Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Le Tricolore blanchit les Sabres

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL (PC) -- Est-ce la résurrection de la Sainte-Flanelle? Le Tricolore va en tout cas passer un agréable congé de Pâques après avoir fait un pas de plus vers une participation aux séries éliminatoires, samedi, grâce à un gain de 3-0 acquis contre les Sabres de Buffalo.


Vainqueur des Flyers de Philadelphie 1-0 au Wachovia Center, vendredi, le Tricolore a donc couronné une fin de semaine parfaite au Centre Bell, qui lui permet de souffler quelque peu en sixième place de l'Association Est.

Les troupiers de l'entraîneur Jacques Martin ont 86 points, soit quatre de plus que les Rangers de New York, qui sont actuellement neuvièmes.

Le gardien Jaroslav Halak a bloqué les 29 lancers des Sabres pour signer un deuxième blanchissage de suite - une première chez les Canadiens depuis que Cristobal Huet a réalisé l'exploit en 2006.

Halak montre un impressionnant dossier de 23-2-0 cette saison quand ses coéquipiers lui procurent trois buts ou plus dans un match.

À l'attaque, le jeune ailier Sergei Kostitsyn s'est illustré à son retour au jeu après une absence d'un match en raison d'une blessure au bas du corps. «Serge K» a obtenu un but, en plus d'amasser une passe.

Ryan O'Byrne et Tom Pyatt ont aussi apporté leur touche à la 39e victoire de l'équipe cette saison, qui a été celle des héros obscurs.

Le Tricolore a dirigé 37 lancers sur le talentueux Ryan Miller, qui n'a pu poursuivre sa séquence de succès contre lui.

Les Sabres (43-25-10), privés de deux de leurs meilleurs éléments à l'attaque en Thomas Vanek et de Tim Connolly, devront patienter avant de décrocher le titre de la section Nord-Est. Ils devancent les Sénateurs d'Ottawa par cinq points.

Trente-et-un tirs

Les Canadiens a été vite sur ses patins en première période, peut-être motivé par l'hommage qu'on a rendu aux patineurs de vitesse québécois médaillés de Vancouver ainsi qu'au surfeur des neiges médaillé d'or Jasey-Jay Anderson.

Le jeu a été dénué de rudesse et les équipes ont totalisé pas moins de 31 lancers au premier vingt.

Les hôtes ont envoyé 18 lancers sur le but de Miller et un seul lui a échappé: celui décoché de loin par le défenseur O'Byrne, à la 13e minute. La rondelle a bifurqué sur un rival, chemin faisant, avant de se faufiler entre les jambières du gardien.

Peu de temps auparavant, O'Byrne avait presque marqué dans son but pour la deuxième fois en autant de saison. Le grand défenseur a donné des sueurs froides à son coéquipier Halak, ainsi qu'aux spectateurs, en perdant la maîtrise du disque tout près du filet.

Halak a été alerte, repoussant les 13 tirs des visiteurs.

Le Tricolore, principalement le trio de Tomas Plekanec, a créé quelques bonnes occasions en supériorité numérique.

Pyatt marque!

Il y a eu passablement moins d'action au deuxième tiers. Le bleu-blanc-rouge s'est appliqué à minimiser les erreurs après avoir doublé sa priorité dès la troisième minute.

Pyatt a fait exactement ce que l'entraîneur prône comme message en se dirigeant vers le filet, et il a concrétisé le retour de tir bas de Maxim Lapierre.

Pour le reste, Halak s'est mis en évidence face à Derek Roy et à Jason Pominville.

À l'autre bout, Sergei Kostitsyn a cogné à la porte du but en infériorité numérique.

Aucun ralentissement

Le cadet des frères Kostitsyn s'est repris en troisième en complétant, à 6:41, un superbe échange qu'a initié le rapide Dominic Moore à l'aide d'un bel échec-avant.

En avant par trois buts, les Canadiens ont pu jouer de façon détendue, d'autant que Halak était en possession de tous ses moyens.

L'équipe n'a pas mis la pédale douce, contrairement à ce qu'on avait vu d'elle dernièrement. Elle n'a affiché aucun signe de fatigue, même si elle en était à son deuxième match en autant de soirs et qu'elle était privée des services du vétéran défenseur Jaroslav Spacek, enrhumé.

Vers la fin, les Sabres ont joué la carte de l'intimidation en vue peut-être d'un éventuel duel en séries. Paul Gaustad s'en est pris à Moen et le défenseur Steve Montador a fait un mauvais parti à Lapierre.

Voir aussi:
Votez pour les étoiles de la rencontre
Le mur 
Le jeu des chiffres - 3 avril 2010
Classement
Le jeu des chiffres - 3 avril 2010
Classement
En voir plus