Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

C'est bon pour le moral

Les Canadiens recevront les Canucks de Vancouver dimanche soir au Centre Bell

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - C'est fou ce qu'une victoire - méritée - peut faire au moral. La rencontre disputée jeudi face au Lightning de Tampa Bay a permis de voir une équipe capable de jouer pendant 60 minutes et aussi en mesure de rivaliser avec les meilleures formations de la ligue. Reste maintenant qu'à appliquer cette façon de faire à chaque match.

 

La moitié de la saison est passée et évidemment, les Canadiens ne sont pas là où ils voudraient être, mais les joueurs veulent s'accrocher à cette dernière performance et non à la première portion complète du calendrier.

«Le match qu'on a joué jeudi, c'était vraiment notre identité et il faut emmener ça à chaque partie. On a battu la meilleure équipe de la ligue, ce n'est pas pour rien. C'est important de croire en notre groupe ici et on a démontré avant-hier qu'on était capables de jouer 60 minutes», a indiqué Phillip Danault.

Le Québécois affirme qu'il y a eu un vent de changement au sein de l'équipe un peu avant cette victoire acquise en tirs de barrage, qui mettait fin à une séquence de cinq revers.

«Ç'avait commencé avant dans les entraînements. Les gars se donnaient vraiment. On a essayé de reproduire des situations de match et on a réussi à l'emmener dans le match contre Tampa Bay et il faut continuer de faire ça», a dit celui qui pivote le trio de Max Pacioretty et de Charles Hudon.

Video: Phillip Danault sur l'identité démontrée jeudi

À propos, Danault est très heureux d'enfin être réuni à son ami «Huddy» et il n'avait que des bons mots pour lui.

«Il fait des jeux, il est très solide, il protège bien sa rondelle. J'aime vraiment le flair offensif qu'il apporte à notre trio. Ça me fait un peu penser à Radu, honnêtement. Peut-être un style différent, c'est sûr, mais son calme, sa façon de penser, son Q.I., il est vraiment excellent, donc ça amène un gros atout au trio», a indiqué le deuxième meilleur pointeur de l'équipe avec 21 points, à égalité avec Brendan Gallagher.

De son côté, Hudon aime le travail de son trio, même si la production offensive n'est pas encore à la hauteur des attentes.

«Depuis le début, Phil et moi espérions jouer ensemble le plus tôt possible. On se connaît bien, on joue bien, on a une bonne chimie ensemble à l'extérieur, alors on savait qu'on allait bien s'entendre sur la patinoire. Avec Patch qui est un marqueur naturel, c'est sûr que les buts ne viennent pas assez de notre côté pour le moment, mais ça amène du momentum à l'équipe. Ça entraîne les fans dans le match et c'est ce qui est arrivé lors du dernier match. On crée beaucoup de choses et on attire des punitions aussi», a mentionné le numéro 54.

Video: Charles Hudon sur son trio avec Phillip Danault

Andrew Shaw a bien résumé l'atmosphère qui règne présentement dans l'équipe et elle est en corrélation directe avec le succès.

«Personne n'aime perdre. Perdre, ça craint. Tu veux toujours être dans un environnement gagnant. Quand tu l'es, tu as plus de plaisir et les choses sont mieux pour tout le monde, alors il faut juste garder cette constance et la transporter dans le match de demain (dimanche)», a dit l'attaquant ontarien.

«On n'est pas sortis du trou, mais on s'est sortis un peu pour voir la lumière. On a bien joué, c'était un match avec beaucoup d'émotion, il y avait de l'atmosphère dans la foule, sur le banc, dans le vestiaire, alors je pense que c'est quelque chose de bien pour toute l'équipe. Ça donne le sourire, du positif pour toute l'équipe et de la confiance», a renchéri Hudon.

Par ailleurs, l'entraîneur-chef Claude Julien a indiqué que le défenseur Victor Mete avait eu l'autorisation d'aller se reposer quelques jours à la maison (à Woodbridge, en Ontario) après avoir aidé le Canada à remporter la médaille d'or au Championnat mondial de hockey junior, samedi soir à Buffalo.

«Il n'a pas eu de repos pendant le temps des fêtes, ç'a été intense, alors il ne jouera pas demain, mais on va prendre une décision sur lui vraiment assez rapidement, à court terme pour nous», a-t-il précisé.

Le pilote a admis avoir beaucoup aimé ce qu'il a vu du jeune homme lors de ce tournoi d'envergure.

«Il a très bien joué. Il a été l'un de leurs défenseurs quand ils ont eu besoin de fiabilité quant au mouvement de rondelle et au patin. Ils l'ont vraiment aimé. Hier soir, il était sur la glace quand le gardien adverse a été retiré et il a fait avorter un jeu et fait la passe pour le but dans un filet désert, a souligné Julien.

«J'ai aimé son jeu, sa mobilité, son mouvement de rondelle et sa capacité de sortir la rondelle de sa zone. C'est un joueur intelligent, il fait une bonne première passe. Il y a beaucoup à aimer chez Victor», a conclu le pilote.

En terminant, Carey Price n'a pas pris part à l'entraînement en raison d'un virus et l'équipe attendra de voir comment le gardien se sent dimanche avant de prendre une décision sur l'identité du gardien partant. S'il n'est pas assez en forme, Antti Niemi sera devant le filet contre les Canucks de Vancouver.

En voir plus