Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le Tricolore l'emporte à l'arrachée

par Staff Writer / Montréal Canadiens
(PC) MONTRÉAL - Les Flyers de Philadelphie ont eu le Canadien dans les câbles pendant la majeure partie de la soirée, avant de se faire passer le K.-O. en prolongation. Le Tricolore l'a emporté 4-3, jeudi, devant un public survolté au Centre Bell pour prendre l'initiative 1-0 dans la série demi-finale de l'Association Est entre les deux équipes.


Tom Kostopoulos a renvoyé les 21 273 amateurs chez eux le coeur léger, en marquant dès la 48e seconde de surtemps. Le vétéran d'origine grecque a concrétisé son propre retour de lancer, tout près de Martin Biron. Le gardien des Flyers a permis un long retour sur le tir en provenance de la ligne bleue d'Andrei Markov.

Auteur de deux buts, incluant celui qui a provoqué la prolongation, Alex Kovalev a été la vedette individuelle de la soirée.

Andrei Kostitsyn a été l'autre marqueur du Tricolore, qui a comblé un retard de 2-0.

R.J. Umberger, Jim Dowd, Joffrey Lupul ont réussi les filets des Flyers.

Carey Price a fait face à 33 lancers, un de moins que son rival.

  Informations reliées
TK, avec simplicité
Le jeu des chiffres - Match #1
Le match en images
Votez pour le jeu de la semaine
Discutez du résultat
La déveine de «Breezer»

Après une amorce en demi-teinte, le Canadien a joué de malchance en première période. Après avoir frappé deux poteaux, il a vu les Flyers s'inscrire au score deux fois.

La première fois de façon inusitée, à 13:15. Le défenseur Patrice Brisebois a bien involontairement fait dévier derrière Price la tentative de passe transversale de Umberger vers Patrick Thoresen.

Quelques instants plus tard, tout juste avant le deuxième but des visiteurs à 16:49, Brisebois avait aussi failli rediriger la rondelle sous le gardien. Au cours du moment de confusion qui a suivi, Dowd a pu dégainer de l'enclave à bout portant. Price n'y pouvait rien.

Tir de pénalité

Le Tricolore a retrouvé ses jambes au cours du deuxième vingt. Une période remplie d'action qui a laissé les amateurs sur le bout de leur siège.

À 6:32, Andrei Kostitsyn s'est vu accorder un tir de pénalité après avoir été fauché par le défenseur Lasse Kukkonen, au terme d'une irrésistible poussée vers le filet.

Kostitsyn a effectué une belle feinte devant Biron, qui n'a pas mordu.

C'était le premier lancer de punition d'un joueur du Canadien depuis que Mats Naslund avait été frustré par Billy Smith des Islanders de New York, en 1984.

Kostitsyn a pris sa revanche, à 9:44, en déjouant Biron d'un tir décoché vivement sur réception de la courte passe de son frère Sergei.

Kovalev a créé l'égalité en infériorité numérique, à 16:03. La séquence a nécessité la reprise vidéo. Le Russe a fouetté le disque, que Biron venait de bloquer, tout juste sous la barre horizontale.

C'était un premier filet en séries à court d'un patineur pour le CH depuis 1997.

Kovalev, encore

Les Flyers ont repris l'avance en attaque massive, tôt en troisième période. Price n'a pu maîtriser le tir du défenseur Coburn, la rondelle bifurquant sur un patin de Lupul, tout près.

L'engagement a manqué de rythme, en raison de nombreux dégagements de part et d'autre. Les Flyers se sont repliés en défense, le CH étant incapable de trouver des failles.

Il n'a pas raté sa chance vers la fin quand Mike Richards a écopé une pénalité pour avoir fait culbuter Kovalev. Le Russe a fait payer chèrement son geste aux Flyers, en faisant mouche avec 29 secondes à écouler. Saku Koivu a remporté la mise en jeu aux dépens de Jeff Carter, qui a vu son bâton se casser.
En voir plus