Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Les Canadiens accèdent aux séries

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL (PC) -- La fièvre des séries de la coupe Stanley gagnera Montréal et le Québec pour la troisième année de suite. Même s'il l'a fait par la porte de côté, le Tricolore a assuré sa qualification à la grande danse du printemps, samedi, en s'inclinant 4-3 en prolongation face aux Maple Leafs de Toronto.


Les Canadiens (39-33-10) n'avaient besoin que d'un seul point afin de s'assurer de devancer les Rangers de New York au classement.

Avec son total de 88 points, il peut terminer soit septième ou huitième de l'Association Est, dépendamment du résultat de l'affrontement entre les Rangers et les Flyers de Philadelphie, dimanche. Une victoire des Flyers le ferait glisser au huitième rang.

En surtemps, le défenseur Dion Phaneuf a tranché le débat à 2:06 en complétant la stratégie de Christian Hanson. Le fils d'un des célèbres frères Hanson du film fétiche «Slapshot» a connu une soirée de trois points, lui qui avait inscrit ses premier et deuxième filets de la campagne en temps réglementaire.

Andrei Markov, en plus d'amasser deux passes, Brian Gionta et Marc-André Bergeron ont marqué en temps réglementaire pour le Tricolore. Le pivot de la meilleure unité du Tricolore samedi, Scott Gomez, a récolté deux aides.

Viktor Stalberg a été l'autre buteur des Maple Leafs (30-38-14), qui clôturent la saison régulière au dernier rang de l'Est.

Devant le filet, Jaroslav Halak a cédé quatre fois sur 28 lancers. Son opposant, Jean-Sébastien Giguère, a été confronté à 37 lancers.

Markov impliqué

Contrairement à ce qu'on s'attendait, les Canadiens n'ont pas été les agresseurs en début de soirée, comme on dit dans le jargon de la boxe. Il a joué sur les talons, un peu trop même.

Markov a été un des rares qui a couru des risques, en soutenant l'attaque, et ses initiatives ont fourni le premier but du match, à 6:14. Un but chanceux, mais quand même.

Après s'être avancé près du filet de Giguère, Markov a tenté une passe du revers devant et la rondelle a dévié sur le patin droit de l'ancien joueur biélorusse du bleu-blanc-rouge, Mikhail Grabovski, avant de glisser au fond du filet.

Les Leafs ont créé l'égalité peu de temps après, à 9:12. Hanson a été plus rapide que Halak à récupérer le rebond du disque sur la bande à la gauche du gardien et l'a poussé derrière lui.

Le Tricolore s'est redonné les devants, à 16:17, en profitant d'un premier jeu de puissance. Bien positionné devant la cage de Giguère, Gionta a été habile à loger la passe soulevée de Scott Gomez dans le filet, en provenance du flanc droit. Vigilant, Markov a amorcé la séquence à la ligne bleue.

Les hôtes ont failli faire 3-1 vers la fin de la période initiale, mais Benoit Pouliot a renvoyé la rondelle d'où elle était venue, soit de la lame du bâton de Gomez, au lieu de viser l'ouverture béante.

Grâce à Bergeron

Les Canadiens s'accrochaient à une mince avance d'un but après deux périodes grâce à Bergeron, qui a fait bouger les cordages d'une retentissante frappe décochée sur réception vers la fin, à 18:23.

Gomez a permis au défenseur québécois de dégainer en remportant la mise au jeu à la droite de Giguère, et c'est Markov qui a mis la table pour son coéquipier.

Jusque-là encore, les troupiers de l'entraîneur Jacques Martin, à l'exception du trio de Gomez et de Markov, n'impressionnaient guère. D'autant qu'il avait vu les visiteurs créer l'impasse à 11:55.

Stalberg a concrétisé la superbe passe transversale de Tyler Bozak, qui venait de soutirer le disque à Roman Hamrlik derrière le but.

Par après, Bergeron et Pouliot ont heurté le poteau de tirs violents. Au début de l'engagement, Hanson avait aussi frappé le poteau en situation d'infériorité numérique.

Egalité payante

Hanson s'est repris au début du troisième tiers en faisant 3-3 en infériorité. Cette fois, Halak a mal paru devant le revers qu'il a décoché.

Le bleu-blanc-rouge n'a pas été affecté par la suite. Martin a rebrassé les dés quelque peu, en mutant le vétéran Mathieu Darche aux côtés de Tomas Plekanec et de Mike Cammalleri. Darche a failli marquer d'un tir à bout portant que Giguère a stoppé.

Au moment où s'égrenaient les dernières secondes de la période, la foule s'est levée en bloc afin d'ovationner «son» équipe, qui pouvait enfin respirer d'aise.

Au début de la prolongation, Cammalleri et Pouliot sont passés à un cheveu de marquer, avant que le défenseur Phaneuf n'ait le dernier mot, à l'autre bout.

Voir aussi
Billets des séries
Nous sommes prêts!
Le jeu des chiffres
Halak remporte la coupe Molson
Gorges remporte le trophée Jacques-Beauchamp-Molson 
En voir plus