Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Galchenyuk ratera le prochain match

Le numéro 27 a légèrement aggravé sa blessure à un genou

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Certains progressent, d'autres régressent. C'est ce qui résume la situation des blessés chez les Canadiens de Montréal.

Alex Galchenyuk est dans la deuxième catégorie. L'attaquant a légèrement aggravé sa blessure à un genou lors du match de samedi soir contre les Sabres de Buffalo et même s'il avait alors terminé la rencontre, il ne sera pas en mesure d'affronter les Flames de Calgary mardi soir au Centre Bell.

Le jeune Américain était absent de l'entraînement lundi pour subir des traitements.

«Il s'est blessé à nouveau légèrement lors du dernier match. Il a été en mesure de le terminer, mais après des examens plus approfondis, les médecins ont suggéré qu'il ne s'entraîne pas aujourd'hui (lundi) et qu'il ne joue pas le match de demain (mardi)», a précisé l'entraîneur-chef Michel Therrien lors de son point de presse.

Son cas sera réévalué quotidiennement. Galchenyuk a déjà raté 18 rencontres en raison de cette blessure et il était revenu au jeu depuis cinq parties.

Tweet from @CanadiensMTL: Gallagher, Markov, Pateryn et Desharnais travaillent tous avec le pr��parateur physique Pierre Allard ce matin. #GoHabsGo pic.twitter.com/jDOAD8cySi

Les nouvelles étaient meilleures pour les autres blessés Brendan Gallagher, Greg Pateryn , Andrei Markov et David Desharnais, qui ont tous patiné avec le préparateur physique Pierre Allard avant l'entraînement. 

Pour Gallagher toutefois, le plaisir n'était pas au rendez-vous. C'est qu'il ne peut manier encore de bâton avec sa blessure - une fracture à la main gauche - et qu'il avait donc dans les mains un bâton… sans palette. Et comment a-t-il trouvé cela?

«Je n'ai jamais eu autant peu de plaisir à jouer au hockey. Ç'a été une heure pénible», a admis Gallgher, sourire en coin, après la séance d'entraînement au cours de laquelle il a patiné avec les unités spéciales sur la deuxième glace du Complexe sportif Bell.

C'est que l'an dernier, alors qu'il a subi une blessure semblable, l'Albertain n'aurait pas tout à fait suivi les consignes à la lettre.

«Je n'ai pas le droit de manier la rondelle et l'année passée, je n'ai pas vraiment été un bon patient, alors ils ont coupé ma palette. C'est la façon que les médecins ont trouvée pour ne pas que je touche à des rondelles, parce qu'il semblerait que ce soit dans mon intérêt», a-t-il expliqué.

Selon lui, la blessure guérit bien, mais comme il y a eu opération, il se doit d'être patient.

«Dès que l'os sera guéri, je retournerai au jeu. Ça va prendre du temps puisqu'il y a eu une chirurgie, mais tout se passe bien pour le moment», a-t-il indiqué.

Video: Gallagher sur son retour sur la glace

Desharnais progresse

Desharnais ne sait toujours pas quand il pourra revenir au jeu, mais au moins, il progresse.

«Des fois tu te sens bien, mais tu n'es pas à l'aise sur la glace. Les contacts sont dans les derniers préparatifs et ça ne s'était pas passé comme je voulais. Tant qu'à y aller à moitié, je préfère prendre mon temps», a dit le Québécois, qui s'est blessé le 6 décembre. 

Pour l'attaquant de 30 ans, il semble que la rééducation soit aussi difficile mentalement.

«Ça joue aussi beaucoup dans la tête. Tu marches et tu penses que tu es correct, mais tu n'es pas là où tu espérais être. C'est frustrant de ne pas revenir au jeu si tôt, mais c'est juste la procédure et si ça peut éviter l'opération…», a mentionné Desharnais, ajoutant qu'il prenait la situation un jour à la fois.

Video: Desharnais parle de sa rééducation

Retour bientôt

Le défenseur Greg Pateryn a rencontré les médias pour la première fois depuis qu'il a subi une fracture à une cheville, également le 6 décembre.

Il espère revenir au jeu quelque temps après la pause du match des étoiles. Pour le moment, les mouvements «fonctionnels» sont de retour, mais il doit renforcer les muscles de sa cheville.

«Ne pas avoir eu de pression sur elle pendant cinq semaines a fait en sorte qu'il y a des raideurs et qu'elle est devenue faible. Je dois retrouver ma mobilité, c'est le plus important. Il suffit maintenant de renforcer le tout et de revenir à 100%. Tu ne veux pas revenir à 70, 80 ou 90%. Tu veux l'être à 100%. Je travaille fort pour y arriver, sans me pousser. Je connais bien mon corps», a précisé l'Américain, qui avait amassé cinq points, dont un but, en 19 matchs avant de tomber au combat.

Video: Pateryn sur sa rééducation

Les Canadiens recevront la visite des Flames mardi soir au Centre Bell et Carey Price sera devant le filet pour l'occasion. 

Trios et duos à l'entraînement:

Pacioretty - Danault - Radulov
Byron - Plekanec - Lehkonen
Andrighetto - Flynn - Shaw
Carr - De La Rose - Mitchell

Emelin - Weber
Beaulieu - Petry
Barberio - Redmond
Johnston

En voir plus