Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le Tricolore élimine les Bruins

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL (PC) - Le Tricolore s'est compliqué la vie dans cette série contre les Bruins de Boston. Le Tricolore s'est heureusement ressaisi à temps, au grand bonheur de ses partisans.


Après avoir vu les Bruins combler un déficit de 1-3 dans la série, les joueurs de Guy Carbonneau sont parvenus à stopper l'hémorragie pour l'emporter 5-0, lundi soir au Centre Bell, dans le septième et ultime match de ce quart de finale de l'Association Est.

Andrei Kostitsyn, deux fois, Mike Komisarek, Mark Streit et Sergei Kostitsyn ont marqué les buts, Alex Kovalev contribuant deux aides.

Carey Price a lui aussi retrouvé son meilleur niveau dans ce match sans lendemain, le septième entre les deux équipes. Le Tricolore affiche un dossier de 5-2 contre ses grands rivaux. Price a enregistré son deuxième jeu blanc de la série.

Le Canadien affrontera maintenant les Flyers de Philadelphie ou les Rangers de New York en demi-finale de l'Est.

Malgré leur élimination, les Bruins n'ont pas démérité dans cette série dont ils étaient les grands négligés. Claude Julien a fait la preuve qu'il a l'étoffe d'un grand entraîneur. Il a su tirer le meilleur de ses hommes en employant les bonnes stratégies.

  Informations reliées
Une série derrière la cravate
Le jeu des chiffres- Match #7
Le match en images
Votez pour le jeu de la semaine
Discutez du résultat
Les Canadiens gagnent la série 
Conférence de presse de Guy Carbonneau 
Kovalev «libéré»

Carbonneau a voulu soustraire Kovalev à la surveillance de Zdeno Chara. Kovalev, Saku Koivu et Christopher Higgins ont ainsi entrepris le match dans le même trio. La stratégie a rapidement donné des résultats, Komisarek marquant avec l'aide de Koivu et Kovalev à 3:31 du premier vingt.

Le Russe a été à l'origine du but. Virevoltant comme une toupie, il s'est dégagé le long de la clôture pour refiler le disque à Komisarek. Le défenseur a eu raison de Tim Thomas, la rondelle touchant la palette de Petteri Nokelainen au passage.

Les Bruins ont bien réagi à ce but. Ils ont dominé l'engagement par la suite même s'ils ont bénéficié, il est vrai, de deux supériorités numériques contre une seule au Tricolore. Les visiteurs ont bien fait circuler la rondelle, obligeant Price à réaliser de beaux arrêts.

Glen Murray s'est blessé à la poitrine en première. On ne l'a pas revu. Son absence a obligé Julien à modifier ses trios.

Quel but!

Le Canadien a retrouvé ses jambes en deuxième, libéré d'une nervosité l'ayant paralysé au premier tiers.

Streit a doublé l'avance du bleu-blanc-rouge à 10:45 à la suite d'une irrésistible poussée dans le territoire des Bruins. Le Suisse a reçu une passe de Maxim Lapierre avant de glisser la rondelle entre les patins de Chara, pris de vitesse. Streit a complété son sprint d'une belle feinte devant Thomas.

Les frères Kostitsyn ont conjugué leurs efforts pour inscrire le troisième but du Canadien à 15:13 au moment où Chara quittait le banc des pénalités. Sergei a bien repéré son frère aîné dans l'enclave et Andrei, d'un tir vif, a eu raison de Thomas malgré la présence de deux joueurs des Bruins. Le but d'Andrei n'était pas sans rappeler un certain Mike Bossy.

Price a été brillant en deuxième même s'il n'a fait face qu'à six lancers. Ses arrêts contre Phil Kessel et Marco Sturm ont été déterminants dans l'issue de la rencontre.

Andrei Kostitsyn a concrétisé la victoire en troisième en supériorité numérique. Sergei Kostitsyn a conclu avec l'aide de son frère.
En voir plus