Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Lehkonen: « J'ai hâte que ça recommence »

L'été a été long, vous pouvez donc comprendre la raison pour laquelle Artturi Lehkonen est impatient de se remettre au travail

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Cinq semaines. C'est tout ce qui sépare Artturi Lehkonen et le reste des Canadiens d'embarquer sur la glace du Complexe Sportif Bell pour le camp d'entraînement.

Après avoir passé les quatre derniers mois à son domicile en Finlande, Lehkonen a hâte d'être de retour à Montréal et de continuer sa préparation en vue de la campagne 2019-2020.

«J'ai hâte que ça recommence. L'été a été beaucoup trop long», a déclaré l'ailier gauche de 24 ans, qui a signé une prolongation de contrat de deux ans le 11 juillet dernier. «J'ai hâte de revoir les gars.»

Depuis son départ pour l'Europe en avril dernier, Lehkonen s'est beaucoup ennuyé des bons moments passés en compagnie de ses coéquipiers.

Il a toutefois apprécié prendre un peu de recul vis-à-vis l'un de ses coéquipiers en particulier.

«Nous avons un très bon groupe de gars. Évidemment, je m'ennuie des gars durant l'été, mais c'est bien de prendre une petite pause de Gally de temps en temps», a admis en riant Lehkonen avant de préciser la raison. «Je voyage en voiture avec lui chaque jour. On se voit tous les jours. On a beaucoup de plaisir, mais parfois, il peut être un peu énervant, surtout en ce qui concerne le soccer. Il pense s'y connaître, mais il n'a aucune idée. Je veux dire, quelle personne saine d'esprit soutiendrait Tottenham? C'est une vraie blague.»

Blague à part, le vétéran de trois saisons dans la LNH profite au maximum de son temps dans son pays natal pour s'entraîner.

Il a passé un sixième été consécutif à s'entraîner avec l'entraîneur et physiothérapeute Viljo Niemeläinen au Sports Science Lab (SSL) à Turku.

«Il y a toujours de nouveaux trucs à travailler lorsque tu retournes dans la salle d'entraînement. Viljo m'a proposé beaucoup de nouvelles choses au fil des ans», a dit Lehkonen. «Je me sens vraiment bien et je suis en bonne santé. Je touche du bois.»

Voici un extrait de leur entraînement de lundi dernier que Niemeläinen a affectueusement intitulé «The Shock Method».

Et voici un autre extrait d'il y a trois semaines de Niemeläinen qui pousse Lehkonen à son maximum lors d'un exercice plutôt cool.

«C'est une bonne séance d'entraînement », a expliqué Lehkonen. « Ça crée beaucoup de résistance et tu dois utiliser tes muscles pour y parvenir.»

Sur la glace, le joueur originaire de Piikkio a fait appel aux services de l'entraîneur de patinage artistique Tiia Hurme pour une deuxième année consécutive.

«Les joueurs de hockey peuvent apprendre beaucoup de choses à travers le patinage artistique. Tu dois travailler sur ton équilibre et être de plus en plus à l'aise sur tes patins», a mentionné Lehkonen. «Tu veux toujours améliorer ton coup de patin. C'est l'un de mes objectifs.»

Lehkonen est entré en contact avec Hurme par l'intermédiaire de son père, Ismo, un ancien joueur et entraîneur de la Ligue d'élite finlandaise.

«Mon père a appris à la connaître grâce au hockey. Elle donne des cours depuis un bon moment. Une fois, mon père m'a dit: «Tu devrais essayer pour voir. » J'ai adoré et depuis ce temps, je continue à prendre des séances avec elle », a expliqué Lehkonen. «Nous patinons durant environ une heure et après je travaille sur mon tir.»

Lehkonen mettra bientôt tout ce travail à rude épreuve, et voir son acharnement rapporté serait assurément la plus belle des récompenses.

«Après chaque été, tu veux revenir en tant que meilleur joueur. Je veux être plus rapide sur mes patins, avoir plus de main et être simplement meilleur en général sur la glace», a insisté Lehkonen, qui a enregistré un total de 11 buts et 31 points en 82 matchs la saison dernière. «Ce sont mes objectifs.»

En voir plus