Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Douze mois plus tard

Les Canadiens affrontent les Canucks mercredi dans un scénario pratiquement identique à celui de l'an dernier

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

Les Canadiens espèrent connaître un meilleur sort contre les Canucks qu'à pareille date l'an dernier.

Il y a un an et cinq jours plus précisément, le Tricolore arrivait à Vancouver confiant et fort d'une fiche de 9-0-0, en quête d'un dixième gain d'affilé, du jamais vu en début de saison dans l'histoire du club.

Après 20 minutes de jeu, les Canucks menaient 3 à 0 et les jeux étaient pratiquement déjà faits. Le Tricolore a subi son premier revers de la saison, et on connaît la suite.

Le scénario est pratiquement identique cette saison : les hommes de Michel Therrien ont une victoire de moins et une défaite en temps supplémentaire de plus qu'en 2015-2016 et affronteront les Canucks lors de leur dixième match de la saison mercredi, cette fois-ci au Centre Bell.

Lundi, Marc Bergevin a évoqué la rencontre de l'an dernier face aux Canucks.

«Je me souviens de Vancouver l'an passé, on a perdu le 10e match là-bas. Cette année, c'est à Montréal. J'espère qu'on va s'en souvenir», a mentionné le directeur général lors d'un point de presse.

En effet, les joueurs n'ont pas oublié.

«C'était notre première défaite et on ne voulait pas que ça arrive, mais c'est arrivé. On s'en souvient. C'était un mauvais match pour nous. Je crois qu'on a perdu quelque chose comme 5 à 1, se rappelle avec justesse David Desharnais. On ne veut pas que ça se reproduise. On veut poursuivre la séquence. On veut bien jouer.»

Video: Brendan Gallagher à propos de la séquence victorieuse

À une victoire d'égaliser le record de la LNH pour le meilleur début de saison, le Tricolore avait un peu précipité les choses, pense Brendan Gallagher.

«Je crois que nous nous sommes emballés un peu trop vite. Je crois que tout ce qu'on a appris l'an dernier, tout ce qu'on a vécu, nous a aidé à mieux comprendre les choses. Tout le monde disait plein de bonnes choses sur nous. Peut-être que nous avons commencé à croire en nous un peu trop», a révélé le numéro 11, qui a inscrit quatre buts depuis le début de la saison.

«Ça nous a vite rattrapé. Maintenant, on comprend la situation. On ne peut pas s'exciter trop rapidement. Nous n'avons rien accompli encore.»

Video: Andrew Shaw à propos des Canucks

Les Canucks, qui sont arrivés à Montréal lundi soir, entreprendront mercredi un périple de six matchs à l'étranger qui les mèneront également à Ottawa, Toronto, dans la grande région de New York et à Détroit. Les hommes de Willie Desjardins sont toujours à la recherche d'une première victoire depuis leur séquence de quatre gains consécutifs en début de saison. Ils ont perdu leur cinq derniers matchs.

Mais pas question de les prendre à la légère pour autant, rappelle Andrew Shaw.

Le numéro 65, qui a passé les cinq dernières saisons dans l'Ouest à vivre la rivalité Chicago-Vancouver, en connaît un rayon sur les Canucks.

«Ils peuvent être très dangereux. Ils peuvent faire des jeux. Ils peuvent marquer. Nous devons être prêts. Dans la LNH, tu ne peux pas prendre une équipe à la légère. Ce sont tous des professionnels. Ils sont tous capables de marquer des buts. Nous devons nous attendre à affronter une équipe qui va travailler très fort», a conclu Shaw.

«Ils connaissent une mauvaise séquence, mais ils peuvent nous surprendre. Ils peuvent nous dominer dans toutes les zones, donc nous devons être capables de répliquer.»

En voir plus