Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Formation (presque) complète

Le retour des blessés donne de l'énergie et de la confiance au Tricolore

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - L'infirmerie du Tricolore est presque vide, alors qu'elle débordait il y un mois à peine.

Mardi, dans un gain de 5 à 2 face aux Sabres de Buffalo au Centre Bell, Andrei Markov (19 matchs), David Desharnais (24 matchs) et Greg Pateryn (24 matchs) sont tous revenus au jeu après de longues périodes d'absence.

Jeudi, face aux Flyers à Philadelphie, Alex Galchenyuk, qui avait aggravé sa blessure après un court retour à la mi-janvier, et possiblement Jeff Petry seront également en uniforme.

Brendan Gallagher est donc le seul qui en a encore pour un bout sur la liste des blessés.

«C'est toujours quelque chose de positif de voir les gars revenir d'une blessure. Je crois que ça donne de l'énergie au groupe, a indiqué Petry, qui a raté seulement la rencontre de mardi en raison d'un virus. En espérant que tout le monde puisse rester en santé pour le reste de la saison - ça aide assurément à créer une chimie.»

Video: BUF@MTL : Desharnais triple l'avance

Pas seulement que de l'énergie, mais aussi des résultats. 

Face aux Sabres, Desharnais a inscrit le but gagnant tandis que Markov a de son côté repris là où il avait laissé, en servant une superbe passe - sa 20e de la saison - à Paul Byron sur le quatrième but de l'équipe. Le numéro 79 a ainsi pris seul le deuxième rang des passeurs de l'équipe, malgré une absence de plus d'un mois.

«Son calme avec la rondelle est irremplaçable - c'est toujours important d'avoir un gars comme lui à la ligne bleue, qui voit la glace tellement bien et qui est capable de faire des passes parfaites. Nous avons vu hier comment il peut bien faire ce genre de jeux, spécialement sur le jeu de puissance», a souligné Carey Price.

Video: BUF@MTL : Byron marque son 14e de la saison

«C'est toujours agréable de voir quelqu'un revenir, surtout de voir Davey marquer dès son retour au jeu. Je suis content pour lui parce que nous sommes passés par le même processus au cours des dernières semaines, a confié Galchenyuk, qui de son côté occupe toujours le cinquième rang des pointeurs du club, avec 27 points en 30 matchs, même s'il a raté 21 rencontres. C'était bien de le voir produire dès son retour. Markov aussi. C'est difficile de voir des joueurs blessés, mais tu apprécies l'éthique de travail qu'ils démontrent pour revenir au jeu.»

Galchenyuk avait par ailleurs lui-même marqué à son premier retour au jeu, le 14 janvier dernier, après avoir manqué 18 rencontres. Il a malheureusement aggravé sa blessure quelques jours plus tard, le forçant à rater trois matchs supplémentaires. 

«On ne peut rien y faire. Des choses comme ça arrivent et tu dois seulement rester positif. Je me suis assuré de travailler fort pour être prêt à revenir, et maintenant je le suis, a lancé Galchenyuk, qui ne prévoit pas pour autant changer de style pour éviter de se blesser à nouveau. 

«Tu peux te blesser en tombant dans des marches, a illustré le numéro 27. Ça arrive, c'est un sport de contact. Évidemment, tu souhaites ne jamais être blessé, mais on sait tous que c'est irréaliste. Tu ne peux pas vraiment prévenir, mais tu peux arrêter de penser à ça et te mettre à jouer.»

Video: Alex Galchenyuk sur son retour au jeu

La plus grande réussite du Tricolore au cours des deux derniers mois aura été de garder le cap malgré les blessures, contrairement à la saison dernière.

«Nous avons tous appris de l'adversité l'an dernier. C'est important pour nous. Je crois que nous avons mal réagi la saison dernière, a confié Michel Therrien. Cette année, nous réagissons beaucoup mieux. Nos leaders ont fait du travail fantastique.»

Même son de cloche du côté de Petry.

«Je crois que nous avons bien joué, malgré les blessures. Les gars se sont levés et ont joué différents rôles. Ce n'était pas à un seul joueur de remplir un rôle spécifique. C'était l'affaire de plusieurs gars et je crois que c'est ce qui nous a le plus aidé», a conclu le défenseur.

En voir plus