Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Retrouver la confiance

Le Tricolore s'est entraîné à Brossard avant de s'envoler vers Toronto vendredi

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Le Tricolore s'est entraîné vendredi matin au lendemain d'une défaite de 3 à 0 face aux Islanders de New York au Centre Bell et avant de s'envoler vers Toronto où il affrontera les jeunes Maple Leafs samedi soir.

David Desharnais, Sven Andrighetto et Nikita Nesterov pourraient tous les trois être de retour dans la formation dans la Ville-Reine. Les deux attaquants étaient jumelés à Torrey Mitchell sur le quatrième trio, tandis que l'arrière russe patinait aux côtés de Nathan Beaulieu.

Claude Julien n'a toutefois pas confirmé les changements, préférant parler d'une possibilité.

«Je voulais voir quelque chose de différent. J'ai du temps pour prendre des décisions avant demain [samedi] soir, a indiqué l'entraîneur-chef, qui a parlé d'une «question de temps» avant de revoir David Desharnais dans la formation.

«On n'a jamais douté de David. Il peut certainement aider avec son expérience.»

Brian Flynn et Michael McCarron étaient les attaquants supplémentaires à l'entraînement, tandis que Greg Pateryn était l'homme en trop à la ligne bleue.

«Il y a des pour et des contre dans toute situation, alors on veut regarder ça de près avant demain soir, a ajouté Julien. On veut se garder des options aussi en désavantage numérique. Flynn fait du bon travail avec Mitchell à court d'un homme.»

Video: Claude Julien à propos du jeu de transition

Face à des Leafs revigorés, qui comptent dans leurs rangs trois des meilleures recrues du circuit en Auston Matthews, Mitchell Marner et William Nylander, Julien espère voir son équipe jouer intelligemment.

«Ils sont plein d'énergie, mais il faut utiliser notre expérience à notre avantage, tout en respectant leurs forces. Une solide performance de toute l'équipe, c'est ce ce à quoi on s'attend demain. On aimerait voir chaque individu prendre la situation en main, a poursuivi celui qui a dirigé son 1000e match dans la LNH jeudi.

Le sentiment d'urgence

Avec seulement quatre points d'avance sur les Islanders de New York, installés au dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires, le Tricolore doit démontrer plus de hargne dans son jeu, est d'avis l'entraîneur-chef.

«Il faut avoir ce sentiment d'urgence, comme toutes les équipes qui sont impliquées dans cette course en ce moment. Il faut avoir la même mentalité, a mentionné Julien. Défensivement, on s'est déjà amélioré, on donne moins de chances de marquer.»

La prochaine étape est d'améliorer le jeu de transition et, incidemment, l'attaque.

«Notre jeu de transition doit être beaucoup mieux qu'hier [jeudi]. On a travaillé là-dessus et sur l'attaque. Il faut marquer des buts, a indiqué Julien.

«Un des problèmes est notre jeu de transition en zone neutre, qui n'a pas été très bon. Il faut être plus rapides. Les joueurs doivent s'assurer de traverser la ligne bleue avec vitesse et de récupérer plus rapidement les rondelles libres.»

Blanchis quatre fois lors des huit derniers matchs, les Canadiens doivent aussi retrouver leur confiance en attaque et Julien s'est assuré de bâtir l'entraînement en conséquence.

«Le jeu de transition est important, mais la confiance des joueurs l'est tout autant. Ils doivent retrouver leur confiance pour marquer des buts et aujourd'hui, nous avons fait des exercices en ce sens, comme des situations de surnombre où ils pouvaient marquer des buts. La confiance est une partie importante du jeu et nous avons beaucoup travaillé là-dessus aujourd'hui», a conclu Julien.

En voir plus