Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 25 janvier

Les Canadiens veulent partir en congé sur une bonne note

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Il ne reste qu'un match à jouer avant la pause du Match des étoiles. Et même si les hommes de Michel Therrien ont hâte d'avoir quelques jours de repos, ils sont pleinement concentrés sur leur dernière tâche, qui est d'affronter les Islanders de New York, jeudi à Brooklyn.

Et c'est encore une fois sans Alex Galchenyuk (genou) que les Canadiens devront se débrouiller pour obtenir les deux points si précieux.

«La séquence se poursuit. On a un match très important qui s'en vient et on veut arriver à la pause avec du momentum. Il sera important pour nous de jouer 60 minutes et de bâtir sur ce qu'on a fait à notre dernier match. Ce n'était pas parfait mardi, mais j'aime ce qu'on fait, particulièrement avec tous les blessés et le nombre de matchs qu'on joue. On se doit de continuer comme ça», a indiqué le capitaine Max Pacioretty, un peu avant de s'envoler vers la Grosse Pomme.

Nathan Beaulieu est du même avis.

«Nous sommes excités, mais il nous reste une tâche à accomplir. On a hâte d'avoir quelques congés et les gars les méritent. C'est difficile cette saison avec le calendrier condensé en raison du bye et de la Coupe du monde. Mais pour le moment, il nous reste un boulot à faire», a rappelé le défenseur.

Video: Beaulieu sur le dernier match avant le congé

Des bons mots pour Emelin et Weber

Therrien a vanté son duo Alexei Emelin-Shea Weber à la ligne bleue.

«J'ai aimé ce duo dès qu'on les a mis ensemble. Il a des responsabilités énormes, match après match. Ce sont des gars qui aiment ce défi qui est très difficile, mais je sens qu'ils adorent ça, a souligné l'entraîneur-chef lors de son point de presse quotidien.

«C'est très difficile d'affronter ces gars-là. Ils sont physiques et sont rarement pris hors position. Il ne faut pas oublier que le sport est un jeu d'erreurs et quand tu n'es pas pris hors position, tu es en mesure de bien défendre. Ce que j'apprécie, c'est qu'ils prennent toujours l'option A. Ils ne cherchent pas l'option D, la plus compliquée, ils trouvent toujours la meilleure option. Rien de sophistiqué, mais c'est très efficace»,a poursuivi Therrien.

Video: Michel Therrien sur ses jeunes joueurs

Weber et Emelin sont deux des trois joueurs les plus utilisés chez les Canadiens cette saison. Weber est le premier de cette catégorie, alors qu'il passe en moyenne 25 min 41 s sur la glace par match. Le Russe vient au troisième rang (21 min 49 s).

La progression de Beaulieu

En l'absence d'Andrei Markov, le jeune Nathan Beaulieu a su démontrer au fil des matchs que les entraîneurs peuvent lui faire confiance à la ligne bleue.

«Ça va bien. J'ai une opportunité avec la blessure de Marky, alors j'essaie d'en tirer avantage. On me fait beaucoup confiance. Si vous regardez mes trois dernières années, mon jeu défensif est complètement à l'opposé de ce qu'il était quand je suis arrivé. Ils sont satisfaits de mon jeu défensif et c'était mon plus grand défi pour m'adapter à la Ligue. J'ai beaucoup appris et j'essaie juste de continuer dans la même veine», a indiqué le défenseur de 24 ans, ajoutant qu'il ne savait pas s'il avait atteint son plein potentiel puisqu'il y a toujours place à l'amélioration.

Son partenaire, Jeff Petry, avait aussi de belles choses à dire sur Beaulieu.

«Il a fait un grand pas cette année, ça ne fait aucun doute. Il joue de grosses minutes dans toutes sortes de situations et je pense qu'il gère bien ça. C'est facile de jouer avec lui grâce à sa rapidité avec la rondelle», a mentionné Petry, qui de son côté, est en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière, avec déjà 24 points, soit un de moins que son record personnel.

Video: Jeff Petry sur Nathan Beaulieu

Nouvel entraîneur, nouvelle énergie

Les Canadiens avaient remporté leur premier duel de la saison contre les Islanders 3 à 2 le 26 octobre à Brooklyn. Toutefois, ils auront devant eux une «nouvelle» équipe, puisque les New Yorkais ont récemment congédié leur entraîneur Jack Capuano pour le remplacer par Doug Weight.

«Ils jouent avec beaucoup d'énergie. Il y a beaucoup de clubs qui se battent pour une place en séries, alors ce sera une tâche très difficile demain (jeudi). On doit se concentrer sur les bonnes choses qu'on est capables de faire», a mentionné Therrien.

Les Islanders ont signé trois victoires et subi une défaite en prolongation depuis leur changement derrière le banc.

«Chaque fois qu'un entraîneur se fait congédier, ce n'est pas nécessairement de sa faute. C'est un peu comme un signal d'alarme et le message a été reçu. Tu ne peux pas congédier 20 gars, alors malheureusement, c'est une autre personne qui prend le blâme, a mentionné Beaulieu.

«Ils sont inspirés en ce moment. Ils ont très bien fait à leurs quatre derniers matchs, alors on aura un gros test à passer», a ajouté l'Ontarien.

Carey Price sera devant le filet jeudi à Brooklyn.

En voir plus