Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Les Canadiens de Montréal se joignent aux équipe canadiennes de la LNH pour sensibiliser les partisans à la santé mentale

par Staff Writer / Montréal Canadiens

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

MONTRÉAL – Pour une troisième année consécutive, les Canadiens de Montréal participent au programme Le hockey en parle, une initiative appuyée par la Ligue nationale de hockey visant à sensibiliser la population à la santé mentale. Joignant ses forces à celles des Flames de Calgary, des Canucks de Vancouver, des Sénateurs d’Ottawa, des Jets de Winnipeg, des Oilers d’Edmonton et des Maple Leafs de Toronto, Le Club de hockey Canadien réitère sa volonté d’exposer ses partisans à cette condition souvent méconnue et aux traitements efficaces auxquels il est possible de recourir.

Mardi soir, les Canadiens de Montréal dédieront leur match contre les Stars de Dallas au programme Le hockey en parle. Dès l’ouverture des portes, les conjointes des joueurs, Michel Mpambara, Stefie Shock, Alex Genest et des ambassadeurs Bell distribueront des bracelets et des tuques en appui à la campagne Bell Cause pour la cause. Invités d’honneur de la soirée, des patients de la Fondation les petits trésors, de la Fondation de l’hôpital Douglas et de l’organisme Les Impatients auront la possibilité d’assister au match. Des représentants de ces trois organisations s’installeront au kiosque communautaire de la section 103, afin de remettre de l’information sur leurs différents services et sensibiliser les partisans.

La santé mentale et le bien-être
Un Canadien sur cinq sera victime de problème de santé mentale au cours de sa vie, et chaque Canadien sera touché indirectement par cette condition par le biais d’un membre de sa famille, d’un ami ou d’un collègue. La stigmatisation et la discrimination reliées aux maladies mentales représentent des barrières importantes au niveau du diagnostic, du traitement et de l’acceptation sociale. Environ 70% des problèmes de santé mentale débutent durant l’enfance ou l’adolescence. En identifiant rapidement les facteurs de risque et en recourant aux outils offerts, on arrive à empêcher que la situation se détériore. Les problèmes de santé mentale et les maladies mentales peuvent donc être traités efficacement.

En voir plus