisième période, complétant un superbe tic-tac-toe amorcé par Jeff Petry et Andrei Markov.

Si l'arrêt de Price a donné confiance au Tricolore, le but du numéro 27 lui a donné des ailes.

«Quand tu es fatigué, c'est difficile d'avoir un but, mais on a créé l'égalité et il y a eu beaucoup d'émotions. La foule est embarquée et on s'est juste battus jusqu'à la fin», a dit «Chucky».

La fatigue était bien visible dans le visage des joueurs après la rencontre. Mais elle était accompagnée d'une grande satisfaction.

«On n'avait pas trop d'énergie, mais on en a fait assez pour gagner le match et les deux points, c'est ce qui est important», a mentionné Mitchell.

Video: Torrey Mitchell sur le caractère de l'équipe

Le but gagnant, c'est le capitaine lui-même qui s'est chargé de le compter. À peine quatre minutes après que Galchenyuk eut créé l'égalité, Andrew Shaw a gagné une bataille derrière le filet pour envoyer le disque à Pacioretty, qui l'a refilé à Greg Pateryn à la ligne bleue. Ce dernier a feinté puis renvoyé la rondelle au numéro 67. Posté seul dans l'enclave, Pacioretty y est allé d'un tir parfait pour faire soulever la foule du Centre Bell.

Pas question toutefois de prendre tout le crédit après la rencontre.

«Quand tout le monde met l'épaule à la roue comme ça et que tous les joueurs se présentent et font une différence, ça rend plus facile une série de deux matchs en deux soirs. On joue comme un comité et tout le monde s'applique», a souligné le capitaine.

Video: Pacioretty sur son trio avec Shaw et Desharnais

L'apport des quatre trios y a été pour beaucoup dans cette sixième victoire de suite.

«Chaque fois que les quatre trios vont bien, que tout le monde s'implique, que tous les joueurs ont de l'énergie - particulièrement lors des matchs aller-retour comme ça -, ça fait une grosse différence. Regardez nos joueurs sur le banc. Vous pouvez envoyer n'importe qui dans la mêlée. C'est très important pour nous», a indiqué Price, première étoile du match.

Le gardien est au sommet de sa forme et a visiblement repris là où il l'avait laissé avant d'être mis K.-O. par une grippe. Price a enregistré sa quatrième victoire de la saison, en autant de sorties.

Video: Therrien sur la victoire contre le Lightning

Avec du caractère, de la résilience et un gardien plus que solide, pas étonnant que les Canadiens soient toujours la seule équipe de la ligue qui soit invaincue en temps réglementaire (7-0-1).

Après une journée de congé bien mérité vendredi, le Tricolore renouera avec l'action samedi soir, alors que les Maple Leafs de Toronto seront en ville.

En voir plus