Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le Tricolore déclassé à Boston

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BOSTON (PC) --Le match attendu n'aura pas eu lieu.


Le Tricolore  s'est incliné 7-0 au TD Banknorth Garden de Boston, jeudi, en dépit du fait que ce match revêtait un cachet spécial — il s'agissait du premier entre les deux équipes depuis l'incident Chara-Pacioretty. Il a ainsi encaissé une huitième défaite par jeu blanc cette saison.

Outre quelques petites escarmouches ça et là, le match n'a pas donné lieu à des coups disgracieux — contrairement à ce que plusieurs avaient prédit. Il y a bien sûr eu un combat — entre Paul Mara et Gregory Campbell en deuxième — et de bonnes mises en échec, mais rien qui vaille une mention spéciale.

Faits saillants Canadiens - Bruins
Johnny Boychuk, Campbell (2), Nathan Horton (2), Adam McQuaid et Tomas Kaberle ont marqué pour les Bruins, qui ont infligé un huitième jeu blanc au Canadien cette saison. Les souffre-douleurs des partisans du Canadien, Zdeno Chara et Milan Lucic, ainsi que David Krejci, ont complété la rencontre avec trois aides chacun.

N'eût été le brio de Carey Price — qui a repoussé 28 des 33 tirs dans sa direction — le score aurait pu être bien pire. Les Bruins ont finalement eu raison de Price après le filet de McQuaid, en troisième, et Alex Auld a complété le match avec six arrêts. L'adversaire de Price dans la course au trophée Vézina, Tim Thomas, a finalement mis un terme à sa guigne face à la Sainte-Flanelle en réalisant un total de 24 arrêts pour son huitième jeu blanc de la saison.

Il s'agissait du premier match entre les deux équipes depuis l'incident Pacioretty-Chara, le 8 mars au Centre Bell. Les Bruins (41-22-10), troisièmes dans l'Association Est, ont donc creusé l'écart à cinq points en tête de leur section. Le Canadien (40-28-7), qui est toujours sixième avec 87 points, doit maintenant se méfier des Rangers de New York. La série entre le Tricolore et les Bruins s'est donc soldée 4-2 en faveur des Montréalais cette saison.

Le CH pouvait pourtant compter sur des renforts en Tomas Plekanec, Jeff Halpern, Mathieu Darche et Brent Sopel. Darche avait raté 17 des 19 derniers matchs des siens, tandis que ses coéquipiers Plekanec et Halpern avaient été tenus à l'écart du jeu au cours des quatre derniers affrontements. Mais cela n'a toutefois rien changé.

Le Canadien dispose maitenant d'une journée de congé pour se remettre de cette rencontre avant d'accueillir es Capitals de Washington au Centre Bell, samedi.

Les Bruins sortent en lion

Boychuk, son deuxième de la saison, a donné le ton à la rencontre en ouvrant la marque dès la 61e seconde de jeu de la première période.

Chara a mis la table à ce filet en décochant un lancer de la pointe gauche qui a été redirigé par Price en direction de Boychuk. Ce dernier, bénéficiant de l'écran de Milan Lucic, a alors effectué un tir qui a trompé le gardien du Canadien du côté de la mitaine.

Price a ensuite commis une bourde qui a doublé l'avance des Oursons, à 13:43. Campbell — le fils de l'autre — a décoché un tir de la pointe gauche qui a dévié devant la cage du Canadien, mais Price, en réalisant l'arrêt, a repoussé par inadvertance le disque derrière lui. Chara a récolté sa deuxième aide du match sur la séquence.

Plekanec, qui venait de rater quatre matchs, a éprouvé de la difficulté à retrouver son rythme de croisière. Il a notamment écopé d'une double mineure pour bâton élevé en milieu de première période qui s'est révélée coûteuse pour le Canadien.

Tandis que le no 14 du Canadien était au cachot, Horton s'est retrouvé seul dans l'enclave et n'a eu qu'à décocher un tir des poignets à ras la glace qui a porté la marque à 3-0, à 17:28. Lucic et lui ont profité du manque de communication entre les joueurs du Canadien en défensive pour s'échanger la rondelle dans le coin gauche de la patinoire et se créer de l'espace dans la zone payante — une erreur fatale.

La troupe de Jacques Martin n'a guère fait mieux durant le reste du match, écopant de nombreuses pénalités inutiles — dont celles de Scott Gomez et Paul Mara — qui ont sapé ses espoirs de revenir dans le match. Après 40 minutes de jeu, les chances de marquer étaient d'ailleurs de 12 contre cinq en faveur des hommes de Claude Julien.

Horton a poursuivi sur sa lancée en inscrivant son deuxième du match à 4:03 du troisième engagement, lorsqu'il a complété une belle descente en deux contre un en compagnie de Krejci. Horton a accepté une belle passe de son coéquipier avant de décocher un tir des poignets qui s'est logé dans la lucarne, au-dessus de l'épaule gauche de Price.

Vingt-six secondes plus tard, Lars Eller a joué de malchance et fait dévier un tir de la pointe de McQuaid entre les jambières de Price. Price a alors été chassé du match au profit d'Auld, mais celui-ci a cédé à son tour devant Kaberle — qui a du même coup inscrit son premier filet dans son nouvel uniforme.

Puis, tandis que le CH évoluait en double supériorité numérique, Campbell a ajouté l'insulte à l'injure en profitant d'un revirement pour s'échapper seul devant Auld et inscrire son 13e de la saison, à 13:35. Martin, l'air dépité derrière le banc, venait de réaliser qu'il a beaucoup de pain sur la planche s'il souhaite préparer ses hommes à temps pour la classique printanière.


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires d’après-match: Plekanec | Cammalleri | Gill | Gionta | Martin
Le jeu des chiffres - 24 mars 2011
Sommaire : Canadiens-Bruins
Faits saillants
Dawes et Engqvist cédés à Hamilton
Anatomie d’une série
En voir plus