Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Reposés et affamés

Les Canadiens étaient de retour sur la glace mardi matin

par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Après deux jours de congé dimanche et lundi, les Canadiens étaient de retour à l'entraînement mardi matin.

Le Tricolore bénéficiant d'une pause de quatre jours entre le dernier match samedi et le prochain jeudi, et ayant disputé huit matchs au cours des 15 derniers jours, l'entraîneur-chef Claude Julien avait décidé de ne pas tenir d'entraînement dimanche après la défaite face aux Oilers.

«C'est la première fois qu'on a quatre jours sans match. Certains joueurs ne sont pas à 100% même s'ils jouent, donc ça leur donne la chance de récupérer en ayant deux jours de congé, a justifié l'entraîneur-chef Claude Julien après l'entraînement, en référence notamment au défenseur Shea Weber.

«Il n'est pas à 100%, c'est assez évident. Il manque des entraînements, mais c'est un guerrier, il est capable de jouer malgré cette blessure. Avec quatre jours sans match, ça lui donne une meilleure chance de récupérer.»

Les Canadiens auront tout de même amplement le temps de se préparer pour les Devils du New Jersey qui seront en ville jeudi.

«Ça nous donne quand même deux bonnes journées d'entraînement avant le prochain match. Je crois que c'est suffisant. Le repos est encore plus important pour les blessés», a ajouté le pilote de la formation montréalaise.

Video: Point de presse de Claude Julien

Chez les joueurs - qui ont présenté un dossier de 5-2-1 lors des huit derniers matchs - le congé a été reçu comme comme un cadeau de Noël en avance.

«C'était bien - surtout le repos. On a joué beaucoup de hockey dernièrement et on a eu une bonne séquence avant les trois derniers matchs, où on l'a un peu échappé. En espérant que cette pause puisse ré-énergiser notre groupe et nous permettre de jouer comme on devrait», a souligné Brendan Gallagher.

Et de l'énergie, il en ont eu besoin mardi.

Parce que le retour au bureau a été particulièrement éreintant pour les joueurs, que Claude Julien a fait suer à grosses gouttes lors d'un entraînement intense.

«Je crois qu'il faut avoir un plus grand sentiment d'urgence et c'est dans cet esprit qu'il a dirigé l'entraînement. On a compris ça rapidement et on a augmenté notre niveau d'intensité. Le seul moyen de s'en sortir, c'est de pousser toujours plus fort à l'entraînement», a poursuivi Gallagher.

Video: Brendan Gallagher sur le repos des derniers jours

«Claude est un gagnant, et il veut gagner des matchs. On veut tous gagner, a pour sa part mentionné Phillip Danault. 

«Il faut tous avoir une attitude gagnante et c'était le meilleur moyen de nous réveiller pour les cinq prochains matchs. On ne peut pas prendre les choses à la légère - il va falloir être affamés.» 

Après la rencontre contre le New Jersey, le Tricolore se rendra à Ottawa samedi pour la Classique 100 de la LNH et s'envolera par la suite vers l'Ouest canadien où il affrontera Vancouver, Calgary et Edmonton avant de revenir à Montréal pour le congé de Noël.

«Chaque match est différent, mais le message en ce moment est que personne n'abandonne. Je crois qu'on est toujours dans une position de gagner notre place en séries, mais on ne peut pas connaître des séries de défaites comme on vient de le faire. On va prendre les choses un match à la fois, mais il faut comprendre qu'on ne peut pas avoir de mauvaise soirée. Il faut se responsabiliser entre nous et commencer à coller les victoires», a conclu Gallagher.

En voir plus