Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le trophée Jean-Béliveau attribué à Patrice Brisebois

par Staff Writer / Montréal Canadiens
COMMUNIQUÉ DE PRESSE


MONTRÉAL – Le lauréat du trophée Jean-Béliveau pour la saison 2008-2009 sera honoré lors d’une cérémonie précédant le match entre les Bruins de Boston et les Canadiens de Montréal. À cette occasion Monsieur Jean Béliveau remettra le trophée au défenseur Patrice Brisebois pour souligner son engagement communautaire et son dévouement à la cause des enfants. Lors d’une conférence de presse au Centre Bell, Patrice Brisebois annoncera qu’il met un terme à sa carrière de joueur actif après 18 saisons dans la LNH, dont 16 avec les Canadiens.

Le comité de sélection, constitué de membres du conseil d’administration de la Fondation des Canadiens pour l’enfance, a évalué les candidats selon l’effort, l’enthousiasme, le temps et l’implication consacrés aux diverses initiatives collectives et personnelles. Le comité s’est aussi penché sur leur engagement, le leadership et l’implication financière auprès des causes qui leur tiennent à coeur.

L’engagement de Patrice, et de son épouse Michèle, dans la communauté, et particulièrement pour les jeunes, a fait partie intégrante de son implication tout au long de sa carrière. D’ailleurs Patrice fut candidat finaliste pour l’obtention du trophée Jean-Béliveau en 2007-2008 et le représentant des Canadiens en vue de la remise du trophée Bill-Masterton Memorial en 2009.

Au fil des années, les valeurs de Patrice Brisebois sont demeurées intrinsèques. Son appui s’est particulièrement manifesté auprès de deux causes qui lui sont chères, le hockey mineur et la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine. Fier de ses origines et reconnaissant envers ceux qui l’ont aidé à faire carrière dans la LNH, Patrice se fait depuis toujours un devoir d’assister au Tournoi de hockey novice et atome de Saint-Michel, pour y encourager les jeunes et faire don d’équipements.

Sur la patinoire, Patrice a toujours joué avec coe ur, et dans le quotidien, il garde un coe ur d’or, tant par le temps qu’il consacre aux différentes causes que par sa générosité. Lui et son épouse Michèle ont contribué près de 200 000 $ à la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine et c’est avec discrétion qu’ils se rendent régulièrement à l’hôpital passer quelques heures auprès des jeunes patients.

À ses deux dernières saisons avec les Canadiens, Patrice fut aussi le porte-parole de la campagne du SPVM contre la violence dans les écoles primaires en plus de participer à divers événements de collecte de fonds tout en contribuant financièrement à l’Unicef et Centraide du Grand Montréal.

Le trophée Jean-Béliveau est décerné annuellement au joueur des Canadiens qui se démarque par son engagement auprès de la communauté. Cet honneur atteste du dévouement, de la prestance et de l’engagement communautaire de Jean Béliveau, le trophée est assorti d’un don de 25 000 $ que Patrice a choisi de partager également entre la
Fondation CHU Sainte-Justine, la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants et Voyage de rêve.

Le Club de hockey Canadien est fier de contribuer aux patrimoines montréalais et québécois, tant par ses performances sportives que par son engagement dans la communauté. Accessibilité, authenticité, générosité, engagement et esprit d’équipe sont les valeurs que chérissent les membres de l’organisation en unissant leurs efforts pour faire une différence, aujourd’hui et demain.

Patrice Brisebois a connu une glorieuse carrière de 18 saisons dans la LNH, mais c’est surtout avec les Canadiens qu’il s’est démarqué de 1990 à 2004 puis de 2007 à 2009. Auteur de 370 points en quatre saisons dans la LHJMQ, et gagnant de deux médailles d’or au championnat mondial de hockey junior, Patrice fut le deuxième choix du Tricolore en 1989 qui sélectionna le défenseur au 30e rang.

À 20 ans seulement, Brisebois se taillait une place avec l’équipe, prenant part à son premier match le 27 janvier 1991 et y amassant le premier de 420 points en carrière dans la LNH. Il terminera avec un total de 1 009 matchs joués en carrière en devenant le 11e joueur à participer à un 1 000e match dans la LNH dans l’uniforme du Tricolore, le 14 mars 2009. Modèle de constance, Brisebois compte 896 matchs avec les Canadiens, ce qui lui confère le troisième rang chez les défenseurs dans l’histoire de l’équipe, derrière seulement Larry Robinson (1202) et Serge Savard (917).

Sa production offensive de 371 points avec les Canadiens lui donne une place de choix parmi les défenseurs dans l’histoire de l’équipe, lui qui n’est devancé que par Larry Robinson (883), Guy Lapointe (572), Doug Harvey (447) et Serge Savard (412).

Au chapitre des buts, Brisebois se retrouve également parmi les plus grands défenseurs qui ont évolué avec les Canadiens. Sa production de 87 buts le place au 4e rang, derrière les membres du légendaire Big Three et tous trois membres du Temple de la renommée du hockey, Larry Robinson (197), Guy Lapointe (166) et Serge Savard (100).

Qui plus est, Brisebois a inscrit le 9,000e but à domicile des Canadiens dans la LNH le 20 mars 1993, quelques semaines seulement avant d’aider les siens à remporter la coupe Stanley.

La carrière et les statistiques de Patrice Brisebois sont éloquentes et font de lui un joueur qui s’est forgé une place de choix dans la grande histoire des Canadiens, mais pour des milliers de jeunes qui ont bénéficié de son engagement et de sa grande générosité, il est plus que l’excellent joueur de hockey qui a fait honneur aux Canadiens et à ses partisans. Il demeurera à jamais un héros et un modèle à suivre.
En voir plus