Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Prêts pour le prochain chapitre de la rivalité

Les Canadiens sont prêts pour leurs deux matchs du weekend contre les Sénateurs

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Les Canadiens et les Sénateurs d'Ottawa sont au cœur de l'actualité pour plusieurs raisons ces jours-ci.

D'abord, ils se livrent une bataille féroce pour le premier rang de la section atlantique. Ensuite, ils s'affronteront deux fois de suite samedi et dimanche, en plus d'un autre match une semaine plus tard. Puis, la LNH a officiellement annoncé que les deux rivaux disputeraient un match extérieur le 16 décembre prochain à la Place TD d'Ottawa, dans le cadre des festivités entourant le 100e anniversaire de la ligue.

«Ce sera cool. Ce sera difficile d'être mieux que la Classique hivernale et l'expérience qu'on a eue là-bas, mais ça va être bien. En espérant que ce ne soit pas trop froid et que nous passions un bon moment. C'est excitant», a indiqué Max Pacioretty, qui était aussi du match extérieur à Calgary, où il s'est rappelé avoir eu «un peu froid».

Video: Max Pacioretty sur les duels contre les Sénateurs

De son côté, Andreas Martinsen n'est pas encore sous contrat pour la prochaine saison - il sera joueur autonome avec compensation à la fin de cette saison -, mais s'il a la chance de faire partie de cet événement, il en sera très heureux.

«Le froid, c'est mon élément, alors c'est parfait pour moi!» a dit le Norvégien en riant.

Price samedi

Pour ce qui est des matchs du weekend - samedi à Ottawa et dimanche à Montréal - entre les deux équipes, l'utilisation des gardiens de but attire aussi l'intention.

Du côté des Canadiens, l'entraîneur-chef Claude Julien a confirmé qu'il enverrait Carey Price devant le filet pour la première rencontre. Pour la deuxième moins de 24 heures plus tard, la décision n'est pas encore prise.

«Ce sont des matchs importants en fin de semaine. On se doit de prendre les bonnes décisions et je ne crois pas que de décider si Carey jouera les deux matchs ou si chacun des gardiens aura un départ est un choix à faire aujourd'hui (vendredi). Je dois prendre mon temps et réévaluer la situation après demain soir», a indiqué Julien lors de son point de presse.

Chez les Sénateurs, l'ancien du Tricolore Mike Condon devrait être d'office pour au moins une des deux rencontres. Le cas de Craig Anderson est encore incertain.

Max Pacioretty se doute bien que son ex-gardien sera très motivé face à son ancienne équipe.

«Il sera à son mieux contre nous - on doit s'attendre à ça. Il a beaucoup à prouver, mais nous aussi», a indiqué le capitaine.

Le numéro 67 a louangé le travail de Condon, qui a signé 21 victoires en 55 matchs avec les Canadiens la saison dernière, alors que Price était blessé.

«Il travaille très fort et c'est pourquoi il est à ce niveau. Il a surmonté tous les obstacles. Il a commencé au bas de l'échelle et s'est rendu dans la LNH. Il l'a fait en travaillant plus fort et je l'ai toujours admiré pour ça. C'est un gars qui a toujours fait plus d'heures au gym, passé plus de temps sur la glace. Il a des routines un peu bizarres de gardien, mais ça fonctionne pour lui», a noté Pacioretty, ajoutant que Condon l'avait déjà accompagné pour patiner avec lui lorsqu'il était blessé au camp d'entraînement.

L'Américain est donc heureux pour le rouquin, mais…

«Je suis content de le voir avoir du succès parce que c'est un bon gars et qu'il travaille fort, mais on espère qu'il n'ait pas trop de succès contre nous», a-t-il dit avec un sourire.

Paires de défenseurs à déterminer

L'entraîneur-chef n'a pas précisé si Nathan Beaulieu serait de retour dans la formation en fin de semaine. Le défenseur de 24 ans avait été rayé de la formation lors du dernier match, mardi contre les Blackhawks de Chicago.

«On a sept défenseurs et on y va d'une rotation. Il va retourner dans la formation et tout ce qu'on lui demande de faire, c'est de bien jouer», a souligné Julien.

Beaulieu a admis avoir été frustré par la décision, mais il sera prêt à jouer si on fait appel à ses services. De son côté, le pilote voit plutôt d'un bon œil que son jeune arrière n'ait pas aimé être laissé de côté.

«C'est normal qu'il soit déçu. On a plus de défenseurs en santé, pour avoir de la profondeur. En fait, c'est bien qu'il soit fâché. Ça démontre qu'il veut jouer. S'il avait été satisfait, ça m'aurait déçu. Je ne m'attendais pas à autre chose», a conclu l'entraîneur-chef.

On connaîtra donc la formation montréalaise samedi. Ce match commence à 19h et sera présenté sur les ondes de TVA Sports et de Sporsnet.

 

En voir plus