Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Le vert à l'honneur

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL -- La Saint-Patrick est une bonne journée pour jouer au hockey dans la métropole. Les Canadiens ont signé de nombreuses victoires en ce jour de célébration, notamment contre les Rangers, qui n’ont jamais gagné à Montréal, en pareille occasion.


Il faut croire que la fête des Irlandais crée une aura positive sur la ville de Montréal et dans les arénas des Canadiens. Le Tricolore jouera ce soir un 32e match lors de la Saint-Patrick et un 18e à domicile.

Jusqu’à présent, en 17 parties à la maison, la fiche de l’équipe est positive. La commémoration du saint patron de l’Irlande semble sourire au Tricolore, qui cumule 11 victoires, cinq défaites et une nulle, ce qui lui donne un pourcentage de victoires de 0,676.

En 31 matchs, les Canadiens ont affronté les Rangers trois fois. Malgré une défaite au Madison Square Garden en 1946, l’équipe présente une fiche parfaite à domicile avec deux victoires.

En 1955-1956, le match de la Saint-Patrick a été remporté au compte de 7-2, dans le cadre du premier match d’une série de deux contre les Rangers de New York. L’entraîneur new-yorkais Phil Watson a demandé à ses joueurs de porter de petites décorations vertes sur leurs chandails pour souligner cette journée spéciale, mais également pour tenter de faire tourner la chance. Les Rangers n’avaient pas gagné une seule partie au Forum, en 15 tentatives, depuis le début de l’année 1954. Après avoir concédé les deux premiers buts à l’adversaire lors des dix premières minutes de jeu, les Canadiens, Bernard Geoffrion en tête, ont relancé l’attaque. «Boum-Boum» a terminé sa soirée de travail avec deux buts.

Le 17 mars 1962, Jacques Plante a obtenu son quatrième blanchissage de la campagne, grâce à une victoire de 2-0, contre les «Blue Shirts», au Forum de Montréal.

Si les victoires ont été nombreuses, une défaite survenue en 1955 demeure encore aujourd’hui bien ancrée dans la mémoire collective et a probablement changé la face du hockey montréalais. Suite à l’annonce de la suspension de Maurice Richard pour le reste de la saison régulière et la totalité des séries, le match Canadiens-Red Wings est relégué au second rang alors qu’une émeute éclate au Forum sous les yeux du président de la LNH Clarence Campbell. Le Tricolore doit déclarer forfait, mais une victoire sera signée à un tout autre niveau.

Il ne reste qu’à savoir si les lutins seront présents ce soir au Centre Bell et s’ils permettront aux Canadiens de trouver le pot rempli d’or cette fois encore.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

À lire également:
L'émeute Richard

En voir plus