Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Le Tricolore a le dos au mur

par Staff Writer / Montréal Canadiens
(PC) PHILADELPHIE - Nouveau gardien, même résultat. Guy Carbonneau a pris une décision audacieuse en misant sur Jaroslav Halak à la place de Carey Price devant le filet. Ca n'a rien donné. Pour le troisième match de suite, le Canadien s'est buté au brio du gardien Martin Biron, perdant 4-2 face aux Flyers de Philadelphie devant 19 872 spectateurs, mercredi, au Wachovia Center.


Le Tricolore, qui se retrouve en arrière 3-1 dans la série demi-finale de l'Association Est, tentera de sauver sa peau devant ses partisans au Centre Bell, samedi.

Le défi est titanesque, les Bruins de Boston et les Capitals de Washington en savent quelque chose. Les deux équipes ont été incapables de signer l'exploit au premier tour, rendant les armes au bout de la septième rencontre. Seulement 20 équipes en 226 occasions ont remporté une série, après avoir tiré de l'arrière 3-1, dans l'histoire de la LNH. Le faible taux de réussite se chiffre à tout près de neuf pour cent. Rien de fort encourageant. Le Canadien a accompli le fait d'arme contre les Bruins, en 2004.

  Informations reliées
Rien n'est encore perdu
Le jeu des chiffres - Match #4
Le match en images
Votez pour le jeu de la semaine
Discutez du résultat
Mercredi, Daniel Brière a fait bondir les spectateurs du Wachovia Center en obtenant le but qui a finalement fait la différence, à 16:22 du dernier vingt. C'est le deuxième but gagnant du Gatinois. Brière a logé le disque derrière Halak, qui le cherchait devant lui, au cours d'une supériorité numérique. Steve Bégin se trouvait au banc des pénalités après avoir péché pour obstruction.

Confronté à 25 lancers, Halak a été bon. Il aurait peut-être dû stopper le tir de R.J. Umberger en deuxième période. Umberger a ajouté un deuxième but dans le filet abandonné, avec deux secondes à égréner. C'était déjà son sixième de la série.

Scott Hartnell a réussi l'autre filet des Flyers.

Biron a répété ses exploits des deux derniers matchs, en repoussant 35 tirs.

La marmotte

Il n'y a rien eu de nouveau sous le soleil en première période: le Canadien a doublé les Flyers dans la colonne des lancers (14-7), et il n'a rien foutu en supériorité numérique. Comme dans le film Le jour de la marmotte, quoi...

Biron a montré dès le départ qu'il n'avait rien perdu de ses reflexes de félin, en frustrant Guillaume Latendresse à courte distance.

Halak a également affiché ses couleurs en s'illustrant aux dépens de Jeff Carter, qui s'est échappé au cours d'une infériorité numérique. Un arrêt important.

À l'autre bout, Biron s'est mis en évidence devant Tomas Plekanec et Andrei Markov.

Halak a vu la chance lui sourire vers la fin, le tir de Mike Richards a bifurqué sur le défenseur Mike Komisarek, avant d'atteindre le poteau gauche.

Même rengaine

La tendance des derniers matchs s'est poursuivie au deuxième vingt. Pour le quatrième de suite de la série, les Flyers ont pris les devants.

Umberger a trompé la vigilance de Halak, à 7:42, en attaque massive. Le tir des poignets qu'il a décoché est passé sous le bras gauche du Slovaque.

Tout juste auparavant, le Tricolore avait bourdonné en zone adverse. Le travail inlassable de Maxim Lapierre avait procuré une occasion de marquer à Bégin. Biron a fait l'arrêt de la jambière droite.

La séquence ne pouvait pas mieux illustrer la situation des trois dernières rencontres.

Remontée

Le Canadien a orchestré une autre tentative de ralliement en troisième période, après avoir vu les hôtes doubler leur avance à 6:47. Hartnell a concrétisé le retour de lancer de Vaclav Prospal qui venait de faire résonner le poteau à la gauche de Halak.

Plekanec a rétréci l'écart à 12:59 en effleurant au passage le tir de Josh Gorges. Trente-sept secondes plus tard, Koivu créait l'égalité, en récupérant la rondelle libre à la gauche de Biron.

La remontée s'est arrêtée-là, la pénalité de Bégin venant l'étouffer.
En voir plus