Skip to main content
Официальный сайт Canadiens de Montréal

Bottas, comme un enfant dans un magasin de jouets

Le pilote de F1 s'est amusé sur la glace avec Paul Byron

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Le temps d'un avant-midi, le pilote de Formule 1 Valtteri Bottas a renoué avec ses anciennes amours : le hockey. Pour l'occasion, il a revêtu les couleurs des Canadiens et a fait équipe avec Paul Byron.

Les deux athlètes se sont donc livré une compétition amicale sur la glace du Complexe sportif Bell, mercredi. Compétition au cours de laquelle le pilote Mercedes a épaté la galerie avec ses talents de hockeyeur et de… chauffeur de zamboni.

Bottas a amorcé la compétition en force en battant de vitesse Paul Byron pour enfiler les patins - leur «arrêt aux puits» de la journée. Il faut dire que les lacets des patins de Byron avaient peut-être été légèrement noués pour rendre le duel plus égal, mais bon… C'était 1 à 0 pour le Finlandais à ce moment.

Puis lors de la course de vitesse sur la patinoire, au cours de laquelle les deux patineurs devaient contourner les pneus en patinant - Byron avec une rondelle, Bottas sans -, le joueur des Canadiens a coiffé son rival de justesse au fil d'arrivée. S'en est suivie une séance de tirs de barrage contre l'ancien gardien de l'Université Harvard et remplaçant pour les entraînements des Canadiens lors de la dernière saison, Raphaël Girard. Les deux athlètes ont sorti leurs plus belles feintes, mais c'est Byron qui est sorti grand vainqueur.

La dernière course mettait aux prises Bottas au volant de la Zamboni - vous avez bien lu! - et Byron en patins. Le premier devait se rendre à la deuxième ligne bleue, alors que le deuxième devait faire un tour de patinoire. En raison d'un lent départ de la surfaceuse, le numéro 41 des Canadiens a filé vers la victoire.

Cela n'a toutefois pas empêché Bottas de faire ce que les champions font avec leur véhicule à la fin d'une course soit… des «donuts».

Video: Valtteri Bottas fait un tour de Zamboni sur la glace

«C'est un peu différent de ma voiture. C'était la première fois que je conduisais ça et j'ai adoré. Je ne savais pas si je pouvais faire des beignes, mais je l'ai fait!» s'est exclamé le pilote de 27 ans, qui a dû donner quelques sueurs froides au responsable de l'entretien de la glace.

Si Bottas a pu faire si bonne figure dans les duels, c'est qu'il a longtemps joué au hockey dans sa jeunesse.

«Le hockey est un sport important en Finlande, comme ici. J'ai beaucoup joué quand j'étais jeune. J'ai arrêté vers l'âge de 14 ou 15 ans et depuis, j'ai seulement du plaisir avec mes amis sur la glace. Mais jouer au hockey l'hiver, sur les lacs gelés, ça fait partie de la vie de tous les jeunes finlandais», a précisé le pilote, qui occupe le troisième rang du classement des pilotes cette saison, derrière Sebastian Vettel (Ferrari) et son coéquipier chez Mercedes, Lewis Hamilton.

Déjà que Byron était impressionné de rencontrer un athlète de sa trempe, il l'était encore plus après avoir vu ce qu'il pouvait faire sur une patinoire.

«C'est toujours une expérience bizarre que de rencontrer quelqu'un de célèbre. On est tous des gars humbles qui jouent au hockey. Je sais que les gens se sentent un peu comme ça aussi quand ils nous rencontrent, mais pour nous, on est des gars ordinaires. Quand on rencontre quelqu'un qui est si bon dans son sport, on apprécie l'effort et le temps qu'il y met, a d'abord dit Byron.

«Il m'a pris par surprise, a-t-il poursuivi. Il était en très bonne forme physique, ça paraît qu'il s'entraîne et c'est un très bon hockeyeur. J'ai été surpris par son lancer et son coup de patin. C'est un bon pilote, alors j'ai hâte de voir son monde et de voir ce que c'est que d'être un pilote de Formule 1 pour une journée.»

Byron aura l'occasion de visiter les installations de Mercedes au cours de la fin de semaine. Ce sera au tour de Bottas de lui faire une visite guidée, après avoir eu droit à la sienne à Brossard.

D'ailleurs, puisque les deux sont à peu près du même gabarit, est-ce que le Finlandais croit que Byron pourrait «rentrer» dans sa voiture?

«Ouais! On est pas mal de la même grandeur, alors pourquoi pas? Il pourrait être pilote automobile.»

En attendant de peut-être lui prêter son volant, comment s'est-il senti en revêtant le même uniforme bleu-blanc-rouge qu'un de ses grands compatriotes en Saku Koivu?

«Comme un enfant dans un magasin de jouets», a répondu Bottas en souriant.

Parions que ce week-end, ce sera au tour de Byron de se sentir ainsi.

En voir plus